Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 23 septembre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 23 septembre 2020

La République — Et ses habits — Rentrée

L’école est prise entre les principes de la République et ses habits. Et la rentrée se poursuit...


La République

« République et ses enjeux » Tribune de Iannis Roder, Professeur d’histoire-géographie en Seine-Saint-Denis
Pour le professeur d’histoire Iannis Roder, « l’école, c’est la possibilité offerte à tous de s’émanciper des prédéterminations, sociales, culturelles, religieuses ».”
Au moment où se succèdent les témoignages qui scandent les journées du procès des présumés complices des assassins de Charlie, de Montrouge et de l’Hyper Cacher, une scène me revient en mémoire, assez emblématique du positionnement de certains jeunes mais aussi révélatrice des problématiques qui questionnent notre société et d’abord l’école : lors d’un cours sur l’information et les médias, un adolescent se lève et, de sa place, pointe son doigt vers la journaliste venue animer la séance. Il se lève dans un réflexe de colère, comme pour mieux montrer la force de son indignation et interpelle la journaliste : « Abdeslam, il est innocent ! Alors pourquoi vous le gardez en prison ? »

EPLEI : Une remise en question de l’Ecole de la République ?
Si leur nombre très limité n’attire pas encore l’attention, les EPLEI, selon un récent rapport de l’Inspection générale, ont vocation à se développer. Imaginés en 2007, créés par la loi Blanquer, ces établissements internationaux portent la signature de JM Blanquer. Ils cultivent l’excellence de l’entre soi et imposent de nouvelles règles incompatibles avec le statut des enseignants et les règles comptables de l’Education nationale.”

L’enseignement professionnel toujours dévalorisé en France, selon l’OCDE par Thibaut Cojean
Dans son dernier rapport Regard sur l’éducation, l’OCDE dresse un bilan très mitigé concernant les politiques d’éducation en France. L’Organisation choisit de se pencher sur la situation de l’enseignement professionnel en France et relève une filière défavorisée, offrant peu de perspectives et soumise aux inégalités, alors même que le confinement a mis en avant de nombreux métiers issus de cet enseignement.”

"C’est historique" : des médias signent une tribune pour la liberté d’expression
Plus de 90 médias, dont le groupe Radio France auquel appartient France Inter, co-signent ce mercredi un texte où ils appellent à défendre la liberté d’expression, "l’une des valeurs les plus fondamentales de notre démocratie".”


Et ses habits

Tenue "correcte" au lycée : qui dit quoi ? par Mélanie Juvé
Le mouvement du #Lundi14Septembre, lancé sur les réseaux sociaux, a relancé le débat sur les règlements vestimentaires au lycée et au collège. Le ministre de l’Éducation a estimé qu’il fallait venir "habillé d’une façon républicaine", ce qui a déclenché de nombreuses réactions au sein de la classe politique.”

Tenue « républicaine » à l’école : Blanquer recadré par la ministre de l’Egalité entre les femmes et les hommes
« En France, chacun est libre de s’habiller comme il le veut », a répondu Elisabeth Moreno, après la sortie, lundi, du ministre de l’Education nationale.”

"Tenue républicaine" à l’école : "Éduquez vos garçons", répond Osez le féminisme
INVITÉE RTL - La porte-parole d’Osez le féminisme pointe "l’inversion" des responsabilités lorsqu’on demande aux filles une "tenue correcte".”

Tenue « républicaine » : au vestiaire, citoyens ! Par Gilles Denis
En exhortant les élèves à « s’habiller de manière républicaine », Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, savait-il vraiment de quoi il parlait ?
S’habiller de façon républicaine ? La belle affaire. Encore faut-il s’accorder sur la République dont Jean-Michel Blanquer parle. On oublie en effet trop souvent que lors de cette période incertaine que fut la première aventure républicaine française – entre 1792 et, disons, l’avènement de l’Empire en 1804 –, l’heure fut à la libération des vestiaires, à la couleur, au décolleté soulignant non sans ironie les cous ayant échappé au couperet révolutionnaire
.”

« Une façon républicaine de s’habiller » dit Blanquer. Sait-il de quoi il parle ? Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
Sur RTL, Jean-Michel Blanquer vient de déclarer sur le ton de l’évidence que « chacun peut comprendre qu’on vient à l’école habillé d’une façon républicaine ». Mais a-t-on des repères historiques sur « une façon républicaine » de s’habiller à l’Ecole ?

Les collèges pris de court par la révolte des crop tops Par Delphine Tanguy
Les filles se rebellent contre des règles vestimentaires jugées déplacées et sexistes


Rentrée

Coronavirus : le casse-tête des professeurs d’EPS par Alexandre Malesson
Depuis la rentrée, les professeurs d’EPS naviguent à vue. Pour répondre à un protocole sanitaire flou, certains enseignants adaptent leurs cours, quand d’autres suppriment les sports collectifs.
Aujourd’hui, pour cette classe de 5e d’un collège de Saint-Denis (93), c’est rugby. Mais un rugby aménagé. Covid-19 oblige : pas de contacts, donc pas de placages ni de mêlées. Leur professeur, Simon, s’est adapté. "Pour compenser, j’utilise des flags, explique-t-il. Ce sont des ceintures que les élèves enfilent avec deux cordelettes scotchées sur les côtés. Au lieu de faire des placages, les jeunes doivent se ’déflaguer’, c’est-à-dire arracher les flags de leurs adversaires." Une technique audacieuse pour cette discipline, mais tous les sports ne sont pas adaptables
.”

Rentrée scolaire : « J’essaie de suivre les ordres et les contrordres en évitant le désordre », La Croix (avec AFP)
Chronique. “Patrice Romain, principal d’un collège de 800 élèves, nous livre ses impressions sur cette rentrée particulière. Cette semaine, l’organisation d’une session informatique au temps du Covid-19… Découvrez la dernière chronique de notre série « Monsieur le principal tombe le masque » (5/5).”

JPEG - 88.6 ko

Le bonheur est dans la classe Chronique de Cécile Blanchard Rédactrice en chef des Cahiers pédagogiques, mais dans Alternatives-Economiques
Même en cette rentrée scolaire si bizarre, il y avait un grand nombre d’enseignants heureux de retourner en classe et de retrouver leurs élèves. J’en ai en tout cas rencontré plus d’un !
Et ce malgré les masques (pas toujours fournis par l’employeur, en l’occurrence l’Etat…) qui empêchent de voir les sourires des élèves, qui assourdissent la voix du prof et la fatiguent, qui font qu’on ne sait pas vraiment à quoi ressemblent les uns et les autres. Malgré, aussi, la pression de…

La FSU s’oppose aux nouvelles questions des évaluations nationales
"Sur la période « post-confinement », est-ce que l’élève est revenu à l’école avant les vacances d’été ?" "Pendant que l’école était fermée à cause du virus, tu as travaillé à la maison. Entoure tous les objets que tu as utilisés pour travailler". Dans le second degré des questions portent aussi sur les méthodes de travail de leur professeur. Quatre syndicats FSU, le Snes, le Snuipp, le Snuep et le Snep, protestent contre les nouvelles questions ajoutées dans les évaluations nationales à l’école , au collège et en lycée et leur utilisation éventuelle.”

Coronavirus : comment Jean-Michel Blanquer prépare l’école aux cours à distance
Le ministre de l’Education vient de lancer une expérimentation à grande échelle dans le Val d’Oise et l’Aisne pour encourager l’essor du numérique à l’école. Elle couvre la distribution de tablettes, de ressources numériques ainsi que la formation des enseignants et des parents. Elle a vocation à s’étendre.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?
HSN n°54 : Différencier sa pédagogie : Des idées et des pratiques
juin 2020
Dossier coordonné par Jean-Michel Zakhartchouk
Promouvoir la différenciation pédagogique est un axe fort des orientations des Cahiers. Encore faut-il savoir de quoi on parle et quelles pratiques vont vraiment dans ce sens. Un retour sur des textes essentiels publiés par la revue depuis trente ans, et plusieurs textes inédits et marquants vous sont proposés dans ce dossier hors-série.
Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac - Jean-Charles Léon - Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF - Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.