Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 9 octobre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 9 octobre 2020

Institution — Education et Pédagogie — Langues — Supérieur — Ressources

Dernière revue de la semaine avec des questions institutionnelles, de l’éducation et de la pédagogie. Des nouvelles des langues et des questions pédagogiques dans le Supérieur. Et quelques ressources.


Institution

Le ministère veut "simplifier" les conseils d’administration en y contrôlant l’ordre du jour
Après une loi de transformation de la fonction publique qui a supprimé les pouvoirs des commissions paritaires sur les mutations et les avancements et la suppression des CHSCT, le ministère s’attaque aux conseils d’administration des établissements scolaires. Deux projets de décret ont fait l’unanimité des syndicats contre eux le 6 octobre. Ils invitent à laisser le chef d’établissement seul maitre de l’ordre du jour du conseil d’administration et à se passer de commission permanente. L’école de la confiance c’est la grande muette ?

En France, le long cheminement de l’égalité des chances Par Benoît Floc’h
En s’attaquant au concours à la française, notamment pour la haute fonction publique, Emmanuel Macron s’en prend à un totem.”
A l’échelle de ces deux décisions, le chemin de l’égalité des chances s’annonce long. Dans un entretien accordé au Monde, mercredi 7 octobre, Amélie de Montchalin, ministre de la transformation et de la fonction publiques, annonce l’ouverture à partir de 2021 de voies d’accès réservées aux jeunes de condition modeste dans les concours des écoles de la haute fonction publique.
Pour retrouver une décision aussi symbolique, il faut remonter à… 2001. Cette année-là, Richard Descoings envoyait un boulet de canon dans le jardin à la française des grandes écoles. Le directeur de Sciences Po Paris décidait de créer un concours spécifique pour les lycéens issus d’une zone d’éducation prioritaire (ZEP)
.”

Enseignement de l’histoire de l’esclavage : des lacunes et des disparités Par Violaine Morin
La Fondation pour la mémoire de l’esclavage s’est penchée sur les programmes et manuels d’histoire, à l’approche des vingt ans de la loi Taubira qui reconnaît l’esclavage comme crime contre l’humanité.
Une place ténue dans les manuels de l’école primaire, des approches disparates selon les filières et les territoires au lycée, une terminologie peu précise… La France peut mieux faire sur l’enseignement de l’histoire de l’esclavage et des traites négrières, selon une note de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage diffusée vendredi 9 octobre. A l’occasion des Rendez-vous de l’histoire à Blois, l’institution présidée par l’ancien premier ministre Jean-Marc Ayrault a passé en revue des manuels scolaires de tous niveaux, de l’école élémentaire au lycée
.”

Pourquoi la secrétaire d’État à l’éducation prioritaire est dans le Vaucluse ce jeudi 8 octobre Par Christophe AGOSTINIS et Mireille MARTIN
Nathalie Elimas, secrétaire d’État à l’éducation prioritaire auprès du ministre de l’Éducation nationale, s’est arrêtée dans le Vaucluse ce jeudi 8 octobre, dans le cadre de son tour de France dans les différentes académies. Au programme : les visites d’une classe dédoublée de CE1 à l’école élémentaire Jouve à Carpentras, du collège Jean-Brunet à Avignon, mais aussi de la micro-école implantée à la Collection Lambert à Avignon, un dispositif expérimental unique en France.”

Instituteur tatoué : Les libertés individuelles doivent s’arrêter là où commence l’intérêt général Par Jean-Eric Schoettl
FIGAROVOX/TRIBUNE - “L’interdiction d’enseigner dans certaines classes pour l’instituteur tatoué est commandée par les principes fondamentaux de l’éducation nationale, analyse Jean-Eric Schoettl, ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel. Selon lui, l’institution ne doit pas céder à une vision maximaliste des libertés individuelles.”


Education et Pédagogie

Face à l’instruction à domicile, Philippe Meirieu plaide pour l’école, "rencontre de l’altérité et de la différence"
Attention, sujet sensible… Professeur d’université en sciences de l’éducation et figure éminente de la pédagogie française, Philippe Meirieu ne veut « surtout pas stigmatiser les familles qui ont fait le choix personnel, presque intime », de l’instruction à la maison. Cette précaution prise, le spécialiste lyonnais estime que l’école doit rester, malgré ses imperfections, incontournable.”

Garantir la possibilité d’apprendre autrement Par Un collectif
En France, l’instruction est obligatoire mais les enfants peuvent être instruits en dehors du système éducatif d’Etat ou même de toute institution scolaire, ce qu’on appelle communément « instruction dans la famille », et selon le principe de la liberté pédagogique garantie à l’agent de l’instruction. Depuis un peu plus de vingt ans, les gouvernements successifs, de droite comme de gauche, n’ont eu de cesse de rogner progressivement cette liberté à coups de remaniements du code de l’éducation et de resserrer ainsi l’étau du contrôle institutionnel étatique sur la formation des enfants qui se sont vu imposer un « socle commun » puis des « paliers de progression » et, plus récemment, un abaissement de l’âge à partir duquel l’application des normes éducatives et l’acquisition des savoirs et compétences devront être contrôlées.”
Avec les « classes puzzles », favoriser la coopération entre élèves par Arnaud Stanczak, Doctorant en psychologie sociale, Université Clermont Auvergne (UCA), Anaïs Robert, Doctorante en Psychologie Sociale, Université Clermont Auvergne (UCA)et Michael Dambrun, Enseignant-chercheur, Université Clermont Auvergne (UCA)
Le travail en groupe ou « apprentissage coopératif » est souvent utilisé en éducation, que ce soit à l’école, au collège, au lycée ou à l’université. En 2018, une enquête de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) sur les pratiques éducatives a mis en évidence que près d’un enseignant français sur deux, sur 1400 personnes interrogées, s’appuyait sur des travaux en petits groupes au sein de leur classe.
S’ils considèrent généralement la coopération comme utile, notamment pour promouvoir l’empathie, l’esprit critique ou encore la motivation des élèves, enseignants et enseignantes ne vivent pas toujours positivement la mise en place de ces expériences
.”

Quelles différences entre pédagogies alternatives et classiques ?
De nombreux parents font pour leurs enfants le choix d’écoles alternatives proposant une éducation différente. Pensons à Montessori, Freinet, Steiner... Quelles sont les différences entre ces pédagogies alternatives et les méthodes d’enseignement classiques ? Comment le numérique peut-il aider à mettre en place les meilleurs principes de chacune au service de tous ? Voici différentes idées à ce sujet. [Reportage commandité par Preply]


Langues

Enseignement des langues régionales : une manifestation samedi à Mont-de-Marsan
Le collectif Pour que vivent nos langues (PQVNL) se réunira samedi 10 octobre, à 10 h 30 devant la préfecture pour manifester contre la réforme du lycée et du baccalauréat menée par le ministre de l’Education nationale.”

PISA évaluera bientôt les compétences en anglais des élèves Publié par Sandra Ktourza sur Vousnousils
L’étude PISA, Programme international pour le suivi des acquis des élèves, « est une évaluation créée par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), qui vise à tester les compétences des élèves de 15 ans en lecture, sciences et mathématiques. » Initiée en 2000, elle se déroule tous les 3 ans. La dernière en date est de 2018.”


Supérieur

À l’université d’Artois, imbroglio autour du nombre d’étudiants autorisés en cours
Le président de l’université a dû en urgence diviser par deux la présence des étudiants sur le site de Douai. La mesure s’impose aux secteurs situés en alerte renforcée. Or, seule la métropole lilloise est pour le moment concernée. Ce que conteste la rectrice déléguée à l’enseignement supérieur…

L’État travaille sur une nouvelle solution de visioconférence pour l’éducation nationale par Emile Marzolf
Suite à la mauvaise expérience vécue pendant le confinement et dans la perspective de la poursuite de nombreux cours en distanciel, le ministère de l’Éducation nationale et la direction interministérielle du numérique de l’État ont lancé des travaux pour déployer une nouvelle solution de visioconférence, basée sur le logiciel libre BigBlueButton.”


Ressources

Ecole et humanité(s)
Quelle place pour les humanités dans l’école aujourd’hui ? La revue Administration & éducation (n°167) porte cette question sous la houlette d’Alain Boissinot et de Gérald Chaix. Placé dans la série des "ruptures", ce numéro explore pourtant un horizon bien large où le terme humanités englobe aussi bien les sciences que les disciplines littéraires. Plus qu’un retour aux humanités classiques c’est la recherche de l’universel qui fonde le numéro dans un projet de rénovation de l’Ecole. Ces belles envolées ne doivent pas faire oublier la réalité sociale de l’Ecole : pas d’humanités sans humanité…

Rencontre avec Hartmut Rosa
“Depuis 2016, l’Unesco et l’université de Nantes portent la première chaire au monde consacrée la pratique de la philosophie avec les enfants, parrainée par le philosophe et sociologue allemand Hartmut Rosa.
A l’occasion de la reconduction de cette chaire, la Bibliothèque publique d’information accueille Hartmut Rosa pour une conférence – rencontre sur le thème “Le temps de penser, le temps de la pensée”. Il s’entretiendra avec Edwige Chirouter, titulaire de la chaire, et avec le public
.”

Documentaire : "Décolonisations", images qui manquent et images qui mentent par Sonia Devillers
Documentaire : "Décolonisations", images qui manquent et images qui mentent
“Soirée évènement ce mardi sur France 2, autour du documentaire "Décolonisations, du sang et des larmes". Ses auteurs, le réalisateur David Korn-Brzoza et l’historien Pascal Blanchard, sont ce matin les invités de "L’Instant M"
.”

Bibliographies sur LISEO
Cette rubrique regroupe les bibliographies présentes dans les rubriques « Education » et « Langues et FLE ». Ces bibliographies, réalisées par le CRID, proposent une sélection de ressources en éducation (politiques éducatives, analyses comparatives en éducation, évaluation en éducation…) et en langues et FLE (FLE, FOS, FLS, enseignement bilingue, politique linguistique…).”

Bon week-end à toutes et à tous

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?
Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac - Jean-Charles Léon - Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF - Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.