Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 27 août 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 27 août 2019

La rentrée par le ministre - Par les profs - Divers

Aujourd’hui c’était la rentrée du ministre de l’éducation avec conférence de presse et annonces. Mais du côté des enseignants, le ton n’est pas le même !


La rentrée par le ministre

Pour tout savoir des annonces du ministre lors de sa conférence de presse de ce matin on peut consulter FranceTVinfo.
Le ministre de l’Education nationale donnait, ce mardi matin à 9 heures, sa traditionnelle conférence de presse de la rentrée. « "L’école est à la pointe du progrès social dans notre pays", a lancé le ministre de l’Education lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée. Jean-Michel Blanquer a réaffirmé, mardi 27 août, la priorité donnée à l’école primaire et a poursuivi la promotion de sa réforme du bac, dont la mise en oeuvre au lycée cette année suscite des inquiétudes. A quelques jours de la rentrée, le 2 septembre, des quelque 12,4 millions d’élèves et 870 000 enseignants, il a défendu ses réformes en parlant de trois grands défis : "l’égalité des chances", "le bien-être des professionnels" et "la question environnementale" »

Pour Europe1, Jean-Michel Blanquer joue la carte de l’apaisement pour sa conférence de rentrée. « Lors de son allocution, Jean-Michel Blanquer a longuement insisté sur la nécessité de renforcer le bien-être des professeurs. Accusé à maintes reprises par les syndicats de rester sourd à leurs revendications, le ministre a souligné "la nécessité de travailler en profondeur avec les partenaires sociaux". En vue de la réforme des retraites qui pourrait notamment pénaliser les enseignants, il s’agira donc de "revaloriser cette profession", a-t-il assuré. Les professeurs, eux, espèrent obtenir rapidement des revalorisations salariales. »

Apaisement ? Pas si sûr. Jean-Michel Blanquer peut-il renouer le dialogue avec les enseignants ?
« À une semaine de la reprise des cours, le ministre de l’éducation reçoit, depuis lundi 26 août, les syndicats enseignants. Après la « crise du bac » qui a marqué le début de l’été, il s’agit de soigner l’entrée en vigueur de plusieurs réformes d’ampleur, notamment celle du lycée, débarrassé de ses filières. Analyse de Bernard Toulemonde, inspecteur général honoraire de l’éducation nationale »

Notamment sur le sujet des retraites, un problème épineux. Blanquer se saisit de la question des retraites des enseignants
« Plusieurs syndicats évoquent une « réunion spécifique » sur les retraites des enseignants d’ici à octobre. Les questions sont nombreuses avec, en arrière-plan, le sujet de la revalorisation des rémunérations des professeurs.
C’est l’un des sujets les plus épineux de cette rentrée. La réforme des retraites soulève des questions de taille pour des enseignants qui ont peu de primes et donc une meilleure pension par rapport à d’autres agents de la fonction publique. Les syndicats de l’Education nationale redoutent des « décrochages » importants des niveaux de pensions entre l’ancien et le nouveau système . »


La rentrée par les profs

On sent beaucoup moins l’apaisement du côté des enseignants.
Des professeurs prêts à se mettre en grève
« Le ministre de l’Éducation nationale fait ce matin sa traditionnelle conférence de presse de rentrée, avec comme consigne de l’Élysée de rassurer. Mais certains professeurs veulent repartir au combat »
Des professeurs anti-Blanquer font leur rentrée militante
« Dans la foulée des mobilisations de l’an dernier, et notamment de la grève des correcteurs du bac, se tient à Vincennes (Val-de-Marne), du 26 au 28 août, une université d’été enseignante organisée en marge des syndicats et placée sous le signe de la contestation des réformes gouvernementales. »
Université d’été de l’éducation : les leçons d’une année de luttes
« Pendant que Jean-Michel Blanquer reçoit les organisations syndicales au ministère, des professeurs se sont donné rendez-vous à Vincennes, pour la première édition de leur université d’été. « Enseigner », « dialoguer », « lutter », au sommaire des nombreuses tables rondes organisées pendant trois jours. » Pour les abonnés.

Philippe Watrelot signe un papier sur les différentes oppositions à Blanquer.
Tous ensemble contre Blanquer ? Oui, mais...
“On a senti l’exaspération monter au cours de l’année scolaire passée contre le ministre de l’Éducation nationale, on la retrouve dès cette fin d’été dans des rassemblements qui revendiquent la « convergence des luttes ». Pour l’auteur de cette tribune, il convient déjà de clarifier les revendications des uns et des autres afin de voir si elles peuvent vraiment être unitaires.”


Divers

Sur le blog de Claude Lelièvre
On va voir enfin que Blanquer n’a pas simplifié le baccalauréat
« Des épreuves vont être programmées dès cette année scolaire en première ; et on va voir concrètement qu’au lieu d’une ’’simplification’’ on a une usine à gaz ’’éprouvante’’ , notamment parce que Blanquer n’a pas osé aller jusqu’au bout de la logique de contrôle continu annoncée par Macron. »

La Société des Agrégés publie un dossier spécial sur la place des femmes dans l’enseignement
« L’enseignement est perçu comme une profession féminisée, pourtant, dans son dossier “Enseignement, recherche : où sont les femmes ?” la Société des Agrégés montre que l’égalité de carrière avec les hommes n’est pas encore au rendez-vous. »

Fake news
Non, les CE1 et CE2 ne vont pas étudier un livre sur la pénétration anale et vaginale (lien signalé sur Facebook)
« Un post Facebook partagé plus de 4 500 fois prétend que les élèves de CE1 et de CE2 vont apprendre à l’aide d’un livre ce qu’est la pénétration anale et vaginale. La brochure présentée est en réalité destinée à des adolescents à partir de 12 ans. »

Les écoles en langue régionale « craquent » sous la demande Par Mattea Battaglia et Michel Garicoïx
“”Au Pays basque notamment, les établissements qui pratiquent un enseignement dit « immersif » anticipent une rentrée des classes « sous tension ».”

Refus d’orientation : la justice valide le choix des parents
“Parents d’un enfant autiste, ils refusent les orientations qui leur sont proposées et se retrouvent face à un juge dans le cadre d’une mesure d’investigation éducative. Mais la justice a finalement tranché en leur faveur et validé leur choix…”

Business schools : en route pour l’uberisation des enseignants-chercheurs ?
“Depuis une interview donnée fin 2014 par Maurice Lévy au Financial Times, l’expression « uberiser » fait florès. La question s’est même invitée dans les débats de la dernière élection présidentielle, c’est dire.”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.