Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 6 juin 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 6 juin 2019

L’atmosphère — Le numérique

Tournée vers les plages de Normandie, l’actualité est morose, avec des infos très diverses mais qui dessinent une atmosphère lourde. Heureusement le numérique est là pour nous faire sourire ou relancer nos espoirs (sic).


L’atmosphère

En Europe, qui veut encore être enseignant ? par Océane Herrero
Une étude comparative révèle que la perte d’attractivité de la profession ne se limite pas à la France

Le nombre d’enseignants non-titulaires dans le secteur public a augmenté de près de 12%
La note d’information de la DEPP "Les personnels de l’Éducation nationale en 2017-2018" vient d’être publiée. Quelques chiffres clés.”

Blanquer et Roux de Bézieux mobilisés pour favoriser l’insertion des jeunes Par Corinne Caillaud
Le ministre de l’Éducation nationale et le président du Medef ont renouvelé pour deux ans -et aussi renforcé- la convention de coopération qui les lie pour mieux et plus travailler ensemble afin d’améliorer l’entrée dans la vie active des moins de 25 ans.”

Les mairies tenues de financer les maternelles privées Par Marie-Estelle Pech (réservé aux abonnés)
La facture pourrait atteindre de 100 à 150 millions d’euros par an. C’est une conséquence de la scolarisation obligatoire à 3 ans.
Grâce à la loi Blanquer encore en discussion, l’enseignement catholique devrait recevoir à partir de septembre 2019 un afflux d’argent public dont il n’osait plus rêver. Même s’il ne le dit pas trop haut pour ne pas alimenter l’éternelle guéguerre public-privé. C’est une conséquence de l’obligation de scolariser les enfants dès l’âge de 3 ans, au lieu de 6 ans
.”

"Nous sommes dans une société élitiste" : en France, les inégalités se jouent dès l’école par Céline Delbecque,
L’Observatoire des Inégalités a rendu, mardi, son troisième rapport sur les inégalités en France. Il pointe notamment du doigt les différences d’accès à l’éducation.
"Quand un enfant va à l’école, il lit tous les matins la devise de la France, qui met en avant l’égalité. Il faut comprendre que ce discours n’est pas la réalité des salles de classe." Louis Morin pèse ses mots. Dans le dernier rapport qu’il a coécrit pour l’Observatoire des inégalités, l’éducation, et en particulier l’accès au diplôme, apparaît comme une "fracture initiale". Une blessure dont l’impact dure tout au long de la vie des gens
.”

23 cités éducatives dans les starting-blocks en Ile-de-France
Le programme gouvernemental visant à coordonner et renforcer les politiques éducatives dans les quartiers sensibles entre dans le vif du sujet. Les villes n’ont plus que quelques semaines pour affiner leur dossier et espérer décrocher le label et les moyens supplémentaires. L’Ile-de-France est bien représentée.”

L’obstiné ! Fabuleux : troisième distribution gratuite des « Fables » aux CM2 Par Claude Lelièvre sur son Blog : Histoire et politiques scolaires
L’année dernière Blanquer était seul et s’était mis en avant à Versailles. Mercredi dernier, il a été plus discret et s’est allié et affiché avec Riester au Grand Palais. Mais on ne sait toujours pas en quoi cette ’’opération ’’est justifiée ; et personne ne semble se soucier de ses effets sur les élèves.”

Manifestation pour l’onisep et les CIO le 18 juin
Huit syndicats (Snes Fsu, Cgt, Sud, Sgen Cfdt, Se Unsa, Snasub Fsu, Snptes et FO) appellent à une manifestation nationale le 18 juin "pour la défense du service public d’orientation et de l’onisep". " Cette réforme emblématique de l’orientation assujettie prioritairement aux besoins économiques locaux, cristallise une conception qui va à l’encontre d’une vision émancipatrice d’une école luttant contre les freins et déterminismes sociaux. L’intersyndicale appelle la profession à continuer de combattre le projet de démantèlement de l’Onisep, de suppression de 60% des effectifs dans les Dronisep, et l’expérimentation de mise à disposition des régions des personnels impliqués dans l’orientation des élèves ; à se mobiliser pour le maintien du service public d’orientation de l’Education nationale et de l’ONISEP en participant massivement à la journée nationale de grève et de manifestation à Paris le 18 juin".”

Sujets zéro en classe de première pour le baccalauréat 2021
Deux séries d’épreuves de contrôle continu sont organisées en classe de première à partir de l’année 2019-2020. Ces épreuves portent sur des enseignements communs et l’enseignement de spécialité suivi uniquement en classe de première ; l’enseignement scientifique et la spécialité ne sont évalués que lors de la deuxième série. Vous pouvez télécharger sur cette page des exemples d’évaluation (sujets zéro) pour ces deux séries.”

« Le débat sur la mixité sociale dans les grandes écoles nous semble mal posé » Entretien
À « caricaturer » la situation des grandes écoles, on encourage « l’autocensure » chez les jeunes de milieux modestes, avertit la présidente de la Conférence des grandes écoles (CGE), Anne-Lucie Wack, alors que le gouvernement somme plusieurs de ces établissements de faire un effort d’ouverture sociale.” Recueilli par Denis Peiron

Au Danemark, un système éducatif exemplaire mais loin d’être infaillible par Anastasia Marcellin
Depuis plusieurs années, les changements bouleversent l’équilibre d’un modèle perçu comme efficace et sain, dans lequel le bien-être des élèves est primordial.
Les résultats, loin d’être à la hauteur des attentes et des moyens mis en place, posent la question de l’efficacité du système
”.


Le numérique

Parcoursup et sa sécurité
"Pouvez-vous affirmer à la représentation nationale que tout a été fait pour protéger rigoureusement les données personnelles contenues dans Orisup et donc certifier que cette base de données protège véritablement la vie privée de nos enfants et de leurs familles ?", demande la députée Laurence Trastour-Isnart dans une question posée au gouvernement le 4 juin. La réponse de Sibeth Ndiaye laisse pantois des informaticiens sur Twitter. " Les algorithmes de Parcousup ont été conçus avec l’encodage ANSI qui apporte aux différents sites gouvernementaux des éléments de sécurité importants".
Et du coup ça rigole dur sur les réseaux. Un exemple :
Pour saisir l’ampleur de la bourde, il faut savoir que ANSI est bien un système d’encodage, qui date des années... 1990, mais ça n’est même pas ça le problème
Le terme "encodage" ressemble à son cousin "codage", qui peut désigner le moyen d’écrire un algorithme ("ben oui, Parcoursup, c’est un algorithme, tout le monde dit ça") ou carrément de crypter des données pour en sécuriser l’accès ("ben oui, il y a un code d’accès, c’est de l’encodage")
Le problème, c’est que l’ANSI n’est pas du tout une norme de cryptage des données mais un simple système de correspondance entre caractères alphanumériques (en gros : pour permettre à un ordinateur d’écrire des lettres quand il ne dispose que de 0 et de 1).
Bon Ok, on ne peut pas demander à un·e Ministre de maîtriser ces notions techniques et pointues, mais quand on ne sait pas, on se tait

Education : le tournant de l’école "Big brother" Par Héloïse de Neuville Abonnés
Des applis de vie scolaire permettent aux parents de fliquer leurs enfants en temps réel : notes, comportement, devoirs, plus rien n’échappe aux familles. Au risque de renforcer l’anxiété autour des résultats et diminuer l’autonomie des élèves ?

Et si nous repensions l’éducation grâce à la data ? par Romuald Cetkovic (chroniqueur) “Si nous sommes capables aujourd’hui de proposer avec succès ce type d’évolution dans nos loisirs, nos entreprises ou encore notre santé, nul doute que nous serons capable demain de le proposer dans notre système d’apprentissage. Objectif : créer un système d’éducation épanouissant et en ligne avec nos aspirations du XXIe siècle.”

« Les technologies numériques peuvent transformer nos systèmes de santé et d’éducation » Tribune de Vera Songwe
Pour l’économiste Vera Songwe, les pays africains doivent accélérer le développement des nouvelles applications pour cibler les plus vulnérables.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?

Hors-série numérique n° 50 - Le bac, hier et aujourd’hui

septembre 2018
Dans le contexte de la réforme du baccalauréat et de la mise en place des nouvelles procédures d’accès aux études supérieures, ce hors-série revient sur de nombreuses tentatives de réformes plus ou moins fructueuses. Bac + 3, bac - 3, orientation, bac pro… quels leviers pour offrir une école plus démocratique ?