Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du vendredi 24 mai 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du vendredi 24 mai 2019

Réformes — Orientation — Supérieur — Ressources

Les réformes sont toujours discutées ainsi que l’orientation. Quelques infos sur le supérieur et plusieurs ressources pour terminer cette dernière revue de la semaine.


Réformes

Jean-Michel Blanquer et les statistiques : la grande tambouille Par Gurvan Le Guellec
La tribune mise en ligne sur Mediapart il y a dix jours a déjà eu son petit succès. Son titre est marquant : « Prendre les professeurs des écoles et les journalistes pour des crétins ? ». Son auteur aussi. Roland Goigoux n’est pas n’importe qui. C’est sûrement l’universitaire le plus lu par les instits. Et le meilleur spécialiste français des pratiques enseignantes en primaire. Sa grande étude « Lire et écrire », réalisée entre 2013 et 2015 auprès de 131 classes, est régulièrement citée par la communauté scientifique, toutes chapelles confondues, et ses manuels de compréhension de textes – Lectorino et Narramus – font l’unanimité chez les maîtres et maîtresses.”
Bretagne : incompréhension après les propos de Blanquer sur l’école immersive
La présidente du réseau d’écoles Diwan, qui proposent un enseignement bilingue breton-français, a déclaré mercredi « ne pas comprendre » les propos du ministre de l’Éducation nationale sur l’enseignement immersif, dont il a semblé remettre en cause les bénéfices.”

Enseignement immersif : les députés nationalistes montent au créneau
Les propos tenus par Jean-Michel Blanquer la semaine dernière au Sénat, on s’en doutait, avaient fait grincer quelques dents. Hier, les députés nationalistes ont réagi en publiant un communiqué de presse.”

École immersive : Jean-Michel Blanquer veut apaiser le débat et rappelle la richesse des langues régionales
Les propos du ministre de l’Éducation national sur l’école ont provoqué de nombreuses et vives réactions. Ce 23 mai, Jean-Michel Blanquer a publié un communiqué. Dans le même temps le recteur d’académie était attendu au lycée Diwan à Carhaix.”

Réforme du lycée, une réforme qui ne fait pas sciences ?
Quels sont les objectifs de la gouvernance avec la réforme du Bac ? Quelles sont toutes les nouveautés ? Qu’est-ce que la nouvelle matière “Enseignement Scientifique” du tronc commun ? Qu’est-ce qui va changer, au niveau de l’enseignement des sciences, dans le nouveau programme de lycée ?

Débat : Écoles Montessori et Freinet, évitons les malentendus ! par Bérengère Kolly, Maîtresse de conférences en sciences de l’éducation, Université Paris-Est Créteil Val de Marne (UPEC) et Henri-Louis Go, Maître de conférences en philosophie de l’éducation, Université de Lorraine
Début mai 2019, France Info publiait un article au titre évocateur, « On s’est fait avoir : déçus, les parents retirent leurs enfants d’écoles Montessori ». Le problème est posé en ces termes : « Ce n’est pas à la pédagogie Montessori qu’ils en veulent, mais à la façon dont ces écoles l’ont appliquée ». Cette question ne se pose pas que dans le cadre des écoles Montessori, mais également pour d’autres pratiques comme la pédagogie Freinet. On ne peut parler de ces pédagogies en occultant leurs conditions de mise en œuvre. Voici quelques éléments pour resituer les enjeux et mettre la question des pratiques correctes au centre du débat.”

Le tribunal administratif confirme le droit à la scolarisation après 16 ans
La Cour administrative d’appel de Paris a condamné le ministère de l’éducation nationale à scolariser un jeune Camerounais âgé de plus de 16 ans. Le ministère avait fait appel d’une première décision prise en faveur de ce jeune. Soutenu par le GISTI, ce jeune âgé d eplus de 16 ans s’était présenté au CASNAV de Paris. Sa demande de scolarisation n’avait jamais reçu de suite. La Cour estime que le droit à la scolarisation "trouve à s’exercer même dans le cas où l’enfant , âgé de plus de 16 ans, n’est plus soumis à l’instruction obligatoire". Il rappelle le ministère à l’exigence constitutionnelle du droit à la scolarisation.”

VIDEO. Profs accusés à tort
"Après le suicide de Jean Willot, un instituteur de 57 ans qui faisait l’objet d’une plainte pour violences aggravées à l’encontre d’un élève de 6 ans, "Envoyé spécial" a enquêté sur ces profs et instits accusés à tort, qui se sentent lâchés par l’Education nationale."


Orientation

Éducation. Parcoursup : le bug vient du ministère
Rejetées en liste d’attente après avoir été acceptées, les milliers de victimes du bug de Parcoursup attendent des explications. Pour l’instant, elles ont surtout eu droit à une litanie de mensonges de la part de la ministre de l’Enseignement supérieur. Explication.”

Parcoursup : un sac de nœuds et beaucoup de colère
Stress, déception, colère. Pas compliqué de trouver des lycéens qui ont subi le bug Parcoursup et vécu un méchant ascenseur émotionnel. Aujourd’hui, ces jeunes ne savent toujours pas vers quelle formation ils peuvent s’orienter. À Gondreville, une maman a même lancé une pétition.”

« Proch’Orientation » pour rapprocher jeunes et professionnels des Hauts-de-France
Parce qu’il est souvent difficile de choisir une orientation pertinente, la région Hauts-de-France met en place un outil spécifique d’information et de réseau à destination des collégiens, lycéens, étudiants et apprentis.”
Accompagnement à l’orientation au collège et au lycée
Les priorités françaises et européennes pour l’orientation ainsi que les dispositifs pour assurer leur mise en œuvre.”

« Le service civique est un moment-clé de l’orientation professionnelle » Tribune de Béatrice Angrand présidente de l’Agence du service civique
Dans une tribune, Béatrice Angrand, présidente de l’Agence du service civique, soutient la volonté des jeunes de voir reconnaître les compétences acquises lors de cette expérience.”

L’accès au bac progresse, mais les inégalités persistent
Plus des trois quarts d’une génération atteint le niveau du bac en 2017 1, contre un jeune sur dix dans les années 1960 2. Cette augmentation est le fruit d’une politique d’investissement public dans l’éducation qui commence dès la fin des années 1950. A l’époque, la France, pays rural, était très en retard sur ses voisins. La période de la fin des années 1980 et le début des années 1990 a été particulièrement marquante : le taux d’accès au bac a doublé en dix ans, de 30 à 60 %. Entre le milieu des années 1990 et 2010, le taux de bacheliers a stagné. Puis il a repris sa progression à la fin des années 2000.”


Supérieur

Un appel à projets pour révolutionner la licence par Éléonore de Vaumas
Dans la continuité des AAP "Nouveaux cursus à l’université", qui ont permis de financer 36 projets, le ministère de l’Enseignement supérieur inaugure, le 22 mai 2019, un nouvel appel à projets visant à repenser les cursus universitaires et les adapter à la diversité des étudiants.”

Les Mooc continuent à faire leur mue par Florence Pagneux
Initiés en 2008 par deux chercheurs canadiens, les Mooc (Massive open online courses) n’ont pas tenu leur promesse de démocratisation des connaissances de l’enseignement supérieur français. Mais ils gardent tout leur intérêt pour renouveler l’approche pédagogique des formations initiales et ouvrir de nouveaux horizons à la formation professionnelle.”


Ressources

Sur Eduscol : Histoire et géographie
Les ressources d’accompagnement proposent des outils pédagogiques, didactiques et scientifiques pour aider à la mise en œuvre des programmes d’histoire et géographie du cycle 3.”

Les révisions du bac ES : le commerce international - Entendez-vous l’éco ? Avec Philippe Watrelot et Arnaud Parienty
"Entendez-vous l’éco", l’émission économique de France Culture vous a concocté un programme de révisions sur mesure pour l’épreuve de sciences économiques et sociales ! Au programme, les déterminants et les avantages du commerce international.”

Aziz Jellab : Une fraternité à construire
"Au moment où l’on voit se renforcer les inégalités sociales, se développer les populismes, où se multiplient les questions socialement vives aux enjeux fortement conflictuels, ce livre est une invite à repenser le lien social". Spécialiste de l’enseignement professionnel, inspecteur général, professeur associé à l’Inshea et chercheur (Grhapes), Aziz Jellab livre un ouvrage (Une fraternité à construire, Berger Levrault) qui aborde tous les sujets qui entravent le vivre ensemble. Il conclue en donnant à l’école une belle place pour reconstruire le vivre et le faire ensemble. Il nous explique la naissance de ce livre et sa vision optimiste pour un renouveau de la fraternité.”

Où va l’école ?
Une courte vidéo, ludique et dynamique, pour s’initier à l’histoire du système éducatif français. À partir d’une intervention inaugurale dans la formation initiale des chefs d’établissement et inspecteurs (promotion Simone Veil - 2018), Alain Boissinot, ancien recteur d’académies, s’initie à la narration courte et illustrée, en collaboration avec le dessinateur Nicolas Caruso.”

À quoi ressemblent les examens cousins du bac ailleurs en Europe ? par Thibaut Cojean
À quoi ressemble le bac dans les autres pays de l’Union européenne ? Le contrôle continu est-il la règle ? Quelles sont les matières passées ? L’Etudiant fait le tour des examens en Europe.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?