Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 20 avril 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 20 avril 2020

11 mai - Continuité pédagogique - Réflexions - Ailleurs

La réouverture des écoles à partir du 11 mai est particulièrement discutée. On discute aussi de la continuité pédagogique et on réfléchit sur l’après. On ira voir à l’étranger comment cela se passe.


11 mai

Le premier ministre a évoqué hier les écoles dans son discours, mais sans rien dire de nouveau.
Edouard Philippe, pas à pas vers la « phase suivante »
« Transports, entreprises, commerces, écoles : Philippe a aussi posé les inconnues de l’équation du 11 mai. Alors que l’annonce d’une réouverture des écoles a provoqué la controverse, le chef du gouvernement a reconnu que c’était une « question sensible » et justifié ce principe en promettant « une méthode progressive » et au plus près des territoires. »

Du coup beaucoup d’interrogations sur cette réouverture, de la part des collectivités territoriales, des parents, des enseignants...

Retour à l’école : la délicate question des conditions sanitaires
« VIDÉO. Les écoles rouvriront progressivement le 11 mai dans l’Hexagone. Quels sont les scénarios envisageables pour protéger élèves et professeurs ? »

Allocution d’Edouard Philippe : "On veut une garantie sanitaire", "Encore assez flou", "Laisser la parole au terrain", les réactions des syndicats de parents et d’enseignants
« Les syndicats d’enseignants et de parents d’élèves restent inquiets par rapport au retour en classe des élèves lors du déconfinement, dont les modalités n’ont pas assez été expliquées, selon eux, par le Premier ministre Edouard Philippe. »

2 à 3 m2 par élève : est-ce bien raisonnable de rouvrir les écoles ?
Par Pascal Clerc , Professeur de géographie à CY Cergy Paris Université, membre du laboratoire EMA (École-Mutations-Apprentissages)
« Emmanuel Macron a annoncé la réouverture progressive des écoles, des collèges et des lycées, avec « des règles particulières », à partir du 11 mai. Déjà, les enseignants et leurs syndicats s’inquiètent. A juste titre. Il faudra en effet que ces règles soient vraiment très particulières, totalement inédites même, afin que la fameuse « distanciation sociale » soit assurée. Les établissements scolaires français sont des espaces à risques en situation de crise épidémique. La raison ? Leur géographie, des densités moyennes élevées, des lieux inadaptés, une organisation rigide qui génèrent des pics de promiscuité quotidiens ».

Moi, prof confinée (4) : « Le 11 mai, je ne suis pas sûre de vouloir participer à tout ça »
« Mère d’un bébé atteint du Covid-19, Marion, enseignante de maternelle en Seine-Saint-Denis, n’est pas sûre de retourner en classe le 11 mai. »

« Sans mon enfant » : sur Twitter, la colère des parents hostiles à un retour à l’école le 11 mai
« Le hashtag rassemble ceux qui estiment que le retour des enfants en classe, décidé par le président de la République, est précipité. »

Reprise : La communauté éducative pose ses conditions
« " Ce sont des conditions sine qua non à la reprise." Dans une rare unanimité, les syndicats (sauf FO), la Fcpe et les mouvements lycéens mettent par écrit les conditions d’une réouverture des écoles, collèges et lycées le 11 mai. Leurs exigences portent sur la sécurité sanitaire des personnels et des élèves. Les premières déclarations d’E. Philippe et JM Blanquer donnent à penser qu’elles pourraient être respectées. Mais, là où la reprise a actuellement lieu, il en va autrement… »


Continuité pédagogique

Les classes virtuelles polluées par les « trolls »
« Les professeurs doivent faire face à des intrusions dans leurs classes virtuelles, rapporte France Bleu. Un mouvement marginal, selon le Cned. »

Ecole à la maison : « Laissez tomber le programme, mais cultivez l’intelligence »
« Alain Bentolila, linguiste expert dans l’apprentissage de la lecture, propose aux parents des activités qui ne nécessitent pas de bagage scolaire, mais simplement un engagement de parent. »

Coronavirus : pour le président de la FCPE, "l’école à la maison ça ne fonctionne pas"
“Rodrigo Arenas, président de la FCPE, demande que la reprise des cours à la maison en temps de confinement s’accompagne d’un arrêt de la notation des élèves.”

Frédérique Vidal : "L’important est de tenir compte du caractère exceptionnel de la crise"
Pauline Bluteau
“La ministre de l’Enseignement supérieur revient sur la crise sanitaire et ses impacts dans le supérieur. Examens, concours, rentrée scolaire, précarité, recherche... Frédérique Vidal nous donne quelques précisions sur l’organisation des semaines et des mois à venir.”


Réflexions

Edgar Morin : « Cette crise nous pousse à nous interroger sur notre mode de vie, sur nos vrais besoins masqués dans les aliénations du quotidien » Propos recueillis par Nicolas Truong
“Dans un entretien au « Monde », le sociologue et philosophe estime que la course à la rentabilité comme les carences dans notre mode de pensée sont responsables d’innombrables désastres humains causés par la pandémie de Covid-19.”

Pandémie et éducation en Seine-Saint-Denis : l’urgence d’une autre politique
Pourquoi il faut changer en urgence de politique éducative pour la Seine-Saint-Denis. Par Henri Lelorrain, enseignant, membre de Génération-s et Emilie Lecroq, parent d’élèves, conseillère municipale à Saint-Ouen - PCF.

Le retour en classe, le triste piège tendu aux personnels de l’Éducation Nationale
Par Manon Bordes Blog : Le blog de Mme Bordes
“La colère des enseignants face à la réouverture improvisée des écoles en mai n’est pas une preuve de fainéantise ou un manque d’engagement. Cette colère, c’est l’expression de notre peur face aux fragilités de nos élèves. Comment les protéger et les aider à distance, comment les protéger dans nos salles ? Cette colère c’est l’expression de notre impuissance face à un dilemme insoluble.”


Ailleurs

Au Québec :
Transfert de personnel de l’éducation vers la santé : ce sera d’abord volontaire
“MONTRÉAL — « Le transfert d’employés du réseau de l’éducation vers celui de la santé, à cause de la crise du coronavirus, se fera d’abord sur une base volontaire. On ne parle d’« aucune obligation ».
En vertu d’une directive ministérielle transmise vendredi, et dont La Presse canadienne a obtenu copie, les autorités invitent « d’abord toutes les personnes volontaires à nous signifier leur disponibilité ».
La directive s’adresse aux employés du réseau scolaire. « Nous faisons aujourd’hui appel à votre coeur. Les établissements qui accueillent les personnes âgées souffrent d’un manque criant de personnel qu’il est difficile de combler », y mentionne-t-on.” »

L’éducation : désormais et maintenant sur le blog le Professeur masqué
“Le réseau de l’éducation n’en peut plus des tergiversations du gouvernement Legault qui remet constamment à demain une évidence : l’année scolaire 2019-2020 est finie. Il n’existe aucune raison pédagogique valable de poursuivre celle-ci. Cessons de perdre un temps précieux à concevoir des plans pour une hypothétique réouverture partielle des écoles qui se traduira par des heures de classe où on fera de la révision aux quelques braves qui se présenteront devant des enseignants apeurés et dont on ne pourra garantir la sécurité. Les recherches commencent à peine à découvrir les effets de ce virus, notamment sur le cerveau.”

En Belgique : Le retour à l’école, un pari risqué : "Si on ne rouvre pas les écoles, on ne peut pas laisser les gens retourner au travail"

Coronavirus en Israël : le début d’une sortie de crise
“En Israël, le nombre de nouveaux cas est en baisse, de même que le nombre de malades en réanimation. De nouvelles directives ont été annoncées, avec une série de mesures qui entrent en vigueur dès ce dimanche matin. Mais les ministères en Israël sont encore divisés sur la « stratégie de sortie » du confinement.”

En Californie, l’école à distance s’enlise parfois dans le fossé numérique Par AFP
“En temps normal, Kenia Molina n’aurait eu besoin que de papier et de stylos pour terminer son année de lycée. Mais, comme des dizaines de milliers d’autres élèves défavorisés de Californie appartenant à la « promotion coronavirus », il lui aura d’abord fallu se procurer un ordinateur.
La quasi-totalité des écoles et universités américaines ont fermé leurs portes jusqu’à la fin de l’année scolaire pour endiguer l’épidémie de coronavirus, basculant vers un système d’enseignement à distance.”


Ressources

Aix-Marseille : un projet pour accompagner les jeunes dans leur orientation Publié par Mehdi Bautier
“L’université d’Aix-Marseille et ses partenaires lancent un projet pour accompagner les élèves dans leur orientation. Ce projet, qui s’intitule Panorama, « vient d’être retenu et labellisé, obtenant un financement de 7,5 millions d’euros sur les 10 prochaines années » se félicite l’université, dans un communiqué.”

Coronavirus :Molotov et SchoolMouv lancent une chaîne spéciale pour les élèves
“Molotov, bien connu pour permettre l’accès aux chaînes de télévision sur tablettes, ordinateurs ou box, vient de lancer "Molotov pour l’école", une offre spécialement dédiée aux élèves de la maternelle à la Terminale. Une opération qui devrait soulager nombre de parents qui, depuis le 16 mars, font classe à leurs enfants confinés et assurent la continuité pédagogique avec leurs professeurs.”

Cours en ligne de prestige : 10 enseignements passionnants du Collège de France par Youness Bousenna
“Lieu du savoir et de sa transmission, le Collège de France met les enseignements de ses professeurs à la disposition de tous sur son site. Littérature, religions, origines de l’homme ou histoire de continents, ces dix cours ont de quoi assouvir toute soif curiosité !”

Géraldine Duboz


JPEG - 23.5 ko
Par Fabien Crégut

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…

N° 559 : L’aventure de la géographie
Coordonné par Christophe Duhaut et Alexandra Rayzal
février 2020
Comment faire aimer et étudier une géographie vivante, qui ait du sens, qui permette de comprendre le monde et d’y agir en citoyens actifs ? Comment, de la maternelle à l’université, faire entrer nos élèves dans les deux dimensions fonctionnelle et symbolique de l’espace à travers des démarches prospective et imaginaire ?