Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 27 mars 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 27 mars 2020

Ministère — Inquiétudes — Ressources

Quelques décisions du ministère, des inquiétudes, et quelques ressources, pour une petite revue de fin de semaine.


Ministère

Nouveau métier enseignant : Blanquer repousse la demande de la Cour des Comptes
Saisi par la Cour des comptes par un référé qui vise, à travers le statut des PLP, celui des certifiés, JM Blanquer ne va pas aller dans le sens attendu par la Cour. C’est ce que montre sa réponse rendue publique par la Cour. Le ministre « partage l’objectif d’efficience » de la Cour mais trouve des arguments pour faire du sur place… Un point intéressant alors que JM Blanquer, avant la crise sanitaire, voulait créer un « nouveau métier enseignant ». Mais depuis le 11 mars tout a changé…

Les concours de recrutement de l’Education nationale reportés « entre juin et juillet »
Alors qu’il y a quelques jours, Jean-Michel Blanquer affichait sa volonté de « ne les annuler que dans des cas très extrêmes », les épreuves de concours et examens nationaux prévues ces prochaines semaines n’auront finalement pas lieu. Un communiqué publié hier sur le site du ministère indique que « les épreuves des examens et des concours nationaux qui n’ont pas pu se tenir ou qui doivent se tenir dans les prochaines semaines seront reprogrammées à une date ultérieure ».”


Inquiétudes

Coronavirus et confinement : les profs s’inquiètent de l’absence de leurs élèves sur l’espace numérique
Alors que les établissements scolaires sont fermés partout en France en raison de l’épidémie de Covid-19, les élèves sont invités à travailler depuis chez eux et à maintenir le lien avec leurs professeurs, via les outils numériques. Mais un grand nombre d’entre eux est aux abonnés absents.”

"Avec l’éducation à distance, difficile de se donner à 100%" selon des élèves de Tours qui préparent le bac
"Le bac 2020 aura lieu, mais sa forme devra forcément évoluer" a dit ce jeudi Jean-Michel Blanquer. Une incertitude qui inquiète les lycéens tourangeaux de Terminale rencontrés par France Bleu Touraine.”

Tribune : Sylvain Grandserre : Continuité démagogique
On le sait désormais, l’École française n’était absolument pas préparée à être soudainement mise à l’arrêt. Les enseignants les plus attentifs avaient entendu dire tout l’inverse, de la bouche même de leur ministre. En effet, jeudi 12 mars, celui-ci expliquait et répétait dans les médias combien il était opposé à pareille décision « jamais envisagée » de fermeture généralisée, chose qu’il jugeait alors contre-productive, paralysante pour le pays, contraire à notre culture, au moment où d’autres nations prenaient justement exemple sur notre capacité à nous adapter aux situations locales (France Info). Et puis, patatras ! Le soir même, le Président de la République décidait tout le contraire. Pas de mea culpa pourtant, plutôt une mise au pas de tout l’appareil, accompagnée d’un « nous sommes prêts » magique, supposé garantir à tous – de 3 à 18 ans - une prétendue continuité pédagogique.” Sylvain Grandserre, Maître d’école en Normandie, Auteur de : « Un instit ne devrait pas avoir à dire ça ! » (ESF/LA CLASSE)

Comment les profs de maternelle continuent à s’occuper de vos enfants par Augustine Passilly
Le télétravail se révèle particulièrement difficile pour les enseignant·es de petite et moyenne sections, des niveaux non inclus dans le dispositif de continuité pédagogique.”


Ressources

Education à distance : ces sociétés de Nouvelle-Aquitaine qui offrent leurs solutions
Pour aider les parents à faire face à la fermeture des établissements scolaires, la Région Nouvelle-Aquitaine et le réseau numérique régional se sont mobilisés. Voici leurs propositions.” Des ressources dans la deuxième partie de l’article.

Des classes virtuelles pour l’enseignement supérieur sur FUN Campus !
Vous enseignez dans le supérieur ? France Université Numérique vous déploie une classe virtuelle pour vos étudiants sur sa plateforme FUN Campus. “

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 559 : L’aventure de la géographie
Coordonné par Christophe Duhaut et Alexandra Rayzal
février 2020
Comment faire aimer et étudier une géographie vivante, qui ait du sens, qui permette de comprendre le monde et d’y agir en citoyens actifs ? Comment, de la maternelle à l’université, faire entrer nos élèves dans les deux dimensions fonctionnelle et symbolique de l’espace à travers des démarches prospective et imaginaire ?

N° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Dossier coordonné par Jean-Pierre Fournier et Françoise Lorcerie
janvier 2020
Les migrations internationales ne font pas seulement l’actualité, elles sont le présent de notre école. Son futur aussi. Sans prêter foi aux images qui veulent faire peur, prenons-en acte. Comment faire pour accueillir des élèves de toutes origines, de tous âges et de toutes langues maternelles ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?