Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 6 mai 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 6 mai 2020

Confinement — Reprise — Témoignages — Ailleurs

Discussion du confinement et de la reprise, témoignages divers et nouvelles de l’étranger constituent cette revue de presse toujours mono-centrée.


Confinement

Le conseil scientifique de l’éducation nationale veut évaluer les conséquences du confinement sur les élèves Par Soazig Le Nevé
L’instance publie quinze pages de recommandations et insiste sur la nécessité de fixer une réelle politique du numérique éducatif.”

Dans l’Education nationale, le confinement révèle un numérique noyauté par le privé Par Mathieu Périsse (We Report) réservé aux abonnés
Alors que leur utilisation a explosé avec le confinement, les outils numériques auxquels ont recours les établissements scolaires ne sont pas gérés directement par l’Éducation nationale. Une dépendance problématique qui risque de faire le jeu des Gafam.”


Reprise

Macron : Pas de pression sur les maires pour la reprise
Pourquoi le président de la République visite t-il une école à quelques jours de la reprise ? Bien sur pour rassurer une opinion inquiète et qui désapprouve la réouverture des écoles. Alors, la déclaration d’E Macron n’a rien de surprenant : "Je n’envisage pas de contrainte sur les maires". Alors que plus de 300 maires franciliens refusent d’ouvrir les écoles le 11 mai, Emmanuel Macron visite le 5 mai l’école Pierre de Ronsard de Poissy (78). Loin de s’en prendre aux maires, il marque sa compréhension et le refus de la contrainte. S’il n’impose pas la réouverture aux maires, il les laisse face à leurs responsabilités en pleine épidémie…

Programmes, notation et « temps d’échange » : l’éducation nationale dessine le contenu pédagogique de la fin d’année Par Violaine Morin
Dans une circulaire mise en ligne lundi 4 mai, le ministère de l’éducation nationale précise de nombreux aspects pratiques et pédagogiques du retour en classe.”
“Sur ce terrain, la circulaire précise que « l’enjeu n’est pas de finir les programmes » mais de consolider les acquis pour la suite du parcours scolaire de chaque élève. Des fiches indiquant les « objectifs prioritaires » et des exercices de bilan sont à disposition des enseignants pour tous les niveaux, de la maternelle à la 3e. Les objectifs pédagogiques de chaque classe sont détaillés : en grande section de maternelle, une attention particulière doit être portée sur le vocabulaire, la compréhension orale et la conscience phonologique. A l’école élémentaire, les enseignants devront privilégier les « fondamentaux », en mathématiques et en français
.”

"Ce sera plus de la garderie qu’un réel enseignement" : l’inquiétude des enseignants et des maires à l’approche de la rentrée
Rouvriront, rouvriront pas ? A une semaine jour pour jour du déconfinement, l’incertitude gagne du terrain concernant les écoles situées dans un département classé "rouge". Plusieurs dizaines de maires ont signé dimanche une lettre adressée à Emmanuel Macron, demandant un report de la rentrée. En cause : "Un calendrier intenable et irréaliste" et, plus largement, une flopée de difficultés pour mettre en musique les consignes du gouvernement.”

Après 7 semaines de cours à distance compliqués, le personnel enseignant appréhende la reprise prévue le 11 mai Par Xavier Trèfle
Il a fallu s’adapter. Surpris par un confinement « difficile et brutal », les enseignants ont dû vite répondre au défi de l’enseignement à distance. Face aux inégalités sociales et au manque de moyens, ils ont dû faire preuve de volonté et d’ingéniosité pour poursuivre leur mission. Celle-ci à peine en cours d’accomplissement, un autre défi de taille pointe le bout de son nez, le 11 mai prochain, avec le retour des plus petits sur les bancs de l’école. Et cela sans véritable ligne de route officielle et précise regrettent-ils.”

Reprise : Quelle responsabilité pour les enseignants et les chefs d’établissement ?
Responsable pénalement ou pas ? Face aux risques qui accompagnent la réouverture des écoles et des établissements scolaires, au terme d’un débat houleux, les sénateurs adoptent le 4 mai un amendement qui, pensent-ils, exonère les maires de toute responsabilité. Mais qu’en est-il des enseignants et chefs d’établissement ? Nous avons interrogé deux syndicats de chefs d’établissement et une avocate spécialisée dans le droit scolaire, Me Valérie Piau. Mais si le risque judiciaire semble faible, rien ne peut diminuer la responsabilité morale et rien ne pourrait aussi contenir un éventuel ressentiment politique…

JPEG - 44.6 ko
Dessin de Fabien Crégut

Réouverture des écoles à Paris : « Aucun risque ne sera pris », assure le recteur
La rentrée des écoliers parisiens se fera à partir 14 mai et de manière « progressive » confirme Gilles Pécout, le recteur de l’académie de Paris, après les annonces de la maire Anne Hidalgo sur le déconfinement dans la capitale.”

Covid-19 : des cartes très politiques Par Juliette Morel, enseignante-chercheuse en cartographie et géomatique
Le système de classement des départements utilisé par le gouvernement pour préparer le déconfinement n’a que l’apparence d’une démarche scientifique.”

Déconfinement à l’école : "Je pense qu’il sera difficile de continuer à faire classe" faute de temps, déclare une directrice d’école
Anabel Roy, directrice d’une école élémentaire en Haute-Vienne et secrétaire départementale du syndicat SE-Unsa 87, regrette de ne pas encore avoir toutes les directives de l’Éducation nationale une semaine avant la reprise des cours
Une organisation de l’école à revoir
Alors que le gouvernement demande que chaque enfant ait un périmètre de 4 mètres carrés, Anabel Roy "pense qu’il va falloir pousser un petit peu les murs parce que 4 mètres carrés par 15 enfants, puisque c’est le nombre maximal d’enfants qui est préconisé par le ministère, je vous laisse faire le calcul… Il faut quand même une grande salle de classe"
.”

Contrôle continu, QCM, dossier… A l’université, des examens à géométrie variable Par Soazig Le Nevé
Des partiels à distance sont mis en place, provoquant un vif débat sur l’inégalité entre les étudiants face aux conditions de passation de ces épreuves."


Témoignages

Elèves, enseignants, parents : ils racontent pourquoi l’école leur manque Par Séverin Graveleau
Qu’ils y travaillent ou fréquentent l’école, des lecteurs du « Monde » témoignent de leur envie de retrouver, lorsque la situation sanitaire le permettra, ce lieu de relations humaines, d’apprentissage et de sociabilité.”

Maman et prof, le 11 mai, je ne peux pas reprendre mes cours, faute de prise en charge de mes enfants à l’école - Par Anne M. Maman et auteure du blog Je Ne Suis Pas Une Super Maman
M. Blanquer, comment voulez-vous que je m’occupe des enfants des autres si on ne s’occupe pas des miens ?

Journal d’une confinée, par Cynthia Fleury : “Pour le télé-enseignement, il est temps de monter en compétence”
Cynthia Fleury, professeure titulaire de la chaire Humanités et santé au Conservatoire national des arts et métiers, tient pour nous son journal du confinement. Jour 46, où elle estime que l’on peut dès aujourd’hui dresser un bilan concernant la continuité pédagogique. Et qu’il n’est pas bon…


Ailleurs

Coronavirus. Au Pérou, l’enseignement se fera à distance « pour une longue durée »
Le président péruvien, Martin Vizcarra, a écarté mardi toute éventualité que les établissements scolaires et les universités puissent bientôt reprendre la classe étant donné l’ampleur de l’épidémie de nouveau coronavirus dans le pays.”

Luxembourg : Reprise dans l’enseignement fondamental et les structures d’accueil : des efforts communs pour une organisation inédite
Le ministre de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, Claude Meisch, et le président du Syndicat intercommunal des villes et des communes luxembourgeoises (Syvicol), Emile Eicher, ont donné des précisions sur la reprise dans les écoles fondamentales et les structures d’accueil, à partir du 25 mai 2020.”

Enseignement à distance : Il faut capitaliser sur les acquis de la crise sanitaire
Meknès – Le président de l’Université Moulay Ismail (UMI) de Meknès, Hassan Sahbi, a appelé à renforcer l’enseignement à distance, en capitalisant sur les acquis obtenus lors de la crise sanitaire du Covid-19.”

En Allemagne aussi, le retour à l’école fait polémique
Depuis le 4 mai, l’ensemble des 28.000 lycéens berlinois ont retrouvé le chemin de leur établissement. Une gageure qui confirme que le retour à une scolarité normale pour tous les enfants en Allemagne ne pourra intervenir avant l’été.”

Coronavirus : comment s’organise la rentrée des classes à travers le monde
Effectifs réduits, cours à l’extérieur, volontariat ou fin pure et simple de l’année scolaire : les stratégies de déconfinement des pays touchés par le coronavirus varient beaucoup sur la question du retour à l’école. Tour d’horizon des méthodes adoptées dans une dizaine de pays.”

En Hongrie, le baccalauréat organisé en plein Covid Par Florence La Bruyère, Correspondance à Budapest
L’exécutif hongrois maintient les épreuves ce lundi, comme un test de déconfinement à petite échelle. Une initiative qui terrifie les élèves après plusieurs semaines de communication officielle anxiogène.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko
Par Fabien Crégut

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…

N° 559 : L’aventure de la géographie
Coordonné par Christophe Duhaut et Alexandra Rayzal
février 2020
Comment faire aimer et étudier une géographie vivante, qui ait du sens, qui permette de comprendre le monde et d’y agir en citoyens actifs ? Comment, de la maternelle à l’université, faire entrer nos élèves dans les deux dimensions fonctionnelle et symbolique de l’espace à travers des démarches prospective et imaginaire ?

Penser aussi à ce HSN, la réforme du bac est souvent dans l’actu (et les ventes ne sont pas au top) :

Hors-série numérique n° 50 - Le bac, hier et aujourd’hui

septembre 2018
Dans le contexte de la réforme du baccalauréat et de la mise en place des nouvelles procédures d’accès aux études supérieures, ce hors-série revient sur de nombreuses tentatives de réformes plus ou moins fructueuses. Bac + 3, bac - 3, orientation, bac pro… quels leviers pour offrir une école plus démocratique ?