Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Annonces et communiqués > Transformations dans les IUFM : un communiqué de l’AECSE


Transformations dans les IUFM : un communiqué de l’AECSE

24 avril 2005

L’Association des Enseignants et Chercheurs en Sciences de l’Education (AECSE) , qui rassemble un demi-millier de spécialistes français de la recherche et de la formation en éducation, confrontée au projet actuellement en cours d’intégration des Iufm dans les universités , estime que l’articulation des objectifs d’universitarisation et de professionnalisation constitue une voie d’avenir pour la formation professionnelle initiale et continue des enseignants.

Toutefois, les effets positifs attendus d’un tel rapprochement nécessitent le respect de trois conditions majeures , touchant les structures en charge de cette formation professionnelle.

  1. Leur autonomie dans la gestion de l’ensemble des moyens qui leurs sont affectés.
  2. Le respect des caractéristiques des Etablissements Publics à Caractère Scientifique, Culturel et Professionnel (EPSCP) et de leurs composantes, telles que prévues par la loi de 1984 sur l’enseignement supérieur : autonomie pédagogique et scientifique,, gestion démocratique avec le concours de l’ensemble des personnels, des étudiants et de personnalités extérieures, pluridisciplinarité,, bénéfice des habilitations à délivrer des diplômes d’Etat.

Leur adossement à des laboratoires et structures reconnues de recherche en éducation, soucieuses de réalités de terrain, comme le sont les laboratoires de sciences de l’éducation.