Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 4 septembre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 4 septembre 2020

Rentrée — Supérieur — Ressources — Le CRAP et les Cahiers

Donc la rentrée, mais jusqu’à quand ? Quelques infos du supérieur et des ressources. Mais surtout, on a besoin de vous.


Rentrée

Covid-19 : dans les écoles parisiennes, difficile de « se remettre dans le rythme » Par Mailis Rey-Bethbeder
Les enfants ont repris mardi le chemin de l’école. Les parents accueillent cette rentrée inhabituelle avec calme, malgré des questions qui subsistent.”

« Ça fait du bien de se revoir » : à Chennevières-sur-Marne, la rentrée particulière des lycéens Par Violaine Morin
ReportageSix mois après avoir quitté les salles de classes, les élèves de 2de et de 1re faisaient leur prérentrée, mardi, au lycée polyvalent Samuel-de-Champlain.
« Ce confinement, on ne l’a pas vécu de la même façon, c’est vrai. Mais on l’a tous vécu. » Pour Patricia Pieraccini, professeure de physique-chimie et professeure principale de la 2de générale 11, pas question de faire comme si la rentrée 2020 était comme les autres. Devant elle, 33 élèves masqués – et mutiques – découvrent le lycée Samuel-de-Champlain de Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne), un vaste établissement de 2 100 élèves au plan labyrinthique. On avait prévu de faire découvrir les locaux aux 3es, le 13 mars ; la veille, la fermeture des établissements scolaires a été annoncée à la télévision – et la visite, annulée
.”

La rentrée des lycéens oubliés
“La rentrée sera aussi normale que possible”, disait Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale. Mais faute de place, en cette rentrée, des centaines de lycéens qui préparaient la rentrée sont privés de classe. Ils sont contraints de rester à la maison. Des lycéens sans lycée, c’est normal ?

Hautes-Alpes L’enjeu de la rentrée : "Que les élèves ne soient pas sacrifiés" Par Clémence BRUNO
Catherine Albaric-Delpech, inspectrice d’académie et directrice académique des services de l’Éducation nationale (Dasen) des Hautes-Alpes, a visité les écoles d’Upaix et du Poët pour la rentrée des classes. Le protocole sanitaire et le plan de continuité pédagogique pour les élèves en difficulté étaient au cœur de cette rencontre.”

Rentrée scolaire : dire que tout va bien, c’est un peu court...
CHRONIQUE. “Répéter que tout est sous contrôle, pour ce retour à l’école en période de pandémie, contribue à minimiser l’engagement et le courage des profs, écrit Mara Goyet.” pour abbonnés


Supérieur

Agnès van Zanten : Parcoursup au service de l’égalité des chances ?
Le système éducatif français connait il une révolution libérale depuis 2017 ? L’étude publiée par Leila Frouillou, Clément Pin et Agnès van Zanten, dans "L’Année sociologique" N°2020/2, montre la montée de la "logique marchande" dans l’orientation des lycéens. Dans libéral il y a "liberté". Comme l’explique A van Zanten dans cet entretien, Parcoursup fait miroiter aux jeunes la possibilité d’une grande ouverture des possibles et la prise en compte de leurs personnalité. En apparence avec Parcoursup et ses lettres de motivation, tout est possible pour tous. En fait la plateforme introduit une logique marchande dans le système éducatif. Les meilleures filières vont aux meilleurs candidats, c’est à dire ceux qui entrent dans les algorithmes d’un tri qui n’a rien de social. Depuis 2017, le "Vae Victis" des mal partis dans la vie est la règle.”

Frédérique Vidal annonce la création de 30 000 places à l’université
Dans un entretien au « Figaro », la ministre de l’enseignement supérieur décrit les contours de la rentrée universitaire dans le contexte du coronavirus.”


Ressources

Du terrain de billes aux jeux mixtes : une histoire de la cour de récréation Par Pauline Petit
Les élèves ont repris, masqués, le chemin de l’école. Ils retrouvent la cour de récréation. Si pour les professeurs, elle est le lieu où les élèves se défoulent avant de retrouver la classe, pour ces derniers c’est peut-être là que se passe le meilleur de la vie scolaire ! Comment est née la récré ?

L’évaluation un analyseur de système
Dominique Odry vient de publier chez Margada « L’évaluation dans le système éducatif » avec comme sous-titre « Ce que vaut notre enseignement »[1]. On pourrait se dire qu’il s’agit d’une mise à jour, treize après des réponses à la question de Christian Forestier, Claude Thélot et Jean-Claude Émin, « Que vaut l’enseignement en France ? Les conclusions du Haut Conseil de l’évaluation de l’école » (Stock, 2007, 295 p.). Mais l’auteur ne cherche pas à connaître la valeur de notre système, mais comment la recherche de la valeur, l’évaluation, fonctionne dans notre système. Et c’est alors que l’on s’aperçoit que cette question a envahie la totalité des fonctionnements du système.” par Bernard Desclaux


Le CRAP et les Cahiers

Les Cahiers pédagogiques ne doivent pas disparaitre du paysage éducatif français ! sur le Club de Mediapart
Soixante personnalités du monde de l’éducation et au-delà soutiennent les Cahiers pédagogiques et l’association qui les publie, le CRAP (Cercle de recherche et d’action pédagogiques), dans la situation économique très difficile qu’ils traversent et qui menace l’existence-même de la revue.”

Les Cahiers pédagogiques par ceux qui les font et ceux qui les lisent
Praticiens ou chercheurs, enseignants à tous les niveaux de l’École ou à l’université, formateurs… Plusieurs ont écrit dans les Cahiers pédagogiques. Certains les fabriquent. Beaucoup les lisent et les utilisent pour former ou se former et réfléchir à leur métier.
Tous nous disent ce que leur a apporté la lecture des Cahiers et pourquoi ceux ci ne doivent pas disparaître et continuer à évoluer pour accompagner la transformation de l’École.
Chaque jour, vous trouverez ici de nouvelles contributions (vidéos, textes anciens ou écrits pour l’occasion). Faites les connaître autour de vous…

Dans un contexte économique difficile, les Cahiers pédagogiques ont besoin de votre soutien. Notre revue et le mouvement qui la publie vivent des abonnements et ventes au numéro. Adhérez et/ou abonnez-vous

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…
[N° 556 : Sujets à émotion->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/780-sujets-a-emotions.html
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
Novembre 2019
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?