Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 21 décembre 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 21 décembre 2006

Un de mes lecteurs, plus attentif que moi en cette période, m’a signalé un oubli que je veux réparer aujourd’hui. Il s’agit d’un entretien avec François Dubet, sociologue, et paru dans l’édition du Monde du 18 décembre .
Il porte sur le thème de l’ “égalité des chances”, concept utilisé à toutes les sauces et souvent à tort et à travers. Signalons que Le Monde publie par ailleurs sur ce sujet, tout un dossier réservé aux abonnés.
Dans son interview, François Dubet, en s’appuyant sur la réflexion développée dans son livre L’école des chances , commence d’abord par rappeler que l’égalité des chances est une “fiction nécessaire” et le pire des systèmes “mais il n’y en a pas d’autres”.
Est-elle une réalité aujourd’hui ? Non. Il faudrait déjà , dit-il, que l’on donne plus de moyens à ceux qui ont moins , en d’autres termes raisonner plutôt en termes d’équité pour parler de réelle égalité...
Il faut aussi, rappelle t-il, se préoccuper de ceux qu’ils appelle les “vaincus” : « Que sont devenus tous ceux qui ne sont pas rentrés dans les grandes écoles ? Et s’ils sont maltraités, s’ils n’ont rien appris, s’ils sont nuls et s’ils ne savent rien faire, on ne peut quand même pas considérer que c’est un succès ! Puisqu’un tel système produit des vaincus, essayons d’améliorer le plus possible le sort des vaincus au lieu de dire "c’est la compétition, elle est juste et malheur aux vaincus". [...]  ». C’est dans cette perspective qu’il se prononce en faveur du socle commun pour tous à la sortie du collège.
Il considère aussi que le principe de l’égalité des chances est un principe d’une extrême cruauté pour les individus « Quand vous êtes dans un système d’égalité des chances, rappelle t-il, vous êtes tenus de vous vivre comme le responsable de votre échec. "Vous avez eu l’opportunité de gagner, vous n’avez pas gagné, tant pis pour vous." Notre système scolaire - et c’est une caractéristique qui le distingue fâcheusement d’autres systèmes scolaires - a une très forte capacité à humilier les mauvais élèves, a une capacité de convaincre les élèves qu’ils sont nuls et qu’ils sont incapables.  »
Il appelle l’institution scolaire à “garantir aux élèves les plus faibles un sentiment d’estime de soi, un sentiment de confiance de soi auquel tout individu a droit, même s’il n’est pas bon à l’école.

Alors, peut-on réformer l’école ? Sur ce point, François Dubet est relativement pessimiste. Après avoir remarqué que le monde des enseignants est extrêmement “sensible”, il fustige surtout le manque de volonté politique de changer l’école et de s’occuper des “vaincus” qui pèsent d’un faible poids social et sont peu entendus.
Pourtant conclut-il « je crois qu’il faut admettre que nous avons changé la nature du système scolaire avec l’égalité des chances méritocratique et l’école de masse. Et même si cela nous fait moyennement plaisir, il faut en tirer les conséquences de manière à ce que l’école soit un peu plus juste, un peu plus efficace, un peu plus vivable qu’elle ne l’est. »

Il aurait été dommage de passer à côté de ce texte important qui me permet en plus de sauver ma chronique en ce jour d’actualité éducative plutôt creuse...

Bonne Lecture...


Libération du 21/12/06

Vous me le copierez sang fois !
Ils n’avaient pas fait leurs devoirs. Résultats : « Une des élèves souffre d’une coupure d’un demi-centimètre à un doigt et l’autre s’est arraché un bout de peau », a déclaré un responsable municipale de Gunsan à l’AFP. En effet, pour les punir, une jeune enseignante de cette ville sud-coréenne a exigé que deux de ses élèves de 13 ans écrivent avec leur propre sang la promesse qu’ils n’allaient pas recommencer.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 21/12/06

Près de 100.000 enfants "en danger" en 2005
Le dernier rapport de l’Odas met en évidence la hausse des négligences lourdes et des violences psychologiques.
Lire la suite de l’article

Des parents violents et sans scrupule qui savent éviter les services sociaux
Certaines familles connaissent si bien les rouages qu’elles en jouent au détriment des enfants
Lire la suite de l’article

Les universités se regroupent pour gagner en crédibilité
Depuis le printemps dernier, le rapprochement entre universités s’accélère. Objectif : gagner des places dans le classement de Shangaï.
Lire la suite de l’article

Le grand désordre des signatures d’articles de chercheurs
Anita Bersellini, la présidente de Paris-Sud XI, ne décolère pas. Dans son université, les chercheurs signent leurs articles sous plus de quinze appellations différentes, alors que depuis des mois elle a décidé d’instaurer une signature unique pour rendre les travaux plus visibles de l’étranger.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 20/12/06 (un jour de retard)

Une génération entre révolte et désillusion
Le tableau brossé par l ’ e n q u ê t e T N S SOFRES auprès de jeunes habitants de Vénissieux (Rhône) de quinze à vingt-cinq ans est édifiant. « Chômage », « inégalités », « racisme », « violence » sont les mots le plus souvent cités pour caractériser la société française. Des termes qui supplantent largement dans les réponses les valeurs positives de « liberté », « solidarité » ou « tolérance ». À quinze ans d’intervalle d’une étude du même type, en 1991, l’institut de sondage est revenu interroger la jeune génération de cette ville populaire sur la perception du monde qui l’entoure.
Lire la suite de l’article

« Une cassure profonde entre ces jeunes et la société »
Entretien avec Brice Teinturier, directeur du département politique et opinion de TNS Sofres.
Lire la suite de l’article

« Un sentiment de no future »
Le député et maire de Vénissieux, André Gérin, répond à nos questions.
Lire la suite de l’article

Militants de RESF en garde à vue
Marseille. Convoqués au commissariat, ils sont poursuivis pour avoir fait échouer une expulsion
Lire la suite de l’article

Des enfants maltraités toujours plus nombreux
L’Observatoire de l’action sociale décentralisée (ODAS) a rendu hier son rapport sur la question de la maltraitance et de l’enfance en danger.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 21/12/06 ( payant)

Rien vu...


La Croix du 21/12/06

Rien vu...


20 minutes du 21/12/06

Rien vu...


Métro (Paris) du 21/12/06

Corée du Sud : l’enseignante fait écrire la punition avec le sang des élèves
Pour les punir de n’avoir pas fait leurs devoirs, une jeune enseignante sud-coréenne a fait écrire à deux élèves la promesse de ne plus recommencer, avec leur propre sang.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 21/12/06

Des ingénieurs formés par des bac pro
Du tutorat à l’envers ! Les lycéens en maintenance automobile de Vannes apprennent aux « grosses têtes » de Brest à mettre les mains dans le cambouis.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 22/12/06

François Dubet : "L’égalité des chances, le pire des systèmes, mais il n’y en a pas d’autres"
[...]je peux tenir sur l’égalité des chances les propos que Winston Churchill tenait sur la démocratie : c’est le pire des systèmes mais il n’y en a pas d’autres. A partir de là, et comme pour la démocratie, quels sont les mécanismes que l’on peut mettre en place pour compenser les effets négatifs, sachant que l’égalité des chances reste la vertu cardinale d’un système scolaire.[...]
Lire la suite de l’article

Un collégien de Meaux est mort suite à une altercation avec deux élèves
Un élève de 12 ans est mort, jeudi 21 décembre après-midi, suite à une altercation avec deux autres élèves de 6e, au collège Albert-Camus de Meaux, en Seine-et-Marne, a-t-on appris auprès de la police judiciaire de Meaux, qui enquête sur l’affaire.
Deux classes de 6e assistaient à un cours d’éducation physique quand une bagarre a éclaté entre la victime et deux élèves, vers 12 h 30. Le garçon a reçu des coups, est tombé au sol et est devenu inconscient, précise le SRPJ de Versailles. Il ne s’est plus réveillé.
[...]Dans un premier temps, le site du Figaro, qui a révélé l’information, décrivait une scène plus proche de l’acharnement collectif, précisant que la victime avait reçu un coup de poing avant que "d’autres enfants le rouent de coups".
Lire la suite de l’article

A Vernon, des incendiaires de cinq et sept ans
La commune de Vernon, dans l’Eure, détient un record étonnant : celui des plus jeunes incendiaires de voiture. Le 28 novembre, les policiers de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP) ont interrogé - sans rencontrer de grande résistance - quatre garçonnets âgés de 5 à 7 ans au sujet de faits survenus le 7 novembre, dans le quartier des Valmeux, à Vernon. Les auteurs ont admis leurs responsabilités et se sont fait gronder par leurs parents.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 21/12/06

Un collégien décède à l’issue d’une bagarre
Un élève du collège Albert-Camus de Meaux (Seine-et-Marne) est décédé jeudi à l’issue d’une bagarre avec d’autres garçons de l’établissement, a-t-on appris jeudi de source policière. Agée de 12 ans, la victime était en classe de sixième.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 21/12/06

Mort d’un collégien de Meaux roué de coups par des camarades
Un adolescent de 12 ans en classe de sixième est mort après avoir été roué de coups jeudi par des élèves du collège Albert-Camus de Meaux (Seine-et-Marne), apprend-on de source policière
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 21/12/06

Collégien mortellement blessé : "un gros problème de vigilance"
Le président de la FCPE, principale fédération de parents d’élèves, a estimé jeudi que la mort d’un collégien de 12 ans à Meaux (Seine-et-Marne), lors d’une bagarre à l’issue d’un cours d’éducation physique, témoignait d’"un gros problème de vigilance et d’encadrement".
Lire la suite de l’article

Fonctionnnaires d’Etat : suppression expérimentale de la notation (Sénat)
Le Sénat a entériné jeudi, dans le cadre du projet de loi sur la modernisation de la fonction publique, la possibilité, pour les administrations d’Etat et celles de la fonction publique hospitalière volontaires, de supprimer à titre expérimental le système de notation des fonctionnaires pour le remplacer par un entretien professionnel.
Lire la suite de l’article

Mort d’Etienne Camy-Peyret, co-fondateur du Snes-FSU
Le co-fondateur du Snes-FSU, majoritaire dans les collèges et lycées, Etienne Camy-Peyret, est mort jeudi à l’âge de 84 ans, a-t-on appris auprès du Snes.
Lire la suite de l’article

Un lycéen d’origine sénégalaise interpellé près d’Agen remis en liberté
Le lycéen sans-papiers d’origine sénégalaise interpellé lundi près d’Agen et menacé d’expulsion, a été remis en liberté jeudi, dans l’attente du jugement de l’arrêté de reconduite à la frontière vendredi par le tribunal administratif de Bordeaux, a indiqué son avocat.
Lire la suite de l’article

Les études vétérinaires portées de 4 à 5 ans à partir de 2007
Le cursus dans les écoles vétérinaires françaises sera porté de 4 à 5 ans à partir de la rentrée universitaire 2007, a annoncé le ministère de l’Agriculture, jeudi dans un communiqué.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !