Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du mardi 11 juin 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du mardi 11 juin 2019

Education et beaucoup d’éducation

En vrac une récolte de ces derniers jours


Education et beaucoup d’éducation

Vendée : l’école, c’est sacré, la manquer, c’est pécher !
Les absences de la fille d’un notaire vendéen pour cause de vacances décalées n’ont pas plu à la directrice d’école. Son père conteste sa condamnation.
L’école, en Vendée, c’est sacré ! Mais de là à se retrouver devant la justice pour avoir fait manquer à plusieurs reprises la classe à sa fille, il y a un fossé… que la directrice d’un établissement et la justice locale ont pourtant sauté. Sans doute un peu vite.
C’est en tout cas le sentiment exprimé récemment par les magistrats de la cour d’appel de Poitiers appelés à statuer sur ces étonnantes poursuites pour « manquement sans motif légitime à l’obligation scolaire par responsable d’enfant malgré avertissement administratif »
.”

Éducation nationale : comment Blanquer s’efforce de dompter le « Mammouth » Par Marie-Estelle Pech. Pour abonnés
Taxé d’autoritarisme, chahuté dans des manifestations, le populaire ministre de l’Éducation poursuit ses réformes vaille que vaille et garde la confiance de l’exécutif.”

Gérard Pommier : « Le ministère de l’Éducation gagnerait à plus de clarté » Par Marie-Estelle Pech
INTERVIEW - Gérard Pommier est le président de la Fédération des parents d’élèves de l’enseignement public. Classée au centre droit, elle compte 200.000 familles.
LE FIGARO. - Depuis votre élection à la tête de la PEEP en 2017, vous avez eu l’occasion de rencontrer le ministre de l’Éducation à de nombreuses reprises. Êtes-vous toujours séduit par cet homme politique qu’une partie des enseignants qualifient aujourd’hui d’autoritaire ?

Conseil de classe Emmission à écouter avec : Faiza Zerouala, journaliste à Mediapart, Gurvan Le Guelec, journaliste à l’Obs, Marie-Estelle Pech, journaliste au Figaro.

A quelques semaines de la fin de l’année scolaire Etre et savoir dresse le bilan d’une année chargée, entre loi sur l’école, contestation des réformes et nouveau baccalauréat.”

« Ce n’est pas le principe du mérite qu’il faut rejeter mais son caractère hégémonique »
Tribune de Marie Duru-Bellat Professeur émérite de sociologie à Sciences-po
Dans une tribune au « Monde de l’éducation », la professeure de sociologie Marie Duru-Bellat s’interroge sur la confiance très grande des politiques envers la méritocratie.”

Education nationale : à l’école de l’inégalité par Olivier Auguste
“C’est une forme héréditaire de condamnation à perpétuité. Un handicap sur la ligne de départ. La plus grande injustice en France est la reproduction des inégalités. Naître dans une famille pauvre constitue le plus grand risque de devenir pauvre ; avoir des parents dont le travail est précaire ou pénible (ou des parents immigrés, ce qui revient souvent au même) vous prédestine au même sort, vient de rappeler l’Observatoire des inégalités, après l’OCDE. En somme, les inégalités de revenus et de patrimoine ne sont pas tant la cause de nos malheurs que leur conséquence.”

Jean-Michel Blanquer continue d’avoir la réformite aiguë Par Faïza Zerouala pour abonnés
Le ministre de l’éducation nationale multiplie les projets de réforme. Il vient d’annoncer qu’il allait repenser le brevet des collèges. Parallèlement, la réforme du baccalauréat continue de crisper les enseignants. Plusieurs syndicats appellent à la grève le jour de l’examen le 17 juin.”

« On demande aux élèves d’école maternelle de laisser leur jeune âge aux portes des salles de classe » Tribune de Pascale Garnier Sociologue, professeur en sciences de l’éducation, laboratoire EXPERICE
La sociologue Pascale Garnier estime dans une tribune au « Monde » que la place donnée à l’instruction dès l’âge de 3 ans dans la circulaire de rentrée du ministre de l’éducation « n’est pas totalement nouvelle ».”

« Les TPE disparaissent à 20 ans à peine, mais pour une réforme de l’éducation, c’est un âge respectable » Tribune de Claude Garcia Professeur de sciences économiques et sociales, blogueur
« De nombreux professeurs regrettent déjà les travaux personnels encadrés » qui disparaissent avec la réforme du lycée, estime dans une tribune au « Monde » Claude Garcia, professeur de sciences économiques et sociales et blogueur.” Quand vous voulez faire accepter une réforme, supprimez-là…. Il y a 20 ans, l’accueil des TPE ?

Trois villes du Val-d’Oise retenues pour le label « cités éducatives »
Ces trois villes sont Sarcelles, Villiers-le-Bel et Garges-lès-Gonesse. Le projet des « cités éducatives » a été expérimenté à Grigny, dans l’Essonne. Il va être étendu à tout le pays.”

Orientation professionnelle : la Région Pays de la Loire à la manœuvre
Désormais en charge de la compétence Orientation, la Région consulte et réunit les acteurs concernés avant d’arrêter son plan. Déjà, des premières mesures ont été décidées.”

L’éducation doit mettre au centre « la personne dans son intégralité », rappelle le Pape Vidéo et texte
Dans un message vidéo, le Pape François s’adresse aux participants au congrès mondial de l’OIEC (Office international de l’Enseignement Catholique), qui se clôture ce 8 juin à New-York après trois jours de travaux. Il mentionne trois difficultés actuelles qui mettent en péril la dimension humaniste de l’éducation des jeunes. Des pistes pour les dépasser sont proposées par le Saint-Père.”

et en même temps :
Le Vatican diffuse un texte destiné à lutter contre la supposée « théorie du genre » Le Monde avec AFP
"Le texte doit à présent être confié aux présidents des conférences épiscopales, qui devront le transmettre aux établissements d’enseignement catholique."

L’éducation sexuelle rendue inexistante par la religion en Alabama Agence France-Presse
En Alabama, il suffit de lever les yeux pour voir une église. Bientôt, les classes des écoles publiques pourraient arborer des crucifix et l’avortement être considéré comme un meurtre. C’est là qu’a grandi Margaux Hartline, à qui on a appris qu’il fallait rester vierge jusqu’au mariage.”

La mauvaise cyber éducation Chronique de Guillemette Faure
Le 3 juin, en compagnie de Brigitte Macron, le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer remettait des prix aux jeunes gagnants du concours « Non au harcèlement ». La chroniqueuse de « M » y était.”

Numérique éducatif : quand tout va vraiment trop vite pour tout le monde (moi y compris) Par Michel Guillou sur son blogue : Culture numérique
Voilà cinq longs mois que je n’ai rien écrit d’autre que des commentaires en réaction à l’actualité, sur les réseaux sociaux. Voilà cinq mois donc, presque six bientôt, que je n’ai rien écrit sur ce blogue, quand il y a quelques années j’étais capable d’écrire jusqu’à cinq articles par mois.”

Après l’affaire Jean Willot, mieux accompagner les enseignants qui font l’objet d’accusation Par Séverin Graveleau
En mars, le suicide d’un enseignant après le dépôt d’une plainte d’un parent pour « violence aggravée sur mineur » a provoqué émotion et indignation dans la communauté enseignante. Un « protocole d’action » doit être mis en place par le ministère.”

Parcoursup : 100 000 jeunes toujours en attente
À un peu moins d’une semaine de l’épreuve de philo qui traditionnellement marque le coup d’envoi des épreuves du bac, ils sont un peu plus de 100 000 futurs bacheliers à ne pas savoir ce qu’ils feront à la rentrée prochaine. Donc un peu plus de 15 % des lycéens n’ont toujours pas reçu de proposition sur Parcoursup, la plate-forme d’orientation pour s’inscrire dans l’enseignement supérieur.”

Bilan social : Explosion des non titulaires et des démissions
La publication du Bilan social de l’éducation nationale répercute avec un peu de retard les évolutions liées à la politique gouvernementale. Néanmoins, le Bilan 2019 souligne des orientations cohérentes avec la loi de transformation de la Fonction publique : la montée des contractuels et les départs "volontaires" des enseignants. Cette année comme les années précédentes l’éducation nationale n’évite ni les inégalités salariales ni celles de genre.”

La réduction de la taille des classes suffit-t-elle à améliorer la réussite des élèves ? L’enjeu est de comprendre ce qui se passe dans la classe. Par Romuald NORMAND Recherches et Études en Europe
La recherche sur la taille des classes a dégagé plus de conclusions par les chercheurs que ce que peuvent en tirer les décideurs politiques. On a d’ailleurs dit à ces derniers que l’important corpus des données de recherche sur la taille des classes donnait surtout des résultats ambigus et inconsistants. Ni les expérimentations à large échelle (Pate-Bain et Achilles, 1986 ; Finn et Achilles, 1990, 1999 ; Weis, 1990 ; Word et al, 1990 ; Pate-Bain et al, 1992 ; Mosteller, 1995 ; Molnar et al, 1999 ; Nye et al, 2000), ni les synthèses statistiques à partir des études pertinentes sur la taille des classes (Glass & Smith, 1978 ; Robinson & Wittebols, 1986 ; Slavin, 1989), ni les réanalyses de l’étude expérimentale influente du Tennessee (Prais, 1996 ; Goldstein & Blatchford, 1998 ; Grissmer, 1999) ne fournissent un appui clair pour affirmer que la taille des classes constitue un déterminant important de la réussite des élèves.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?