Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 1er juin 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 1er juin 2020

En attendant le 2 juin — Après — Ailleurs

Malgré le week-end prolongé, l’actualité se lance dans la nouvelle étape du déconfinement du 2 juin. Quelques réflexions pour l’après dont une…. comment dire…. enfin vous verrez. Et pour finir quelques nouvelles venues d’ailleurs.


En attendant le 2 juin

Dans les lycées professionnels, priorité aux “décrocheurs”
Jean-Michel Blanquer l’a dit et répété : l’enseignement professionnel est "au coeur de ses priorités" pour la reprise des cours dans les lycées. Les travaux pratiques en atelier sont peu compatibles avec le télétravail. Surtout, la filière pro concentre beaucoup d’élèves à la scolarité fragile.”

Enseigner ou sociabiliser, quel rôle pour l’Ecole en période de déconfinement ?
Alors que le premier Ministre s’annonce à présenter les mesures de la seconde étape du déconfinement, écoles et collèges tirent un premier bilan de ce retour à l’école des élèves.
Il est difficile d’en tirer un enseignement général, puisque chaque collège a adopté une organisation unique, mixant l’accueil des élèves et la poursuite de l’enseignement à distance
.”

Masqués, distanciés, désinfectés… De Loos à La Bassée, comment les jeunes rentreront au collège et au lycée
Les établissements du second degré vont accueillir de nouveau leurs élèves à partir de la semaine prochaine. Comment ça va se passer ? Nous avons interrogé plusieurs chefs d’établissements. Partout, gel hydroalcoolique, masques, gestes barrière et désinfection sont de rigueur… Partout aussi, il y aura alternance de cours en présentiel et enseignement à distance…

Réouverture des collèges : entre espoir et résignation
Au rectorat de Guadeloupe, on enregistre avec satisfaction les chiffres des établissements ouverts. Les collèges vont même accueillir les 4ème et les 3ème la semaine prochaine mais en la matière, tous ne sont pas logés à la même enseigne et ne vivent pas les choses de la même manière.”

L’accès à l’école pour tous, une illusion ?
« Le but est que tous les enfants aient accès à l’école », a déclaré Jean-Michel Blanquer ce vendredi matin sur Franceinfo. Tout en précisant que le protocole sanitaire très lourd ne serait pas allégé avant septembre. L’un et l’autre sont-ils conciliables alors que de plus en plus de parents veulent désormais que leurs enfants reprennent ?

Un exemple Du roulement pour la reprise de l’école à Pougues-les-Eaux
A partir de mardi, l’Education nationale a souhaité une large reprise de la scolarité en répondant au mieux aux vœux des parents.
L’école doit néanmoins respecter les effectifs maximaux imposés par le gouvernement (dix enfants par classe en maternelle et quinze en primaire) et privilégier l’accueil des enfants des personnes prioritaires.
Dans ces conditions, certaines classes pourront accueillir les enfants en semaine complète mais d’autres devront mettre en place un roulement lundi-mardi ou jeudi-vendredi.
Les enfants des personnes prioritaires continuent d’être accueillis en semaine complète, quel que soit le niveau
.”


Après

Le jour d’après... comment surmonter une crise exceptionnelle ?
Les grandes écoles en sont déjà à préparer le jour d’après pour surmonter une crise exceptionnelle qui remet en cause beaucoup de choses.”

L’école du changement : filmer les pédagogies alternatives par Sylvain Wagnon Professeur des universités en sciences de l’éducation, Faculté d’éducation, Université de Montpellier
Le confinement et la complexité d’un retour à l’école avec les protocoles sanitaires nous rappellent, si cela était encore nécessaire, l’importance des échanges et des liens humains qui se tissent entre enseignants et enfants.”
Ici, les réalisateurs observent les transformations d’une communauté éducative,les hésitations, les doutes de l’équipe enseignante, mais surtout leur engagement et leur enthousiasme. Loin d’être un institution figée, l’école paraît ainsi comme une aventure.”

P. Colisson (IPJ) : "Nous avons pensé ‘inclusion’ dans les épreuves en retravaillant le concours" par Mersiha Nezic
Difficile pour les écoles de journalisme de couper au débat sur la diversité, l’un des grands enjeux actuels de l’enseignement supérieur. L’Institut pratique du journalisme (IPJ) Dauphine | PSL, à l’avant-garde, a été la première des 14 écoles reconnues par la profession à s’ouvrir à l’apprentissage, il y a une quinzaine d’années. L’établissement parisien tente aujourd’hui d’articuler épreuves du concours, grilles d’évaluations et inclusion. Interview avec Pascale Colisson, responsable pédagogique en charge de la mission Egalité des chances à l’IPJ-Dauphine | PSL. “

Formation des enseignants Leçons d’hier pour la formation d’aujourd’hui par Jean-Paul Delahaye sur les Cahiers pédagogiques
"L’expérience du directeur d’une école normale dans les Ardennes de 1986 à 1990. Un texte éclairant à l’heure où se rediscutent les modalités des concours de recrutement des enseignants. Nous publions ci-dessous une analyse sur la formation initiale et continue des instituteurs avant les IUFM et celle des professeurs des écoles d’aujourd’hui. L’article dans sa version intégrale, avec un historique fouillé et un comparatif entre la fin des années 80 et la formation dans les ESPE devenus Inspé, est à télécharger en pdf."

« Entorses aux règles de recrutement des professeurs : cas de force majeure ou prélude ? »
TRIBUNE - "En raison du Covid-19, le niveau d’exigence des concours de recrutement des professeurs a été diminué. Il y a des précédents mais c’est peut-être l’indice d’un changement appelé à durer, raconte l’historien de l’éducation, Claude Lelièvre." pour abonnés

La diarrhée verbale a repris : Bac 2020 : « La suppression de l’oral de français n’est une bonne nouvelle que pour les cancres ! »
FIGAROVOX/TRIBUNE - “L’annulation de l’oral du bac de français a été largement célébrée sur les réseaux sociaux par les élèves de Première, qui semblent ignorer que cette mesure dépréciera la valeur de leur diplôme et rétablit entre eux de graves inégalités, argumente l’enseignant et essayiste Jean-Paul Brighelli.”


Ailleurs

Les « deux mètres » pourraient raccourcir dans les écoles à la rentrée automnale
Québec envisage de laisser tomber la règle des deux mètres de distance entre les enfants dans les écoles à la rentrée automnale, une mesure qui réglerait la question de l’espace dans les autobus et en classe. Aura-t-on une rentrée à mi-temps ou à temps plein ? À ce sujet, tout est encore sur la table.”

Belgique : L’école à la maison, encore en septembre, ou pas ?
Les PO et les directeurs d’école insistent pour que les discussions reprennent vite sur l’organisation de la prochaine rentrée. Plusieurs scénarios devront être envisagés, surtout dans le secondaire. Une rentrée hybride reste possible.”

Formation à distance : l’insatisfaction des Marocains
Suite au covid-19, les cours en présentiel ont été remplacés par un enseignement à distance. Or, ce mode de formation ne semble pas répondre attentes des Marocains.
Sept ménages sur dix sont moyennement ou pas du tout satisfaits du canal utilisé par ses membres scolarisés à pour les trois premiers cycles de l’enseignement général. Pour le cycle supérieur, cette proportion est de 59%. Les chiffres émanent du HCP dans le cadre d’une enquête menée pour mesurer l’impact de la pandémie sur les Marocains
.”

Niger : Réouverture des écoles ce lundi 1er juin sous le respect des mesures barrières contre la pandémie de Covid-19

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko
Par Fabien Crégut

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 561 :L’éducation à la sexualité
Coordonné par Chantal Guitton et Dominique Seghetchian
mai 2020
Aborder la sexualité par la reproduction, le plaisir ou la protection contre les MST n’est pas neutre. Comment accompagner la découverte de soi et de l’altérité ? Quelle place faire à la diversité des normes dans une école qui promeut l’émancipation et l’égalité ?
N° 560 : Urgence écologique : un défi pour l’école
Coordonné par Peggy Colcanap et Jean-Michel Zakhartchouk
mars-avril 2020
Ce dossier nous invite à aller plus loin que l’éducation à l’environnement ou au développement durable. Comment permettre à nos élèves de prendre conscience des enjeux de cette indispensable transition écologique : apport de connaissances, actions locales, formation à l’éco-citoyenneté…
[N° 556 : Sujets à émotion->https://librairie.cahiers-pedagogiques.com/fr/revue/780-sujets-a-emotions.html
Dossier coordonné par Florence Castincaud et Jean-Charles Léon
Novembre 2019
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?