Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 23 septembre 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 23 septembre 2019

Education — Orientation

Un début de semaine calme au plan médiatique. Les déclarations du ministre Blanquer sont toujours examinées. Des information diverses à propos de l’orientation.


Éducation

88. "Loi pour une école de la confiance" : Mort programmée de l’Ecole républicaine. Par Michel-lyon, Édition : Les mots piégés du néolibéralisme
Depuis deux ans, des professeurs de tous les niveaux d’enseignement, des élèves, des parents et d’autres encore décryptent l’ampleur de la catastrophe programmée par les dernières réformes imposées sans concertation. Les semaines à venir sont décisives pour défendre le service public d’éducation républicain. Immédiatement, le gouvernement pervers a lancé la réforme des retraites…

Jean-Michel Blanquer en président de l’Éducation nationale Par Philippe Champy Ancien ingénieur de recherche à l’INRP
Depuis sa nomination, Jean-Michel Banquer a mis les neurosciences et le numérique au centre de sa politique de réforme. Mais au lieu d’y puiser des éléments de connaissances et des pratiques utiles aux enseignants, ces axes font l’objet d’une instrumentalisation technocratique visant à reformater un système jugé trop indépendant. La tradition républicaine de liberté pédagogique des enseignants, perçue comme une incitation à la désobéissance, se trouve frontalement contestée par ce processus de verticalisation au profit de celui qui se conduit de plus en plus en président de l’Éducation nationale.”

Près d’Angers, Jean-Michel Blanquer vante l’école rurale, « exemple pour le système scolaire » pour abonnés

Le baccalauréat n’est pas d’origine « républicaine » Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
Notre baccalauréat serait l’un des fleurons de la « méritocratie républicaine ». Le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer en serait le héraut, et il vient de récidiver. Or cela relève tout bonnement de la plus totale fantasmagorie.”

Portefeuilles de la Commission. La disparition des termes Éducation et Culture inquiète les eurodéputés
Il n’y a plus de commissaire dédié à la Culture ou l’Éducation dans l’équipe présentée par Ursula von der Leyen. Une situation qui inquiète les députés européens consultés par Ouest-France.”

Lettre à un jeune professeur MEIRIEU Philippe date de parution : Octobre 2019 Pages : 128 Hors collection
Résumé : “Le métier de professeur ne serait plus un « métier d’avenir », dit-on. Peu reconnu et mal payé, suspecté par les parents et bousculé par des réformes contradictoires, l’enseignant d’aujourd’hui peinerait à trouver sa place dans la société.”


Orientation

Les déceptions de l’An II de Parcoursup
"Vous le savez, j’avais pris l’engagement de replacer l’humain au coeur de l’entrée dans le supérieur. C’est chose faite". Frédérique Vidal a présenté le 20 septembre la rentrée étudiante en mettant l’accent sur la démocratisation de l’accès au supérieur, notamment à travers le devenir des bacheliers technologiques et professionnels. Si la ministre se déclare satisfaite de cette rentrée, les résultats de Parcoursup, dans la mesure où on peut les juger avec les rares chiffres donnés, sont décevants. Non seulement le nombre de jeunes laissés sur le carreau est impressionnant mais la sélection sociale semble augmenter avec cette deuxième année de fonctionnement.”

Mais pour la ministre… "Parcoursup a mieux fonctionné cette année", assure le ministère Par Marie Quenet
La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, dressera vendredi un premier bilan de Parcoursup 2019, la procédure d’affectation post-bac.“

Vidéo du discours d’ouverture de JM BLanquer au journée de l’AFPEN le 21 septembre 2019

Parcoursmetiers.tv va proposer des services d’aide à l’orientation
La base vidéo des concours « Je filme le métier qui me plaît » et « Je filme ma formation » va alimenter une nouvelle plateforme d’aide à l’orientation.”

Le décrochage scolaire comme processus de stress : des profils hétérogènes sous forme d’ennui et de surmenage par Fernando Núñez-Regueiro dans la revue OSP (Orientaton scolaire et professionnelle.
Le décrochage scolaire, ou le fait de quitter l’école sans diplôme qualifiant, fait figure de problème social depuis une trentaine d’années en raison des difficultés d’insertion professionnelle que rencontrent les individus non-diplômés, du fait notamment de la contraction du marché de l’emploi et du déclassement social associé à la massification scolaire (Rumberger, 1987 ; Zaffran, 2015). Cela a des effets délétères aussi bien pour les non-diplômé.e.s (pertes en santé et en revenus sur la vie) que pour la collectivité (coûts fiscaux, criminalité) (Brunello & De Paola, 2014). Le traitement de ce problème social est ainsi une priorité dans les agendas politiques, notamment en France et en Europe, où l’accent est mis sur la lutte contre les « sorties précoces » des jeunes âgé.e.s de 18 à 24 ans qui ont au plus un diplôme du collège et qui ne poursuivent pas de formation académique ou professionnelle (Eurydice / Cedefop, 2015).”

L’Ordre des conseillers et conseillères d’orientation du Québec lance une campagne humoristique
La vidéo humoristique, mettant en vedette Emmanuel Bilodeau, démarre le compte à rebours de la campagne menant à cette semaine sur l’orientation, et aborde une difficulté bien concrète vécue par des milliers de parents lorsque vient le temps de parler d’orientation et de choix de carrière avec leurs jeunes.”

Bernard Desclauxx


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 554 - L’économie à l’école
Dossier coordonné par Florence Rebeschini Aulanier et Monique Royer
juin 2019
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

N° 553 - Pédagogie de l’oral
Dossier coordonné par Peggy Colcanap et Hélène Eveleigh
mai 2019
L’oral a le vent en poupe ! Quels outils utiliser pour aider les élèves à apprendre par ce biais ? Comment provoquer la prise de parole en classe ? Quid du bavardage ? Au-delà de ces pratiques, notre dossier aborde la question de l’évaluation de l’oral, de son rapport à l’écrit et des inégalités qu’il peut mettre en exergue.