Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 2 juin 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 2 juin 2020

Déconfinement élargi - A distance - Et après ? - Ailleurs

L’info de la journée est l’élargissement de la reprise scolaire. On s’interroge aussi sur la reprise en septembre.


Déconfinement élargi

Second degré : Une vraie fausse reprise
« " A partir du 2 juin toutes les écoles seront ouvertes". En s’exprimant le 28 mai à la suite du premier ministre, JM Blanquer a dressé le portrait d’une Ecole qui s’ouvrirait le 2 juin à toutes les familles qui le souhaitent. Cela concerne en priorité le second degré avec la réouverture proclamée des collèges de l’ex zone rouge et des lycées en zone verte. Mais la réalité est bien différente ce mardi matin. On est loin de la réouverture générale promise aux français. »

Comment déjouer les pièges du déconfinement d’un collège ? Le témoignage du proviseur d’une cité scolaire
« "Le premier enjeu est de bien appréhender le protocole sanitaire et ses 54 pages de consignes détaillées au millimètre", écrit Gérard Heinz, proviseur de la cité scolaire de Chazelles-sur-Lyon (Loire) dans le récit détaillé du "plan de reprise déconfinement" qu’il a écrit pour "Education & Devenir" et dont ToutEduc a la primeur.
Pour lui, le "top départ" a été donné le 7 mai, avec l’annonce d’un déconfinement "pour de vrai" à compter du 11 mai. "En fait, pour les collèges, ce sera à compter du 18 mai, une semaine de plus de répit pour tout préparer." Dans le protocole, "tout est prévu, le sens de circulation à mettre en place dans l’établissement, la disposition du nombre de tables dans chaque salle de classe, l’adaptation des sanitaires, l’organisation des récréations et l’aménagement de la cour, les points de distribution de gel hydroalcoolique ou de savon liquide, et bien évidemment la fameuse capacité d’accueil, sans oublier les obligations sur le port du masque. »

Déconfinement : l’école en mille morceaux et sans horizon clair
« Le gouvernement appelle à une « montée en puissance » le 2 juin, pour accueillir plus d’élèves. Mais comment et pour quel enseignement ? Le principe même de l’école pour tous est mis à mal par la crise liée au Covid-19. »

Tribune : Yannick Trigance : Le « 2S2C » ou la méthode Blanquer
« Une fois de plus le Ministre Blanquer applique sans état d’âme sa ligne politique constante et aujourd’hui bien connue de tous : « J’ai raison mais vous ne le savez pas encore ». Annoncé publiquement par le ministre le 21 avril dernier, le dispositif « 2S2C : Sport-Santé-Culture-Civisme » fait partie du dispositif de réouverture des écoles et a été présenté comme une des conditions de la poursuite des apprentissages au sortir du confinement scolaire. »

https://www.lci.fr/education/video-lycees-professionnels-les-grands-perdants-du-confinement-2155204.html
« Pour les élèves des écoles professionnelles, avec le confinement, il n’était pas facile de suivre des cours sur Internet. Avec la réouverture, les établissements tentent de renouer le contact avec les étudiants, en respectant les mesures sanitaires. »

« Paris peut rouvrir quasiment 100 % des écoles, mais ne pourra pas accueillir 100 % des écoliers »
« Patrick Bloche, adjoint au maire de Paris chargé de l’éducation, défend la politique menée dans la capitale, critiquée par le gouvernement. »

Déconfinement : le casse-tête des internats pour les lycées
« Certains lycées, notamment professionnels, ont des internats. Un défi de plus, à 24 heures de la réouverture des établissements. »

Déconfinement : la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public appelle les maires à "ouvrir toutes les écoles"
« La place des élèves est à l’école rappelle la PEEP qui demande aux établissements qui n’ont pas des sanitaires dignes de ce nom à vite avoir "un plan d’investissement" pour être prêts en septembre. »


A distance

Quand les parents organisent l’école buissonnière
« Alors que les élèves regagnent peu à peu les classes, certains parents préfèrent garder leurs enfants à la maison et organisent des temps d’apprentissage informels avec d’autres camarades. »

« Nous n’avons pas assez donné la parole aux élèves durant cette crise »
« La « relation individuelle de confiance » qui s’est développée à distance, ou non, entre les élèves et leur professeur pendant le confinement peut avoir un impact sur le bien-être des élèves à l’école selon Agnès Florin, professeure émérite de psychologie de l’enfant et de l’éducation. »

Comment l’école à la maison a changé les rapports profs-élèves
« Les élèves, dont une partie retrouve ce mardi leurs enseignants, ont tissé d’autres liens avec leurs profs pendant les cours à distance, pour le meilleur… et pour le pire. »

Plus aucune épreuve terminale au bac : un jeu à qui perd gagne
PAR CLAUDE LELIÈVRE
« Jean-Michel Blanquer a finalement reculé en devant supprimer l’épreuve terminale d’oral de français à la session 2020. Mais sa politique de mise en place du contrôle continu pour le baccalauréat va en être rendue plus aisée… »

Télésurveillance des examens : HEC enregistre les mouvements des yeux de ses étudiants
« Alors que les examens des étudiants se déroulent à distance, la prestigieuse école de commerce HEC a mis en place un système de surveillance qui détecte le moindre mouvement des yeux. Des élèves dénoncent un logiciel intrusif. »

La fracture numérique n’épargne pas les jeunes
Par Maxime Tellier
« Non, les jeunes ne sont pas intuitivement à l’aise avec les technologies numériques, et le confinement a encore permis de le mesurer. Manque d’équipements, de compétences… État des lieux sur une réalité souvent méconnue du grand public. »

Réouverture des lycées : un « bilan de compétences » pour les élèves au mois de juin
Publié par Elsa Doladille
« Jean-Michel Blanquer a évoqué des mesures pour la réouverture des lycées, dont la tenue d’entretiens personnalisés avec les élèves durant le mois de juin. »

Vous déconfinez ? Moi je décroche du lycée - BLOG
« Sans internet depuis le confinement, suivre les cours c’est mission impossible. On dirait que le lycée, c’est fini pour moi. »
Par Antonio A. Lycéen


Et après ?

Réouverture des écoles : Blanquer "espère" pouvoir alléger le protocole sanitaire en septembre
« Selon Jean-Michel Blanquer, le "maintien de ce protocole sanitaire strict" est "la condition de la confiance" entre les parents et le corps enseignant. Le ministre "espère" être en mesure de décréter l’allègement du protocole sanitaire en amont de la rentrée du mois de septembre.
"Imaginez que l’épidémie reparte, ce ne serait pas le cas, mais si les choses évoluent bien, continuent à évoluer positivement comme c’est le cas actuellement, alors oui, il faudra l’alléger certainement", a-t-il affirmé. »

École, collège, lycée : comment les enseignants envisagent la rentrée de septembre
« Alors que tous les écoliers, collégiens et lycéens ne sont pas encore retournés en classe et que pour certains, ce retour ne sera que partiel, c’est le grand flou pour les enseignants en ce qui concerne la rentrée de septembre. »

« On n’improvise pas l’école de demain sur une crise »
“Pour le professeur d’histoire Thibaut Poirot, si « le système éducatif a tenu » pendant la crise, ce n’est « ni par les moyens très faibles déployés par le ministère, ni par l’inventivité des professeurs, ni par le miracle numérique », mais « par la bonne volonté des élèves ».”

« FAIRE ÉCHOUER LE SCÉNARIO DE SEPTEMBRE »
Olivier Chartrain
« Le PCF rend public un « plan d’urgence pour l’éducation » et veut bâtir un front commun pour faire barrage au projet d’une école de plus en plus inégalitaire. Entretien.
Marine Roussillon Membre de la direction du PCF, chargée de l’éducation »

La crise sanitaire du Covid 19 et le risque d’États néo-totalitaires
Par Edgar Morin
« Il est clair qu’une situation exceptionnelle appelle des mesures exceptionnelles et qu’une situation d’urgence appelle des mesures d’urgence.
On peut toutefois se demander si la notion d’état d’exception ne rigidifie pas l’exceptionnel en comportant essentiellement la suspension du droit commun, et si l’état d’urgence ne comporte pas une composante répressive absente de la notion d’urgence.
De fait, le pouvoir a imposé le confinement pour freiner l’expansion de la contagion, mais cette mesure, (qui aurait pu être évitée ou raccourcie si nous avions disposé d’un nombre adéquat de tests, de masques et de possibilités d’hospitalisation) n’est nullement concentrationnaire et ne pouvait être que provisoire. De même une imposition des masques, même généralisée, ne peut être vue comme une mesure totalitaire. »

Pour l’OCDE, l’Ecole française à la traine pour relever le défi de la crise sanitaire
« "On a vu que la France n’avait vraiment pas à rougir en matière d’enseignement à distance". Répondant à la question d’un député le 19 mai JM Blanquer a mis en avant la réponse française à la crise sanitaire, et particulièrement le CNED, comme une sorte de modèle pour les autres pays. Ce n’est pas l’avis de l’OCDE qui, partant de ses propres données, pointe surtout des insuffisances françaises. Et pose, à sa façon, la question des leçons à tirer de la crise portée par le Covid-19. »
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2020/06/02062020Article637266806


Ailleurs

Empêchées de s’habiller en tenue d’été à l’école, des adolescentes israéliennes lancent une "révolte des shorts"
“SEXISME - Des centaines d’écolières israéliennes ont enfilé un short ce mercredi pour manifester leur colère contre leur établissement. Alors qu’elles se retrouvent interdites d’entrer dans cette tenue, parfois même menacées de suspension, leurs camarades masculins peuvent, eux, assister aux cours en short.” Allez les filles !!

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…