Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 31 août 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 31 août 2020

Rentrée— Politique — Supérieur — Ressources

Une revue essentiellement binaire entre la rentrée et la politique.


Rentrée

EN DIRECT - Coronavirus : Blanquer assure qu’il ne "manquera pas d’enseignants" pour la rentrée sur BFMTV
La méthode Coué !

Jour de prérentrée des enseignants, avec quelques « points d’interrogation »
Certains sont plutôt « sereins » car ils ont vécu le retour à l’école en mai, d’autres s’« inquiètent » de faire cours aux plus petits en portant un masque : environ 870 000 enseignants et professeurs font leur prérentrée lundi dans un contexte inédit.”

Cantine, récréation, sport, musique : les nouvelles règles de la rentrée scolaire sont parues
Les 870.900 enseignants de l’Education nationale reprennent, ce lundi, le chemin de leur école ou de leur établissement. Le ministère vient de publier de nouvelles recommandations, applicables aux élèves dès mardi.”

À l’heure de la prérentrée, des enseignants aussi dissipés que leurs élèves
Chronique “Patrice Romain, principal d’un collège de 800 élèves, nous livre ses impressions sur cette rentrée particulière. Discours de rentrée, protocole sanitaire, récriminations et projets… découvrez la deuxième chronique de notre série « Monsieur le principal tombe le masque » (2/5).”

Le défi de rentrer
Alors que les enseignants regagnent leur école ou leur établissement, cette rentrée est sans précédent. Certes le plaisir de retrouver ses élèves et une mission chérie par la très grande majorité d’entre eux, est toujours là. Pourtant la rentrée se fait dans l’angoisse. Angoisse par rapport au risque sanitaire bien sûr. Mais aussi inquiétude devant une rentrée très mal préparée. Sourde colère pour une profession abreuvée de mépris et de mensonges. Jamais le sentiment d’abandon a été aussi fort.” Le Café pédagogique

Covid : Recommandations tardives
A quoi servent des consignes sanitaires émises deux jours avant la rentrée ? Le ministère publie le 28 août au soir des "recommandations" concernant les récréations, la cantine, l’enseignement musical, l’EPS et les internats. Publiés très tardivement ces textes son parfois inapplicables, parfois surprenants. Sans valeur obligatoire, comme le protocole, ils engagent la responsabilité des directions et des collectivités territoriales et dégagent d’autant le ministre.” Le Café pédagogique..

Avant la rentrée scolaire, des médecins appellent à renforcer le protocole sanitaire à l’école
Karine Lacombe, infectiologue, et Jérôme Marty, président du syndicat de médecins libéraux UFMLS, figurent parmi les signataires de cette tribune.” Le HuffPost avec AFP
“Le protocole sanitaire prévu par l’Éducation nationale pour les écoles “ne protège ni les personnels ni les élèves et leurs familles”, estime un collectif de médecins, appelant à durcir les précautions à trois jours de la rentrée
.”

Crise du Covid : « Quatre propositions urgentes pour l’école »
Port du masque, aération des espaces, enseignement à distance, allègement des effectifs des classes… Pour un collectif de médecins, l’école n’est pas prête pour cette rentrée 2020 sur fond de Covid-19.” Sur Le Parisien.

JORF n°0212 du 30 août 2020, texte n° 9 Décret n° 2020-1098 du 29 août 2020 pris pour l’application de l’article 20 de la loi n° 2020-473 du 25 avril 2020 de finances rectificative pour 2020
Publics concernés : employeurs, salariés vulnérables présentant un risque de développer une forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2, salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable, Agence de services et de paiement, professionnels de santé, caisses d’assurance maladie.
Objet : fixation du terme du dispositif exceptionnel d’activité partielle pour les salariés partageant le même domicile qu’une personne vulnérable et nouvelles modalités de prise en charge des personnes les plus vulnérables face au risque de forme grave d’infection au virus SARS-CoV-2.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication
.”

Adieu terrains de foot, bonjour espaces de jeux collectifs ! La cour de récré non genrée fait sa rentrée Par Stéphanie Marteau
De plus en plus d’écoles et de collèges réaménagent leurs cours afin de restituer aux filles les mètres carrés accaparés par les garçons.
Le sujet a mis du temps à émerger, mais après Trappes (Yvelines), Lyon, Rennes, Bordeaux, Grenoble ou Floirac (Gironde), il s’impose comme une tendance de la rentrée 2020 dans de nombreuses communes : de plus en plus d’écoles élémentaires et de collèges s’équipent de cours de récréation « non genrées »
.” C’était déjà l’observation que l’on faisait dans les écoles maternelles au cours d’une recherche pour l’INRP dans les années 70.


Politique

Éducation. Jean-Michel Blanquer annonce un « Grenelle des professeurs »
Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé dans le JDD le lancement d’un « Grenelle des professeurs » pour revaloriser le salaire des enseignants et leurs conditions de travail.”

950 000 élèves ont bénéficié des « vacances apprenantes », annonce l’Éducation nationale
Le dispositif « vacances apprenantes », imaginé pour pallier les retards accumulés pendant une année scolaire perturbée par l’épidémie de coronavirus, a bénéficié à 950 000 élèves, a annoncé dimanche 30 août le ministère de l’Éducation nationale.”

Tribune, L’éducation nationale en thérapie de choc Par Rodrigo Arenas, co-président de la Fédération des conseils de parents d’élèves (FCPE) — 30 août 2020 à 19:11
Depuis la crise sanitaire, le secteur privé s’installe dans la grande maison républicaine de l’éducation nationale. On assiste à une accélération de la vente à la découpe de l’école publique.”

Voilà pourquoi « les enseignants se sentent déresponsabilisés »
Sociologue de l’éducation à l’université de Rennes-2, Pierre Périer travaille depuis plusieurs années sur le malaise des enseignants. Il vient de mener une étude sur 2 200 professeurs de collège-lycée représentatifs de la profession.”

Sur FranceInter : François Dubet : "On a des inégalités engendrées par l’école et dans l’école et c’est devenu intolérable
"Professeur de sociologie émérite à l’université de Bordeaux 2 et directeur d’études à l’EHESS, François Dubet est l’invité d’Eric Delvaux pour la publication de son ouvrage "L’école peut-elle sauver la démocratie ?" paru aux éditions du Seuil.”
Vidéo de l’émission de 19 minutes

L’égalité des chances n’est pas toute la justice Par François Dubet, Sociologue, sur AOC, mais pour abonnés
Au cours des trois dernières décennies, l’égalité des chances s’est imposée comme notre principal modèle de justice, et c’est à l’école que l’on a confié la charge de la réaliser. Les performances et les parcours scolaires, libérés de toutes les pesanteurs culturelles et sociales, devant enfin révéler le pur mérite des individus… Mais s’il peut sembler juste que les vainqueurs bénéficient de leur succès, il s’avère injuste et dangereux que les vaincus ne puissent attribuer leurs échecs qu’à eux-mêmes.”

Politiques publiques de formation et d’orientation
Une publication du CEREQ

Face à l’explosion démographique en Seine-Saint-Denis, des écoles au bord de la rupture
Chaque année, le nombre d’élèves ne cesse d’augmenter en Seine-Saint-Denis. Une démographie qui engendre une forte tension sur les infrastructures scolaires du premier comme du second degré.”

Audrey Azoulay : « Face au Covid-19, il a fallu inventer une éducation sans écoles »
En contexte de confinement, la fracture numérique a amplifié la fracture éducative, explique la directrice générale de l’Unesco dans un entretien au « Monde ». L’organisation a lancé, le 26 mars, une Coalition mondiale pour l’éducation.” Propos recueillis par Charles de Laubier

« On ne dialogue pas avec les islamistes comme on pouvait le faire avec les évêques »
ENTRETIEN. “Jean-Pierre Obin s’alarme à nouveau de la progression de l’islamisme radical au sein de l’école de la République.” Propos recueillis par Clément Pétreault

La revue « le Débat » s’arrête : « Quarante ans, fin et suite », par Pierre Nora
Dans son éditorial ouvrant le numéro anniversaire de la revue « Le Débat », née en 1980, son fondateur annonce la fin de cette publication. Nous le publions ici, en exclusivité.”
L’expérience montre – c’est une nouveauté capitale – que la majorité des lecteurs a tendance à consulter « Le Débat » pour un seul article ou un groupe de contributions autour d’un seul thème. Cet usage n’est sans doute pas nouveau. Mais la consultation en ligne pour un prix beaucoup moins élevé que l’achat d’un numéro – pour heureux que soit à beaucoup d’égards le phénomène – en change radicalement le sens et signe, même, la mort programmée de ce qu’a toujours été une revue. Celle-ci consiste dans la réunion périodique d’un ensemble cohérent d’articles dont la proximité compose un sens, et dont la durée impose une ligne intellectuelle. Une revue est un menu médité, un organisme vivant ; la consultation en ligne sort un article de son contexte pour en faire une réalité hors sol. L’intention qui a présidé à sa publication disparaît. Une revue est un laboratoire d’idées et sa lecture un rendez-vous à date fixe. C’est le principe même de la revue générale qui est atteint. Il ne s’en remettra sans doute pas.” Sans doute à méditer pour de nombreuses revues.

"Il faut repenser le mot orientation" (F. Alexandre-Bailly, DG de l’ONISEP) (interview exclusive) Paru dans le jeudi 27 août 2020 sut Toutéduc, mais réservé aux abonnés
Alors que le ministre annonce sa volonté de "parachever" les réformes des lycées, général et professionnel, qui amènent les élèves à faire des choix d’orientation plus complexes qu’auparavant, ToutEduc a rencontré Frédérique Alexandre-Bailly,…


Supérieur

Quelles maquettes d’enseignement pour les futurs masters MEEF ?
A partir de la session 2022, les concours de recrutement seront repoussés en seconde année de master. Les équipes pédagogiques de ces diplômes doivent commencer à réfléchir à l’évolution des maquettes d’enseignement, qui devront être opérationnelles à la rentrée 2021.
Notons d’entrée que les propos qui suivent concernent avant tout le master MEEF EPS, préparant aux concours du CAPEPS et du CAFEP. Concours particulièrement sélectifs : en 2018, on compte par exemple pour le CAPEPS 5014 candidats inscrits, 4000 présents aux épreuves d’admissibilité, 1336 admissibles, et 630 admis. Il s’agit donc de concours qui ne manquent pas d’attractivité
.”


Ressources

Jean-Michel Le Baut liste sur le Café pédagogique des Propositions enseignantes
A la logique verticale de l’Education nationale, faut-il préférer la dynamique horizontale de notre environnement numérique ? Beaucoup de professeur.es font vivre en ligne l’enseignement du français dans un souci de mutualisation et de revitalisation. Le Café pédagogique propose ici une sélection de nombreux sites, souvent inspirants : on y explorera avec bonheur productions d’élèves, projets numériques, séquences de travail, ressources transférables, capsules vidéo, conseils et réflexions, idées pour l’enseignement hybride … De quoi aussi rappeler les vrais « fondamentaux » de notre enseignement : développer le bonheur de lire, d’écrire, de parler, de penser, d’apprendre, ce qui signifie aussi, à l’âge numérique, aider les élèves à s’approprier au mieux de nouvelles façons de travailler la langue et la littérature, de circuler dans les savoirs et les textes, de collaborer et d’interagir, de s’exprimer et de publier.”

Bernard Desclaux

Abonnez-vous, Réabonnez-vous, Offrez un abonnement, diffusez cet appel !
Pour vous abonner : https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/74-abonnements


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…
[N° 556 : Sujets à émotion->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/780-sujets-a-emotions.html
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
Novembre 2019
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?