Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 5 novembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 5 novembre 2019

Education prioritaire — Divers — Ressources

L’actualité tourne particulièrement autour de la publication d’un rapport à propos de l’éducation prioritaire. Des infos diverses et quelques ressources.


Education prioritaire

Rapport Mission Territoires et réussite, Rapport- 05/11/2019
Mardi 5 novembre, Ariane Azéma, inspectrice générale de l’éducation nationale, du sport et de la recherche et Pierre Mathiot, professeur des universités, directeur de Sciences Po Lille ont remis à Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités locales, chargé de la Ville et du Logement, et Gabriel Attal, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse leur rapport intitulé Mission Territoires et réussite.”

Le rapport à récupérer en pdf

Education prioritaire : Trois ministres et un enterrement
"Ce rapport est un début pas un aboutissement". Jean-Michel Blanquer présentait le 5 novembre, avec Gabriel Attal et Julien Denormandie, ministre de la Ville, le rapport réalisé par Pierre Mathiot et Ariane Azéma. Chargés d’une mission "Territoires et réussite", P Mathiot et A Azéma réduisent dans leur rapport l’éducation prioritaire aux seuls réseaux Rep+. Avec les Rep, la prime Rep disparaitrait. Les recteurs disposeraient de moyens qu’ils affecteraient à leur guise entre établissements défavorisés, ruraux ou isolés. Si JM Blanquer prend garde d’affirmer "qu’aucune décision n’est prise aujourd’hui", le rapport Mathiot Azéma, qui vient après plusieurs autres, pourrait être appliqué dès 2021. C’est la France défavorisée qui perd des moyens. C’est aussi la France des minorités qui est visée par celle des terroirs.”

Un rapport compte revoir l’allocation de moyens de l’éducation prioritaire Par Violaine Morin
De nouvelles pistes pour réduire les écarts scolaires liés aux origines sociales des élèves vont être présentées au ministre Jean-Michel Blanquer ce mardi.”
A l’automne 2018, lors du lancement de la mission sur l’éducation prioritaire confiée par Jean-Michel Blanquer à Pierre Mathiot, directeur de Sciences Po Lille et Ariane Azéma, inspectrice générale, le ministre de l’éducation avait fait part de son souhait de sortir de la logique d’un système « binaire » où « si vous êtes dans l’éducation prioritaire, vous êtes sauvé et si vous n’y êtes pas, vous êtes en enfer ». La mission devait également se pencher sur la diversité des territoires, en prenant en compte le cas particulier des établissements ruraux.”

Vers la fin des zones d’éducation prioritaire, trop « stigmatisantes » ?
Un rapport qui sera remis ce mardi au ministre propose de sanctuariser l’aide aux écoles ultrasensibles, tout en donnant aux recteurs la possibilité d’attribuer, ou pas, des moyens supplémentaires aux autres.”

Education prioritaire : un rapport qui inquiète Par Marie Piquemal
Il était sur la table du ministre depuis un moment déjà. Le rapport sur l’éducation prioritaire, commandé il y a un an par Jean-Michel Blanquer, a enfin été rendu public ce mardi soir. Mais le ministre a déjà prévenu : aucune réforme ne sera annoncée avant les municipales, le sujet étant politiquement explosif.”

Education prioritaire : Trois questions à Marc Douaire (OZP)
Président de l’Observatoire des zones prioritaires, Marc Douaire voit dans le rapport Mathiot Azéma une véritable tentative d’effacement de l’éducation prioritaire. Et aussi un boute feu pour les banlieues populaires.”


Divers

Evaluation CP CE1 : L’analyse de Roland Goigoux
" Le principal résultat masqué est celui de l’échec de la politique du dédoublement des CP en éducation prioritaire, échec visible en étudiant les résultats CE1. Le ministre de l’Education nationale masque l’échec de sa politique de dédoublement des CP en éducation prioritaire. Cet échec est visible en étudiant les données fournies par la DEPP à propos des élèves à la rentrée du CE1", écrit Roland Goigoux sur son blog. Il analyse en finesse les données de la Depp.”

Éducation. 73 % des personnels du second degré ont vu leur santé dégradée par leur travail
Alors que le milieu enseignant exprime son mal-être depuis plusieurs semaines, après le suicide d’une directrice d’école en Seine-Saint-Denis, le syndicat Snes-FSU révèle, ce mercredi 6 novembre, que plus de 9 membres du personnel du second degré sur 10 estiment que leur charge de travail s’est intensifiée.”

Centre Bretagne. Le CIO, un phare dans l’orientation des élèves et des adultes
Au CIO de Pontivy, six psychologues de l’éducation nationale aident les élèves, comme les adultes en reconversion, à trouver leur voie, en se posant les bonnes questions. En plus de l’accompagnement individuel, une dizaine de rendez-vous orientation sont organisés sur l’année dans les pays de Pontivy et Loudéac (Morbihan).” En province, la presse se fait souvent l’écho de ce genre de rappel de l’utilité des CIO.

« La gauche et la société ont oublié que l’éducation pouvait être un levier de transformation sociale » Tribune de Thibaut Poirot Professeur d’histoire en lycée
En réponse à François Ruffin, qui évoque dans une récente interview un « divorce entre les profs et les prolos », le professeur d’histoire Thibaut Poirot parle, dans une tribune au « Monde », d’une « indifférence politique et programmatique de toute la gauche à l’égard de l’éducation ».”

Sélection post bac : vers la fin des concours ? Quelles conséquences sur les pratiques d’évaluation des élèves en établissement ? par Bruno Magliulo, Formateur/conférencier et auteur de livres et articles sur le thème de l’orientation ...
D’année en année, la liste des établissements d’enseignement supérieur qui recrutent leurs étudiants désireux d’entrer en première année post bac sur concours se réduit, au profit de procédures de sélection sur dossier, tout particulièrement du dossier Parcoursup. L’année dernière, ce fut par exemple le cas pour l’ensemble des Instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI) et nombre d’autres formations aux diplômes paramédicaux et sociaux.”

À bas la sélection  ! Misère de la critique par François Dubet et Marie Duru-Bellat
La critique de la sélection à l’entrée de l’université repose sur une vision misérabiliste des étudiants de milieu populaire et ne remet pas en question les inégalités au sein du système d’éducation.”

Montpellier : un syndicat d’enseignants dépose plainte contre Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Education Nationale
Le Syndicat Action et Démocratie vient de déposer plainte contre Jean-Michel Blanquer face à la « souffrance chronique et croissante » de ceux qu’il représente. Il dénonce l’absence de suivi médical des enseignants. Dans l’Hérault, de nombreux cas témoignent d’une situation préoccupante.”


Ressources

Patrick Rayou : L’origine sociale des élèves et ses mythes
"Face à l’origine sociale des élèves, on ne peut rien faire". Voilà un des mythes les plus répandus sur l’origine sociale des élèves. Ses effets sur leur parcours scolaire est bien réel. Tout enseignant est forcément confronté aux inégalités sociales de réussite scolaire. C’est à cette montagne que Patrick Rayou, en bonne compagnie, s’attaque dans un petit livre édité par Retz (L’origine sociale des élèves, collection Mythes et réalités). Objectif : remettre en question des mythes qui invitent l’école à se débarrasser des inégalités sociales ou, au contraire, à croire qu’elle peut tout changer (par exemple : le mérite suffit). Pour les auteurs cette promenade des deux côtés des mythes ne doit pas amener à l’immobilisme ou au désespoir. Bien au contraire il s’agit de regarder avec lucidité ce que l’on peut espérer "pour que le mythe ne nous détourne pas de l’idéal". Patrick Rayou nous éclaire.”

Un site : ressources pour l’enseignement du français (FLE, FOS...)
Le CIEP est devenu France Education International et toujours à la même adresse,
France Éducation international propose une sélection de méthodes FLE, FOS, français langue d’accueil ainsi que des ressources en ligne.”

Pour réviser son PISA, avant la sortie le 3 décembre des prochains résultats : Compétences à l’écrit (PISA)
Dans l’enquête PISA, les compétences à l’écrit expriment la capacité de comprendre, d’utiliser et d’interpréter des textes écrits en vue de réaliser ses objectifs, développer ses connaissances et son potentiel et prendre une part active dans la société. L’indicateur utilisé est le score moyen.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 556 - Sujets à émotions
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
octobre 2019 Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?

N° 555 - Droits des enfants, droits des élèves
Dossier coordonné par Catherine Chabrun et Maeliss Rousseau
septembre-octobre 2019
La Convention internationale des droits de l’enfant aura 30 ans en novembre 2019. Quelles pratiques pédagogiques et quels partenariats développer pour que les enfants, y compris ceux en situation difficile à l’extérieur de l’école, soient acteurs de leurs droits, tout en respectant leurs obligations en tant qu’élèves ?