Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du lundi 10 février 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du lundi 10 février 2020

Réformes — Langues — Supérieur — Divers

Toujours beaucoup d’échanges, et pas seulement à propos des réformes et notamment celle du bac. Des interrogations à propos des langues régionales. La température monte également dans le supérieur. Et on terminera par quelques infos diverses notamment une japonaise.


Réformes

À Fécamp, la colère grimpe chez des professeurs de lycée autour des réformes
Dans les filières générales comme techniques, de nombreux professeurs fécampois pointent du doigt les réformes. Et une modification de la dotation horaire globale entraînerait le départ d’un de leurs collègues.”

Nouveau bac : comment la réforme Blanquer pourrait bientôt évoluer
L’organisation des très critiquées E3C, les épreuves communes de contrôle continu, devrait être revue avec une deuxième session repoussée à mi-mai.” pour abonnés

La réforme du bac est mal partie ! Communiqué du CRAP-Cahiers pédagogiques
Ces E3C ne sont en aucun cas du contrôle continu : avec une banque de sujet nationale, des périodes de passation imposées et leur nom même, qui en fait bel et bien des épreuves partielles, elles sortent nécessairement du cadre du contrôle continu, mené au fil de l’année et selon le rythme et les modalités souhaités par les enseignants, sans que ressortent des temps forts particuliers.
Si l’on fait le compte, il n’y a pas quatre épreuves du baccalauréat, comme annoncé dans la communication du gouvernement, mais bien vingt-deux épreuves au total, réparties sur deux années de tension continue pour les élèves
.”

Baccalauréat : faut-il supprimer les épreuves communes de contrôle continu ?
Les épreuves communes de contrôle continu (E3C), l’une des nouveautés du bac, ont été perturbées dans 15 % des cas, selon le ministère. Dans le tiers d’entre eux, il a fallu procéder à un report. Alors que certains lycées pourraient être dans l’incapacité d’organiser les examens avant la date prévue du 4 mars, Jean-Michel Blanquer se dit prêt à « faire évoluer » le dispositif.” Recueilli par Denis Peiron


Langues

Les langues régionales ont du mal à résister à l’hégémonie du français
Le créole à l’école est-il menacé de disparition ? Le sénateur Maurice Antiste a interpellé le ministre de l’Éducation nationale lors de la séance des questions d’actualité au gouvernement, mardi 5 février 2020.”

Bretagne. Bac 2021 : ils veulent que le breton soit reconnu comme langue vivante
La réforme du bac a des conséquences sur les épreuves de breton. À Saint-Pol-de-Léon (Finistère), Guingamp et Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), des lycéens, des enseignants et des parents d’élèves protestent contre la relégation du breton en langue « optionnelle » pour le bac 2021.” réservé aux abonnés

« Vous défendez les langues régionales ? prouvez-le ! » By COMMUNIQUE DE PRESSE
Vendredi 7 février 2020,La proposition de loi du député Paul Molac pour la sauvegarde et la promotion des langues « régionales » a été étudiée avant-hier en commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale. Les députés LREM ont vidé le texte de sa substance : plus rien sur l’enseignement (à la demande de Jean-Michel Blanquer) et rien sur les signes diacritiques. Plus que trois articles sur les neuf proposés.”


Supérieur

L’actu du sup : rencontres inédites et profils atypiques à l’honneur dans les établissements du supérieur
Chaque semaine, l’Etudiant fait le tour d’horizon des nouveautés dans l’enseignement supérieur. Quoi de neuf ce vendredi ? Des rencontres atypiques à l’ENA, des rendez-vous culturels à l’ENS Paris-Saclay, des jeunes de quartiers défavorisés formés par l’ESJ Lille, des PME et PMI accueillies à Grenoble INP et des projets solidaires encouragés partout !

Les enseignants-chercheurs se mobilisent contre la réforme des retraites par Hippolyte Radisson
Inquiets, les enseignants-chercheurs craignent que la réforme des retraites, puis la future loi de programmation de la recherche ne mettent à mal leur statut et instaurent une logique de productivité.”

En 10 citations, la destruction néolibérale de l’Université publique Par Jean-marc B sur son Blog : Le blog de Jean-marc B
Si elle est adoptée, la LPPR devrait accélérer la destruction néolibérale de l’Université et de la recherche publiques, en particulier en accroissant une précarité déjà endémique, en accentuant les inégalités entre établissements universitaires et entre laboratoires, et en rognant toujours un peu plus l’autonomie (relative) des chercheurs·ses et des enseignant·e·s-chercheur·se·s.”

« A l’université, la destruction des collectifs de travail est à l’œuvre »Tribune d’un Collectif
Des chercheurs et des enseignants-chercheurs, membres du collectif Sauvons l’université, estiment, dans une tribune au « Monde », que la réforme annoncée pour la recherche affaiblira encore davantage le service public, à l’image de ce qui s’est fait pour l’hôpital.”


Divers

Pourquoi de plus en plus d’enfants japonais refusent d’aller à l’école
Fuyant le harcèlement scolaire ou la discipline de fer de l’enseignement traditionnel, de plus en plus de parents japonais choisissent, pour leur progéniture des établissements alternatifs qui mettent au cœur de leur projet éducatif, non l’apprentissage proprement dit, mais le respect de l’enfant et son épanouissement.”

L’histoire du lycée Chaptal de Quimper retracée depuis le XVIIe siècle
L’histoire du lycée Chaptal de Quimper (Finistère) est pleine de grands bouleversements. Avec, au tout début, l’installation d’un couvent par la congrégation des Calviciennes.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 558 - Les élèves migrants changent l’école
Dossier coordonné par Jean-Pierre Fournier et Françoise Lorcerie
janvier 2020
Les migrations internationales ne font pas seulement l’actualité, elles sont le présent de notre école. Son futur aussi. Sans prêter foi aux images qui veulent faire peur, prenons-en acte. Comment faire pour accueillir des élèves de toutes origines, de tous âges et de toutes langues maternelles ?

N° 557 - L’autorité éducative
Dossier coordonné par Michèle Amiel et Bruno Robbes
Décembre 2019
Dans une société dominée par l’individualisme et l’immédiateté, dans une école affectée par la contestation des savoirs, l’exercice de l’autorité est mis à l’épreuve. Comment tenir le cadre nécessaire à des apprentissages exigeants et instaurer une relation d’autorité qui émancipe ?