Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 12 juin 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 12 juin 2006

Comme chaque année (et même si d’autres épreuves ont lieu avant...), l’épreuve de philosophie marque pour la presse le début du baccalauréat. Ce qui donne lieu à la sempiternelle avalanche de chiffres.
640 000 candidats planchent pour le baccalauréat qui fêtera son bicentenaire en 2008. De 60 000 lauréats en 1960, on est passé à 450 000 quarante ans plus tard. L’an dernier, le bac a atteint le taux record de plus de 80 % de réussite à l’examen de fin de scolarité. Mais on est loin de l’objectif des 80% puisqu’ils ne sont que 60% d’une génération.
Le baccalauréat est donc toujours un « monument national » (selon l’expression de Jack Lang) mais aussi une énorme « usine à gaz ». Comme le rappelle Le Monde , c’est chaque année un « miracle d’organisation » pour les services de l’éducation nationale. Pas moins de 63 séries (dont 54 pour le seul bac pro), 4 000 sujets (dont 40 % de secours), 4 millions de copies à corriger, plus d’un million d’épreuves orales, 4 052 lycées centres d’examen en France, 71 à l’étranger, et un coût total évalué à plus de 40 millions d’euros. Le tout sous l’œil vigilant de 139 733 examinateurs et correcteurs.
On trouvera aussi l’inévitable sujet sur la triche à l’examen. Avec des chiffres encore : chaque année, le Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche juge en appel une soixantaine de cas de fraude.

Au delà des chiffres, L’article de réflexion le plus complet sur le sujet du baccalauréat est à lire dans La Croix. Le journaliste en profite pour relativiser la portée de l’examen et il montre aussi que la sélection se fait souvent bien en amont. Il rappelle que les procédures d’inscription pour les filières sélectives (BTS, IUT, Prépas) débutent bien avant le bac. Les élèves fournissent leurs bulletins scolaires de classe de première et terminale , et les chefs d’établissement sont amenés à donner une appréciation sur le travail de l’élève ou un avis sur le niveau de la classe. Les établissements d’enseignement supérieur choisissent bien entendu les meilleurs éléments, et le bac n’apparaît alors que comme une simple formalité.
On se souvient qu’il y a un an, les lycéens manifestaient contre le bac à deux vitesses. En fait, il existe déjà !

Traditionnellement, les médias se passionnent pour les sujets de philosophie. Sûrement parce qu’ils donnent l’impression d’être accessibles à tous.
"Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?". "Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?". "N’avons-nous de devoirs qu’envers autrui ?". "L’intérêt de l’histoire, est-ce d’abord de lutter contre l’oubli ?". "L’expression +c’est ma vérité+ a-t-elle un sens ?". "le sentiment de la justice est-il naturel ?". - “L’expérience peut-elle démontrer quelque chose ? ”. Tous ces sujets sont “tombés” et 2O minutes se livre au petit jeu, devenu traditionnel, d’interroger des personnalités politiques sur ce qu’ils auraient répondu.

Terminons par un chiffre qui aurait pu passer inaperçu dans le “bruit” médiatique du baccalauréat. Il est pourtant essentiel. On apprend que 15.000 postes de fonctionnaires seront supprimés l’an prochain dont 7.000 dans l’éducation
Concrètement, dans l’Education nationale, environ 8.700 postes devraient être supprimés (décharges, démographie scolaire, enseignants stagiaires) et 1.570 créés (Enseignement supérieur, recherche), soit une baisse de 7.130 postes.
Une telle annonce n’incite pas à prendre ces chiffres avec philosophie...

Bonne Lecture...


Libération du 12/06/06

Les anti-CPE font leur contre-débat
Syndicats et étudiants se réunissent hors de la commission officielle.
Lire la suite de l’article

Mariam Sylla, expulsée de retour en France : « Ma situation n’est toujours pas réglée »
Le 13 mai, Mariam Sylla et ses deux enfants sont expulsés de France direction Bamako • A la veille de son départ pour le Mali, et face à une forte mobilisation, Nicolas Sarkozy reconnaît illégalité de l’expulsion • Le 31 mai, Mariam est de retour • Elle témoigne pour Libération.fr •
Lire la suite de l’article

« Faut-il préférer le bonheur à la vérité ? »
La philo inaugure le lancement du bac • Plus de 300 000 candidats, six sujets et quatre heures pour plancher •
Lire la suite de l’article

Correcteurs à l’« aipreuve » de la langue
La dégradation de l’expression en français constitue un casse-tête pour noter les copies.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 12/06/06

Les épreuves de philosophie inaugurent le bac 2006
« N’avons-nous de devoirs qu’envers autrui ? » ou « Peut-on juger objectivement la valeur d’une culture ? ». Voici deux des sujets de l’épreuve de philosophie, qui donne le coup d’envoi du bac 2006. Les 332.725 candidats des filières L, ES et S ont entamé lundi à 8 heures cette première épreuve écrite, pour laquelle ils disposaient de trois sujets au choix. Et de quatre heures pour plancher.
Lire la suite de l’article

L’épreuve de philosophie : une exception française
En secondaire, nos voisins enseignent l’éthique, la religion, la morale ou l’histoire des idées, mais sans l’académisme ni l’assiduité des terminales françaises.
Lire la suite de l’article

Le baccalauréat résiste à sa simplification
L’examen a beau obérer le troisième trimestre dans les lycées et coûter très cher, les ministres ne parviennent pas à le réformer.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 10/06/06 (un jour de retard)

« Investir dans l’éducatif doit redevenir le devoir de l’État »
Par Guy Trésallet, secrétaire général de la FSU 93

Oublié les émeutes de novembre dernier ? Il était clair que l’absence d’espoir, le sentiment de marginalisation et d’abandon prédominaient. Or de la loi dite d’« égalité des chances », qui pousse hors du système scolaire des jeunes dès quatorze ans et voulait imposer le CPE, à la loi Robien-Fillon sur l’école en passant par la casse des ZEP et les désengagements multiples de l’État, les réponses gouvernementales ne conduisent qu’à aggraver le tri social et le désespoir. En décembre, après les provocations du ministre de l’Intérieur et les émeutes qui s’étaient ensuivies en Seine-Saint-Denis, un collectif réunissant syndicats, partis politiques de gauche, associations déclarait « le tout-sécuritaire, le remplacement de la prévention par la répression, la casse constante des solidarités ne peuvent qu’alimenter de telles situations. Il faut inverser les choix économiques et politiques qui conduisent au désespoir et à la révolte ». Cette analyse ne serait-elle plus pertinente à l’approche des échéances électorales ?
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 12/06/06 ( payant)

Le bac, il vaut mieux l’avoir
C’est parti. Les candidats du cru 2006 planchent aujourd’hui sur leur première épreuve : la philosophie. Cet examen reste redouté mais est-il vraiment utile ? Oui, répondent les spécialistes... et les personnalités que nous avons interrogées.
Lire la suite de l’article

C’est après que tout commence...
SUR 100 BACHELIERS, ils ne sont que sept à arrêter leurs études. Pour les autres, une fois le bac en poche, parfois le plus dur commence, avec les tentatives de décrocher un diplôme menant à un emploi. Les universités attirent encore malgré l’échec. 80...
Lire la suite de l’article

« La même valeur que le BEPC d’autrefois »
Le baccalauréat a-t-il une grande valeur aujourd’hui auprès d’une entreprise ? François Delgery . « Il faut bien reconnaître que, sur le marché du travail, le bac n’a plus la valeur qu’on lui accordait il y a plus de vingt ans. Actuellement, il...
Lire la suite de l’article

Le film qui défend l’examen
« MON BAC, je l’aurais à n’importe quel prix ! » Cette réplique de Jacques Gamblin dans « les Irréductibles », que les spectateurs découvriront après-demain, résume l’engagement total de son personnage pour obtenir ce diplôme raté vingt ans plus tôt.
Lire la suite de l’article


La Croix du 12/06/06

Les nouveaux défis du baccalauréat
À partir du lundi 12 juin, 640 000 candidats planchent pour le baccalauréat : un diplôme toujours indispensable, mais qui a besoin d’un sérieux toilettage pour remplir son rôle de passeport vers l’enseignement supérieur
Lire la suite de l’article


20 minutes du 12/06/06

Coup d’envoi du bac : la philo inspire candidats, syndicats et ministres
L’épreuve de philosophie a donné lundi matin le coup d’envoi de la session 2006 du baccalauréat sous une chaleur estivale, les candidats au bac général ayant planché dans la matinée, ceux en section technologique durant l’après-midi.
Lire la suite de l’article

La traversée du bac pour 516 975 lycéens
C’est parti. La session 2006 du baccalauréat général et technologique s’ouvre aujourd’hui avec l’épreuve de philosophie. Au total, les candidats seront soumis à huit ou douze épreuves. La sanction tombera avec les résultats début juillet. Panorama d’un marathon très rodé.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 12/06/06

Rien vu...


Le Monde daté du 13/06/06

Coup d’envoi des épreuves du baccalauréat 2006
Les choses sérieuses commencent lundi pour les 516 975 candidats aux bacs général et technologique qui vont plancher, le matin pour les premiers, l’après-midi pour les autres, sur l’épreuve de philosophie, emblématique de cet examen presque deux fois centenaire.
Lire la suite de l’article

Pour préparer le bac, élèves et professeurs ont été solidaires après la crise du CPE
Le baccalauréat a débuté, lundi 12 juin, avec l’épreuve de philosophie, pour les filières générales et technologiques, au terme d’une année qui aura été marquée, pour certains des 516 975 candidats inscrits, par les blocages de lycées, ayant rythmé la contestation contre le contrat première embauche (CPE).
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs permanent du 12/06/06

Fonctionnaires : 15.000 postes supprimés
15.000 postes vont être supprimés dans le cadre du budget 2007, selon le député UMP Hervé Mariton.
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 12/06/06

La triche gagne
Les fraudeurs bénéficient des nouveautés high-tech, mais surtout de la négligence des professeurs. Les étudiants et candidats au bac, dont les épreuves commencent ce lundi, le savent bien.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 12/06/06

Fonctionnaires/2007 : 15.000 postes en moins, 7.000 dans éducation (Matignon)
Le gouvernement Villepin a décidé la suppression nette de 15.000 postes de fonctionnaires dans le budget 2007, dont un peu plus de 7.000 au sein de l’Education nationale, a-t-on appris lundi dans l’entourage du Premier ministre Dominique de Villepin.
Lire la suite de l’article

Robien, ému, planche sur le bac philo et choisit le sujet "bonheur et vérité
"L’actualité politique récente, dans ma famille politique, m’aurait peut être attiré vers le sujet +bonheur et vérité+ car il n’est pas facile d’exprimer sa vérité", a déclaré lundi Gilles de Robien à l’issue de l’épreuve de philosophie dans un lycée parisien.
Lire la suite de l’article

Opération de "sécurisation" de la police devant un collège de Montreuil
Des policiers ont effectué lundi quelques contrôles d’élèves devant le collège Jean-Jaurès à Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) dans le cadre d’une opération de "sécurisation" menée sous le contrôle du parquet de Bobigny, a constaté une journaliste de l’AFP.
Lire la suite de l’article

Forts d’une bataille remportée, les leaders anti-CPE s’essayent au bac philo
"Faut-il préférer le bonheur à la vérité ?", "N’avons-nous de devoir qu’envers autrui ?", "L’expérience peut-elle démontrer quelque chose ?" : les leaders de la contestation du CPE se sont pliés lundi, premier jour du bac, à l’exercice ardu de la dissertation de philo, pour l’AFP
Lire la suite de l’article

"Vouloir échapper au temps" : l’un des sujets du bac philo inspire Villepin
"Cela a-t-il un sens de vouloir échapper au temps ?"... Dominique de Villepin a planché lui aussi quelques instants sur cette question du bac philo posée lundi aux terminales littéraires, citant, en amoureux de la poésie, des vers de Baudelaire.
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation