Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 4 octobre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 4 octobre 2019

Après le suicide — Divers — Ressources

Après le suicide de Christine Renon, les manifestations, les déclarations, les analyses. Quelques infos diverses et des ressources pour le week-end.


Après le suicide

Avec la tristesse, une interrogation collective par Cécile Blanchard
Un suicide dans son milieu professionnel, c’est forcément un choc. Qu’est-ce que cela dit de nous ? Et, surtout, qu’est-ce que ce que nous en disons dit de notre état collectif, de l’état de l’institution ? Voici des réactions et réflexions d’adhérents du CRAP-Cahiers pédagogiques, en ce jour de grève en hommage à Christine Renon.”

Suicide d’une directrice d’école à Pantin : les enseignants maintiennent la pression
Plusieurs milliers de personnes se sont réunies jeudi devant la direction académique de Bobigny, en marge du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail organisé après le suicide de Christine Renon.”

Éducation. Au nom de Christine, ils demandent des comptes par Olivier Chartrain
Avant la marche blanche, samedi matin, à Pantin, des professeurs de toute l’Île-de-France se sont rassemblés, jeudi, à Bobigny, pour réclamer justice.”

Rassemblement des enseignants à Marseille : minute de silence et cris de souffrance pour un millier de manifestants Par Sophie Ortega (avec Ph.G.
Plusieurs centaines d’enseignants ont participé au rassemblement hommage devant la direction des services départementaux de l’Éducation nationale à Marseille

GARD Le malaise de l’enseignement après le suicide de Christine Renon par Coralie Mollaret
À la pause méridienne, plusieurs directeurs d’école et enseignants se sont réunis devant l’inspection académique. Un hommage à Christine Renon qui s’est donnée la mort dans son école à Pantin. Selon une étude de l’Éducation nationale, le taux de suicide dans ce secteur de la fonction publique est 2,4 fois plus élevé chez les enseignants que la moyenne des salariés. « Les directeurs sont surchargés de travail ! », témoigne Mme Castera, directrice d’école à Saint-Hippolyte-du-Fort et membre du syndicat Sud. En poste depuis trois ans, la directrice est à la tête d’une école de 200 élèves.”

Directeurs d’écoles primaires : les raisons d’un malaise Par Cécile Roaux, chargée de cours à l’Université Paris Descartes et à l’Université de Picardie Jules Verne, chercheure associée au CERLIS
Le débat récent concernant la loi sur l’école "de la confiance" a mis en avant les clivages idéologiques forts concernant le métier de directeur d’école. D’un côté, une partie (majoritaire) des enseignants refusait l’idée d’un statut hiérarchique du directeur. De l’autre, une partie importante des directeurs souhaitait bénéficier enfin d’un statut clair.
Le débat a été tranché : la forte opposition rencontrée a éteint la proposition, et le statu quo est maintenu, confortant cette exception française d’une école sans directeur statutaire, sans autonomie financière, sans statut d’établissement public. En bref, les directeurs d’écoles primaires ne sont pas à l’heure actuelle les supérieurs hiérarchiques des professeurs des écoles
.”

Directeurs d’école : Jean-Michel Blanquer prend son temps Par Thiébault Dromard (Abonnés)
Le récent suicide d’une directrice d’école pose la question de cette fonction qui n’est pas régie par un statut. Que recouvre cette fonction ? Quelles sont les réelles responsabilités d’un directeur ? Ses éventuels avantages ? On ne compte plus les rapports sur la question. Jean-Michel Blanquer annonce un "comité de suivi".”

Blanquer « prêt » à discuter du statut des directeurs d’école après le suicide de Christine Renon


Divers

Comment le nouveau lycée prend forme dans l’Enseignement catholique par Denis Peiron
Si la réforme s’applique « dans de bonnes conditions », des interrogations subsistent quant à l’organisation de conseils de classe XXL ou à la gestion des effectifs enseignants, discipline par discipline.”

Enseignement français à l’étranger : le gouvernement dévoile son plan Par Hervé Heyraud
Le Président Macron a fixé un doublement des effectifs dans les lycées français à l’étranger d’ici 2030. Le gouvernement a détaillé sa stratégie et les moyens prévus pour parvenir à cet objectif élevé dans un contexte budgétaire restreint

Enseignement français à l’étranger : importantes annonces du gouvernementPar Francois Lestanguet
Sujet majeur et récurrent pour les Français résidant hors de France, l’enseignement français à l’étranger est complexe : outre l’agence officielle AEFE, qui dispose, souvent en gestion directe, de près de 500 établissements à travers le monde, il existe la mission laïque française, plus de 100 établissements, et une multitude d’acteurs privés comme par exemple le réseau Odyssey.”

Pour les jeunes diplômés, difficile d’échapper aux stéréotypes générationnels Par Elodie Chermann
Chez les employeurs, les normes associées à la « génération Y » et à la jeunesse sont plus puissantes en France qu’ailleurs en Europe, selon une étude.”


Ressources

L’enseignement des langues régionales ou minoritaires à l’école en Europe Rapport Eurydice

Les nouvelles frontières de la sociologie de l’éducation. À propos de : Jal Mehta and Scott Davies, Editors, Education in a New Society. Renewing the Sociology of Education. The University of Chicago Press par Hugues Draelants
Le vaste panorama de l’actualité de la sociologie de l’éducation proposé par Davies et Mehta permet de mieux comprendre les mécanismes de la reproduction scolaire et le rôle des réformes éducatives dans la résorption des inégalités scolaires.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.