Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mercredi 14 octobre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mercredi 14 octobre 2020

Salaire ? — Covid — Divers — Réflexions

Il y a de l’augmentation dans l’air, enfin... mais aussi toujours le Covid. Des infos diverses, et quelques réflexions sur l’air du temps.


Salaire ?

Salaire des professeurs : le ministère propose une prime informatique de 150 euros par an Par Le Figaro avec AFP
Le salaire des enseignants français est inférieur de 7% en début de carrière à la moyenne des pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).”

JPEG - 106.8 ko

Le dessin de Fabien Crégut
Et le même article est repris en presse régionale : Salaire des profs. Le ministère de l’Éducation propose une prime informatique de 150 € par an (SudOuest)
En complément d’une hausse du salaire des professeurs, le gouvernement propose d’ajouter une prime de 150 € par an pour leur permettre de mieux s’équiper du point de vue informatique. Une proposition qui coûterait 500 millions d’euros à l’État”.

Les propositions salariales du ministère vues par le Café pédagogiques
Après trois années de promesses et de premiers scénarios en février 2020, le ministère a communiqué aux syndicats le 13 octobre des propositions salariales.. Elles se composent d’une prime d’équipement informatique versée à tous les enseignants devant élève d’un montant de 150€ annuels et d’une prime d’attractivité dont le montant et les destinataires restent à déterminer. Les syndicats soulignent les limites de ces propositions. Mais ils ont pour la première fois depuis longtemps l’impression d’être entendus.”


Covid

Protocole sanitaire : 91 % des profs ne peuvent pas appliquer de distanciation physique en classe Publié par Elsa Doladille
Les enseignants du primaire se sentent mal protégés par l’institution face à la reprise de l’épidémie, selon une enquête du syndicat Snuipp-FSU.
Malgré le protocole sanitaire en vigueur, les enseignants se sentent en danger au sein de leur classe. Selon les premiers résultats* d’une enquête lancée il y a une dizaine de jours par le syndicat Snuipp-FSU, 81 % des professeurs des écoles estiment être mal protégés par l’Institution en cette période de reprise de l’épidémie
.”

Entre Covid et calendrier encombré, le nouveau bac « c’est tellement le bazar » Par Marie Piquemal
Des élèves qui se retrouvent à composer cette semaine sur les épreuves d’E3C de janvier, des épreuves de spécialité prévues pour mars qui se feront avec des sujets différents. Et l’angoisse du coronavirus en prime.”

Combien sont-ils, ces élèves privés d’école à cause du Covid ? Par Marie Piquemal
Un professeur de mathématiques nous alertait peu de temps après la rentrée : « Le vrai problème, complètement nié, ce sont ces trois ou quatre élèves absents chaque jour que l’on a vite fait d’oublier. » Les élèves « invisibles », comme il dit, parce que positifs au Covid, ou cas contacts. Dans le contexte de circulation active du virus, ça va très vite : un membre de la famille malade, un déjeuner à la cantine avec un pote positif, un cours d’EPS dans un gymnase (car sans masque) et les voilà exclus des bahuts, pour une « septaine ». Pour ces élèves, souffrants ou non, qu’est-il prévu par l’Education nationale pour que leur droit à l’éducation soit assuré ? Rien.”

Pédagogie à distance : les enseignements du e‑confinement par Divina Frau-Meigs Professeur des sciences de l’information et de la communication, Auteurs fondateurs The Conversation France
On ne peut se passer ni du social ni de l’éducation, ni des technologies qui nous connectent. C’est ce que cette crise pandémique nous montre et que ceux qui pratiquent la formation à distance soutiennent depuis longtemps. Celle-ci s’est radicalement transformée en « e-learning » ces dix dernières années, en fusionnant éducation ouverte et connectée avec médias sociaux, que ce soit sous la forme de MOOC ou de portails ouverts comme TEDx, Khan Academy, accessibles via YouTube notamment.”

Dans l’enseignement supérieur, l’heure de gloire des « ingénieurs pédagogiques » Par Soazig Le Nevé
Nouvelles figures de l’enseignement supérieur, ces professionnels forment de plus en plus d’enseignants aux technologies des cours à distance. Au risque, selon certains, de « dénaturer » la transmission des savoirs.
« Poste à pourvoir immédiatement. » Les annonces fleurissent sur le moteur de recherche d’emploi Indeed : Polytechnique, l’EM Lyon, Sorbonne Université… Ces établissements d’enseignement supérieur sont en quête d’un « ingénieur pédagogique », une ressource rare qu’ils s’arrachent à mesure que les cours à distance redeviennent la norme, après l’éphémère intermède d’une rentrée en présentiel.
Recruter des ingénieurs pédagogiques fait partie des objectifs du plan de relance du gouvernement, qui déploie 35 millions d’euros en faveur des équipements numériques et de « l’hybridation » des enseignements, c’est-à-dire leur bascule en version numérique pour assurer la continuité pédagogique à distance
.” pour abonnés


Divers

La réforme du lycée à l’épreuve des faits Par Violaine Morin
Depuis deux ans, les élèves se sont saisis des possibilités offertes par le nouveau lycée, en composant des « triplettes » de spécialités toujours plus originales. Mais offrir cette liberté relève du casse-tête et se fait au détriment de certaines matières.”

Radicalisme islamiste : Blanquer annonce sur RTL avoir "radié" "un conseiller principal d’éducation" pour "prosélytisme"
INVITÉ RTL - “Le ministre de l’Éducation explique que "sur 935 cas d’atteintes à la laïcité, près de 900 sont de l’islamisme fondamentaliste".”


Réflexions

"Défendre l’enseignement de la langue arabe pour ce qu’elle est : une belle langue" - Claire Bussienne, agrégée d’arabe
On parle beaucoup actuellement de l’introduction de l’enseignement de la langue arabe dans les écoles publiques.”

« Le clivage entre les élites et le peuple se construit à l’école » Tribune de Vincent Troger, Maître de conférence honoraire en sciences de l’éducation
La « compétition scolaire », l’« entre-soi » et la « méritocratie » qui caractérisent l’école française alimentent la « rupture entre les élites diplômées et une grande partie de la population », estime Vincent Troger, maître de conférences honoraire en sciences de l’éducation, dans une tribune au « Monde »”.

Et « Le crop top est l’affirmation d’une féminité adolescente qui veut irriter l’adulte »
ENTRETIEN. “Le sociologue François de Singly décrypte les enjeux qui se cachent derrière les débats autour des tenues vestimentaires des lycéennes.” Propos recueillis par Anne-Noémie Dorion

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?
Construire ensemble l’école d’après
Sylvain Connac - Jean-Charles Léon - Jean-Michel Zakhartchouk
Edtions ESF - Prix 18,00 €
L’école « d’après », un vain slogan, un conte de fées pour ceux qui penseraient que, aux lendemains de la crise sanitaire, une autre école va naître, plus juste, plus en prises avec le monde ? Ce livre, coordonné par des pédagogues engagés, et fruit d’un travail collectif avec le réseau du CRAP-Cahiers pédagogiques, contient de nombreuses propositions pour passer du slogan à la mise en œuvre : comment utiliser à bon escient les outils du numérique, comment modifier programmes et pratiques pour penser le monde actuel (parcours santé, esprit critique…), comment intégrer le respect de l’environnement dans le quotidien de l’école, comment prendre mieux en compte les familles, comment au quotidien, lutter contre les inégalités.