Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 17 décembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 17 décembre 2019

Les différends actuels — PISA — Réformes — Supérieur

On commencera par un tour des différents actuels. L’étude PISA et les réformes sont toujours en question. On terminera par un peu de "Supérieur".


Les différents actuels

Blanquer est-il le ministre qui a le plus augmenté les enseignants, comme l’affirme Darmanin ?
Alors qu’une nouvelle journée de mobilisation est prévue ce mardi 17 décembre, notamment dans l’Education Nationale, Gérald Darmanin a assuré que Jean-Michel Blanquer était le ministre qui a le plus augmenté le salaire des enseignants. Les revalorisations actuelles sont pourtant l’œuvre de Najat Vallaud Belkacem. Explications.”

Et à ce propos, Najat Vallaud-Belkacem prépare (discrètement) son retour
L’ancienne ministre s’apprête à quitter l’institut de sondage Ipsos pour pouvoir s’exprimer plus librement.
Ne dites pas à Najat Vallaud-Belkacem qu’elle organise son come-back en politique ! Elle vous opposera un silence convenu. D’ailleurs, la dernière ministre de l’Education nationale de François Hollande est-elle jamais sortie du grand bain dans lequel elle est tombée il y a près de vingt ans ?
A 42 ans, Najat Vallaud-Belkacem est officiellement retournée à l’anonymat d’une vie privée et d’une carrière professionnelle bien remplies. « La politique est une drogue dure, Najat n’y échappe pas », sourit, pourtant, un député qui la connaît bien. Et Najat Vallaud-Belkacem ne cache plus sa volonté d’y goûter de nouveau
.”

Un exemple historique : la revalorisation des instituteurs, en 1988, sans primes. Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
Pour être à la hauteur des circonstances, et pour assurer effectivement en particulier une priorité proclamée au primaire, il serait bon de prendre pour exemple (en l’adaptant) ce qui a été mis en place en 1988, sans primes ou contreparties obligées.”

Retraites : le sort des profs du privé lié à celui de leurs collègues du public
Les quelque 140 000 profs de l’enseignement privé sous contrat observent avec attention l’évolution des retraites de leurs collègues du public. Et pour cause : leur niveau de pension en dépend.”

Orientation des élèves, gestion des absences, statistiques... Le trop-plein de numérique des chefs d’établissement Par Séverin Graveleau
Face à l’inflation des tâches numériques dans leur quotidien et aux dysfonctionnements des logiciels servant à l’administration des collèges et lycées, les chefs d’établissement sortiront début 2020 un Livre noir du numérique.”


PISA

Avec les experts de l’enseignement à la présentation du rapport PISA, Chronique de Guillemette Faure
Notre chroniqueuse Guillemette Faure s’est rendue au siège de l’OCDE pour rencontrer des pros de l’éducation et autres invités plus ou moins concernés.”
Voilà un événement qui gagne en importance à chaque nouvelle fournée : la publication par PISA (Programme International pour le Suivi des Acquis des Élèves) des résultats d’évaluations d’élèves de 15 ans dans les pays de l’OCDE. Signe de l’ampleur du phénomène, plus de gens ont probablement une idée de ce qu’est PISA plutôt que de ce qu’est exactement l’OCDE, où se tient l’annonce des résultats.”

Enseignement : « L’école française est beaucoup trop inégalitaire »
La sénatrice Françoise Cartron déplore que les résultats des élèves français soient fortement liés à leur profil social, comme le montre l’enquête Pisa
Publiée début décembre, l’enquête Pisa, qui compare tous les trois ans les résultatsdes élèves de 15 ans dans 79 pays, montre que les collégiens français se maintiennent plutôt dans la moyenne haute du classement. Elle met aussi en lumière le caractère inégalitaire de l’école française : « La France est l’un des pays où le lien entre le statut socio-économique et la performance…
” réservé aux abonnés de Sud-Ouest.


Réformes

Réforme du lycée : de l’évaluation « sanction » à l’évaluation « séduction » ?
Tribune de Claude Garcia, Professeur de sciences économiques et sociales
Avec la réforme du lycée, des enseignants « pourraient éviter de noter sévèrement en première pour ne pas tarir le futur vivier d’élèves suivant leur spécialité en terminale », estime le professeur de sciences économiques et sociales Claude Garcia.”

Nouveau bac : à Die, les conditions d’enseignement font oublier le manque de spécialités par Thibaut Cojean
Episode 4/5. Tout au long de l’année, l’Etudiant vous emmène dans différents lycées de France pour comprendre comment le nouveau bac est mis en place. Aujourd’hui, rendez-vous au pied des Alpes, à Die, dans la Drôme, où un petit lycée isolé qui ne pouvait pas proposer toutes les spécialités a perdu quelques élèves. Mais ceux qui sont restés bénéficient d’un cadre de travail exceptionnel.”

Madame Pénicaud s’approprie les bons chiffres de l’apprentissage mais ce ne sont pas les siens
Le vendredi 6 septembre dernier, nous avions déjà pointé du doigt la politique du coucou pratiquée par Muriel Pénicaud qui s’approprie des résultats qui ne sont pas les siens en matière d’apprentissage.
Mais rien n’y fait, semble-t-il ! À chaque déplacement qu’elle effectue, la ministre s’attribue les bons chiffres de l’apprentissage en oubliant une donnée essentielle. La loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, qu’elle a elle-même fait voter, ne retire la compétence apprentissage aux Régions que le 1er janvier 2020 ! Tous les résultats enregistrés jusqu’à cette date sont donc le fruit des politiques actives menées par les Régions qui ont su redynamiser et promouvoir cette voie de formation alternative au système scolaire classique.
Ce ne sont pas les résultats de la politique du gouvernement
.”

« Enseignants et chercheurs en éducation : un mariage impossible ? » Tribune de Marie Gaussel, Chargée d’étude et de recherche au service Veille & Analyses de l’Institut français de l’éducation
« Pourquoi les politiques éducatives prescrivent-elles aux enseignants de mobiliser les résultats de la recherche, et comment les mettre en pratique dans la classe ? » La question est posée par Marie Gaussel, chargée d’étude et de recherche à l’Institut français de l’éducation.”


Supérieur

Les examens de milliers d’étudiants reportés à cause de la grève
Plusieurs universités ont été contraintes de reporter les partiels des étudiants à cause de la grève. Ils auront lieu en janvier.
Ils n’auront pas de partiels de fin d’année. Des milliers d’étudiants un peu partout en France voient leurs examens du premier semestre reportés à 2020 en raison de la grève contre la réforme des retraites qui sévit depuis le 5 décembre dernier
.” Un tour de France.

Reports, annulations : la grève affecte aussi les examens à l’université par Denis Peiron
Une petite dizaine d’universités ont décidé de réaménager les examens prévus en cette fin d’année afin de tenir compte des difficultés de transports et parfois de blocages ou de tensions sur les campus.”

Les grandes écoles en quête d’un nouveau modèle
Alors que le ministère exhorte les établissements les plus prestigieux à intégrer plus d’élèves boursiers à l’horizon 2025, des idées audacieuses et parfois polémiques émergent. A commencer par la réforme des concours d’entrée.”

« Conseillère d’orientation, j’ai réalisé que je m’étais trompée de voie »
Chaque mois, des jeunes diplômés racontent sur Le Monde Campus leur quête de sens et leur transition professionnelle, en partenariat avec la communauté Paumé·e·s de l’association Makesense. Margaux, 28 ans, diplômée d’un master en psychologie, a rédigé ce texte.”
Diplômée d’un master en psychologie, Margaux, 28 ans, raconte comment elle a décidé de changer de vie. Elle travaille aujourd’hui dans une coopérative bio en Bretagne. Un emploi où elle se sent « à sa place ».”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 556 - Sujets à émotions
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
octobre 2019
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?