Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 29 mai 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 29 mai 2020

Mode d’emploi - Commentaires - Réflexions

L’essentiel de l’actualité éducative est consacré à la reprise. On explique et on commente. Quelques réflexions pédagogiques pour finir.


Reprise, mode d’emploi

Déconfinement : le gouvernement amplifie la réouverture des écoles, collèges, lycées
“A partir du 2 juin, « toutes les écoles seront ouvertes », a annoncé le ministre de l’Education nationale, même si les effectifs en classe resteront limités. En zone verte, les collèges seront rouverts aux élèves de 4 e et de 3 e, tandis que la priorité sera aux 6 e et 5 e en zone orange. Pour les lycées, la reprise sera progressive, et quasi nulle en zone orange. L’oral de français des élèves de première est annulé.”

Les lycées rouvriront dès le 2 juin et l’oral du bac de français est annulé
“Les lycéens pourront retourner en classe avant cet été. Ce jeudi 28 mai, le premier ministre Édouard Philippe a annoncé la réouverture des lycées à partir du 2 juin.”

Déconfinement : Ecoles et collèges ouverts en juin, pas d’oral du bac de français, annonce Blanquer
“EDUCATION « Toutes les familles qui le souhaitent doivent pouvoir scolariser leurs enfants au moins sur une partie de la semaine », a indiqué le ministre de l’Education”

Les réglements d’examen publiés
“Alors que les enseignants doivent remplir les livrets scolaires des élèves, la publication officielle des modalités d’évaluation était attendue. Deux décrets et deux arrêtés sur le brevet et le bac publiés au JO du 28 mai fixent les conditions d’évaluation à ces examens. Sans surprise ils attribuent les examens au controle continu y compris pour les candidats du privé hors contrat. Ces textes concernent la session 2020 et ne disent donc rien de l’oral de français du bac 2021.”

JPEG - 85.2 ko

Reprise, commentaires

Déconfinement : Une "amplification" très limitée
« "Il y aura accélération de la réouverture des écoles et collèges et des lycées en zone verte". Edouard Philippe a annoncé le 28 mai une amplification de la réouverture des écoles et établissements scolaires à partir du 2 juin. A cette date tous les collèges vont rouvrir. Ce sera le cas des lycées en zone verte et des lycées professionnels en zone orange (Ile de France, Guyane, Mayotte). JM Blanquer a promis aux familles qui le souhaitent que leurs enfants seront accueillis dans les écoles et établissements. Il a présenté la date du 2 juin comme celle d’une véritable réouverture des écoles, collèges et lycées. Or le protocole sanitaire reste strictement en vigueur. Partout, et encore plus en Ile-de-France, peu d’élèves pourront revenir en classe ou ce sera pour très peu de temps. Ainsi, il laisse les acteurs de terrain gérer l’écart entre sa promesse et les capacités d’accueil réelles des écoles et établissements. Il laisse aussi les acteurs de terrain se débrouiller avec les élèves perdus de vue. »

Le bac de français recalé à l’oral
“Jean-Michel Blanquer a annoncé l’annulation de la dernière épreuve du bac encore programmée. Une décision saluée par syndicats, enseignants et lycéens, qui craignaient une aggravation des inégalités entre candidats.”

Oral du bac de français : une annulation inévitable
“La dernière épreuve du baccalauréat encore programmée jusqu’à ce matin n’a finalement pas survécu à l’épidémie du coronavirus. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a annoncé ce jeudi que l’oral du bac de français serait évalué sur la base du contrôle continu.”

Une réouverture des écoles et des collèges en trompe-l’œil depuis le déconfinement
“A la veille de la deuxième phase du déconfinement, qui pourrait accroître la pression sur les établissements, 20 % des écoliers seulement ont pu reprendre le chemin de l’école.”

Déconfinement : Quel est l’intérêt de rouvrir les lycées pour un mois ?
“EDUCATION La reprise sera différenciée selon que les établissements sont en zone verte ou orange”


Réflexions

La continuité pédagogique à l’épreuve du temps
“L’école à la maison |Depuis le début de l’épidémie et la mise en place de l’école à la maison, les professeurs tentent d’assurer au mieux la continuité pédagogique, et ce malgré la distance, le manque d’échanges avec les élèves et les disparités sociales. Mais comment assurer cette continuité sur le long terme ? Et comment aider les élèves à rester motivés sans la présence de leurs camarades ni de leur professeur ?”

L’école du changement : filmer les pédagogies alternatives
“Le confinement et la complexité d’un retour à l’école avec les protocoles sanitaires nous rappellent, si cela était encore nécessaire, l’importance des échanges et des liens humains qui se tissent entre enseignants et enfants.
Alors qu’on s’interroge beaucoup sur le « monde d’après » fleurissent les appels à un renouvellement des pédagogies ou des espaces scolaires – on peut notamment citer la tribune publiée dans Le Monde invitant à faire classe à l’extérieur.
Toutefois, ce besoin d’horizons nouveaux ne s’est pas manifesté subitement avec le confinement. C’est une ambition des pédagogies alternatives apparues dès le début du XXe siècle, et qui rencontrent toujours un large succès, en témoigne l’engouement pour la pédagogie Montessori.”

La (dis)continuité pédagogique a été un désastre pour l’école et doit s’arrêter là par Véra B. Professeure de lettres depuis 17 ans, actuellement dans un collège du centre-ville de Marseille et Maximilien U. Professeur d’histoire-géographie depuis 15 ans, actuellement dans un collège du centre-ville de Marseille
“La crise du coronavirus n’a pas été le laboratoire d’une nouvelle pédagogie numérique. Elle a révélé que le numérique crée une collection d’expériences douloureuses au bilan inquiétant. Nous n’en resterons pas là.”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…