Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 3 juin 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 3 juin 2020

Après et pendant — Numérique — Ailleurs — Les Paras

La crise sanitaire est toujours au centre de l’actualité éducative. On discute du numérique, on ira ailleurs, et on s’intéressera à quelques professions qui gravitent autour des enseignants.


Après et pendant

VIDEO Jean-Michel Blanquer annonce des primes et une augmentation pour les enseignants
Invité par Jean-Jacques Bourdin ce 2 juin sur BFM TV, Jean-Michel Blanquer a fait des annonces. Le ministre de l’Education nationale a évoqué les primes qui seront versées à des professeurs et la future revalorisation du métier, qui passera entre autres par les salaires.”

Réouverture des lycées : Blanquer face à l’inquiétude des filières pro
Le ministre était en visite mardi à Saint-Cyr-l’Ecole dans les Yvelines. Devant la crise économique qui s’annonce dans le sillage de l’épidémie de Covid-19, les lycées professionnels craignent pour l’insertion de leurs élèves de CAP ou bac pro.”

Bac 2020 : une note « de mérite » attribuée aux élèves par les enseignants ? Publié par Elsa Doladille
Dans l’académie de Versailles, des enseignants seraient incités à donner aux élèves une note « de mérite » pour le bac.

Inégalités scolaires : « Peut-on faire semblant de ne pas voir ce qui se passe en dehors de la classe ? » Tribune de Laurent Clavier, Professeur d’histoire-géographie en lycée et Camille Taillefer, Professeure d’histoire-géographie en lycée
Les professeurs d’histoire-géographie Camille Taillefer et Laurent Clavier racontent l’activité proposée à leurs élèves dans leur lycée de Saint-Denis depuis deux mois : une étude sociologique sur les conditions du confinement.
Territoires vivants. En temps de confinement lié à l’épidémie de Covid-19, les inégalités sociales devant le travail scolaire sont apparues criantes. Enseignants en Seine-Saint-Denis depuis longtemps, nous ne les découvrons pas. Pour continuer d’outiller nos élèves, et leur proposer une activité qui tienne compte des situations réelles dans lesquelles ils avaient à travailler, nous leur avons proposé d’être les enquêteurs d’une étude sociologique sur les conditions du confinement
.”

Education : quelles leçons tirer de la pandémie ?
Si les écoles ont rouvert leurs portes depuis hier tous les écoliers, collégiens et lycéens ne sont pas encore retournés en classe. Pour certains, ce retour ne se fera pas avant septembre prochain. Quelles sont les conséquences d’une demi-année hors des bancs de l’école ?

JPEG - 106.4 ko

Numérique

Télésurveillance des examens à distance par les universités : que dit la CNIL ?
Les établissements d’enseignement supérieur qui souhaitent mettre en place des dispositifs de télésurveillance pendant les examens à distance doivent notamment respecter le règlement général sur la protection des données (RGPD).”

« Le Covid-19 ne doit pas être un prétexte pour installer dans la durée une université virtuelle ! » Par Julien Boudon
FIGAROVOX/TRIBUNE - “Alors que plusieurs universités envisagent une rentrée 2020 à distance, le professeur de droit public Julien Boudon s’inquiète de la pérennité de telles mesures pour gérer la massification de l’enseignement.”

Recherche sur le marché des logiciels d’admission dans l’enseignement supérieur(impact de COVID-19) 2020-2026 : Admittor, Hyland, HEIapply, Embark, Alma, Kira Talent, Ellucian
L’étude donnée sur le marché mondial des logiciels d’admission dans l’enseignement supérieur 2020 a été décrite avec une série d’aspects importants de l’industrie des logiciels d’admission dans l’enseignement supérieur tels que la taille du marché des logiciels d’admission dans l’enseignement supérieur, les tendances du marché des logiciels d’admission dans l’enseignement supérieur, le statut et les données prévisionnelles qui sont tenus d’offrir des informations détaillées sur les concurrents et les opportunités de croissance avec les principaux moteurs industriels.”

« L’écran ne remplacera jamais la rencontre du professeur et des élèves en classe » Par Philippe Nemo
TRIBUNE - “Une éducation fondée sur le téléenseignement, promis à un rôle central et non plus accessoire, serait une catastrophe, argumente le philosophe Philippe Nemo.”


Ailleurs

Les élèves de maternelles sont de retour à l’école, sur fond de tension sociale
Les écoles maternelles commencent à faire leur rentrée mardi. Lundi prochain, ce sera au tour des primaires de suivre le mouvement. Cette nouvelle étape du déconfinement a suscité l’appréhension et la colère des syndicats d’enseignants qui déplorent la précipitation du monde politique. Mercredi passé, le comité de concertation a annoncé que les cours pouvaient reprendre dans les classes maternelles à partir du 2 juin et primaires à partir du 8 juin, et qu’en secondaire un plus grand nombre d’élèves pourrait revenir à l’école.”

Genève : « Coincée dans "Un jour sans fin" », témoignages d’étudiants de l’Unige
Université de Genève a eu la bonne idée de sonder les étudiants sur leur expérience d’enseignement à distance obligatoire pendant la période de confinement. « C’est comme si j’étais coincée dans le film Un jour sans fin » a répondu l’une d’elles dans une bonne métaphore de l’expérience.
74 % des 3700 étudiants qui ont répondu au questionnaire jugent positivement la qualité de l’enseignement à distance mis en place par l’Unige. Les étudiants sont aussi 71 % à penser que l’enseignement à distance a exigé davantage de travail que l’enseignement habituel, et qu’il a été plus difficile de structurer le temps ou de se concentrer. Le retour dans les amphis va faire du bien…

Rentrée au Nouveau-Brunswick : un enseignement limité à l’« essentiel »
La rentrée scolaire des élèves du Nouveau-Brunswick pourrait concorder avec un allègement des programmes.
C’est du moins l’un des scénarios envisagés par les enseignants du Nouveau-Brunswick, qui étaient de retour en classe lundi afin de préparer la rentrée scolaire en septembre.
Un scénario optimiste comprendrait un retour en classe comme on les connaît. Inversement, un scénario « rouge » signifierait que les élèves poursuivraient l’école à la maison à l’aide d’outils informatiques
.”

Sénégal : la reprise des cours reportée, le digital pour assurer la continuité pédagogique
Les cours en ligne se poursuivent au Sénégal. Pour cause, l’apparition de nouveaux cas de coronavirus, au niveau du corps enseignant, à la veille de la reprise en présentiel, initialement prévue ce 02 juin 2020.”

Togo : le corps enseignant se prépare pour la reprise des classes


Les paras

PsyEN, un métier liquide, un article d’Annick Soubaï
Paul LEHNER argumente que le métier de conseiller d’orientation est devenu aujourd’hui impossible à exercer. Docteur en science politique, il analyse le déficit de légitimité auquel font face les psychologues de l’Education nationale depuis la création de leur fonction[2]. (Puf, 08/01/2020).
La collection « Logiques sociales » de L’Harmattan faisait paraître il y a plus de 30 ans, l’ouvrage de JP Maniez et C Pernin Conseiller d’orientation, un métier moderne. Que s’est-il passé pour qu’en un espace de temps qui aurait pu signer la maturité d’un métier, il finisse par se transformer au point de disparaître, au moins dans la manière de le nommer ?

Laurence Fourtouill : Comment l’Education nationale privatise l’aide
"Si l’école se doit d’apporter les aides adaptées lorsque la difficulté scolaire d’un enfant est mise en rapport avec une situation de handicap, elle se doit également d’apporter les aides liées à la difficulté ordinaire mais durable d’apprendre, qui se situe sur un autre plan". Et ça c’est el travail des Rased, notamment des maitres rééducateurs. Laurence Fourtouill est enseignante spécialisée à dominante rééducative, dite aussi relationnelle, dans un Rased. Elle est, par ailleurs, présidente de la Fnaren, fédération nationale des associations de rééducateurs de l’éducation nationale, qui a été créée en 1984 et qui rassemble plus de la moitié des professionnels. Elle montre comment les familles, faite de Rased, se replient sur les médicaments.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…
[N° 556 : Sujets à émotion->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/780-sujets-a-emotions.html
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
Novembre 2019
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?