Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 1er octobre 2020


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 1er octobre 2020

Sanitaire et réforme - Privé - Ressources

Comme toujours beaucoup de discussions et de polémiques à cause de la situation sanitaire et des "réformes". On parle aussi des difficultés de l’enseignement privé. Des ressources pour terminer.


Sanitaire et réformes

Jean-Michel Blanquer : « L’école n’est pas le nid du virus. On ne doit pas engourdir la société »
GRAND ENTRETIEN - Le ministre promet des augmentations de 50 à 100 euros par mois pour les jeunes enseignants. Par Marie-Estelle Pech et Caroline Beyer
“Éducation Covid, revalorisation des enseignants, loi contre le séparatisme, réforme du lycée et du bac : un mois après la rentrée, le ministre de l’Éducation nationale affiche toujours la même sérénité. À l’entendre, la France est un des pays qui a le mieux réussi sa rentrée, en faisant revenir tous les enfants à l’école. Aux enseignants mal payés en début et milieu de carrière, il continue de promettre une augmentation substantielle.”

Importante chute du niveau des écoliers en mathématiques Par Marie-Estelle Pech
“Nouveau coup dur pour l’éducation nationale. Selon une importante étude, Cedre, publié ce 30 septembre, le niveau des écoliers de CM2 a fortement baissé entre 2014 et 2019 en mathématiques alors que leurs performances étaient restées stables entre 2008 et 2014. La direction des statistiques du ministère de l’éducation nationale (Depp) a sélectionné 200 écoles, tant publiques que privées, soit un échantillon de 6000 élèves de CM2.”

Maths : Les élèves français décrochent
“Les résultats de l’étude Cèdre sur les maths portant sur les écoliers de Cm2 et les collégiens de 3ème sont sans appel. A l’école comme au collège le niveau en maths baisse. La baisse est un peu plus rapide à l’école. Mais à l’école comme au collège, la moitié des élèves a maintenant un niveau faible. Ces résultats ne sont pas non plus une surprise. L’enquête internationale Timms de 2015 avait mis en évidence le très faible niveau en maths des écoliers français.”

"La portée des notes" : les vertus de l’enseignement par la musique.
“"La portée des notes", nous emmène à Fougères, en Ille-et-Vilaine, à le rencontre de classes orchestre du collège Sainte Marie où la pédagogie donne la priorité à la pratique musicale. La musique comme un apprentissage de l’émancipation sociale, voilà la philosophie de l’établissement. Une réussite.”

Un budget de l’éducation en trompe l’œil
Chronique de Philippe Watrelot, enseignant et militant pédagogique
“Si l’on en croit la communication gouvernementale et les médias qui la répercutent sans recul, l’éducation serait l’une des grandes gagnantes de la loi de finances, autrement dit du budget pour 2021. Pensez donc ! Le budget de l’Education nationale atteindra 55,1 milliards d’euros, soit le plus élevé de l’Etat, avec 1,6 milliard de plus qu’en 2020.
Comme d’habitude, le diable se niche toujours dans les détails. Il y a d’abord la réalité des postes qui nie la démographie. Et surtout un budget qui n’est pas à la hauteur de la revalorisation attendue par les enseignants.”

JPEG - 35.6 ko
Le dessin de Fabien Crégut

Et si la crise sanitaire changeait l’école… pour le meilleur !
Chronique de François Dubet sociologue, professeur émérite à l’Université de Bordeaux
“Il va de soi que l’épidémie de Covid-19 détruit les conditions élémentaires de la scolarité. Il est difficile d’aller en classe, et de faire la classe avec un masque sur le visage. Il est angoissant de ne pas savoir si l’école sera toujours ouverte la semaine prochaine, et chacun aspire à retrouver la vie scolaire « d’avant ».
Mais une fois le virus éloigné, la pandémie pourrait changer l’école bien plus profondément que ne l’a fait la longue accumulation des réformes et des directives pédagogiques.”
réservé aux abonnés

« Face à l’école de la défiance, il est temps de faire naître un projet alternatif »
Tribune d’Agathe Cagé, Politiste
“Dans une tribune au « Monde », l’ancienne directrice adjointe du cabinet de Najat Vallaud-Belkacem propose des « assises de l’éducation » pour sortir du « sillon conservateur et excluant » imposé par Jean-Michel Blanquer, qui semble ignorer le malaise enseignant.”

« Derrière la réforme des concours de recrutement, une volonté de reprise en main du corps professoral » Tribune d’un Collectif
“Plus de cinquante membres du jury du capes de philosophie s’indignent, dans une tribune au « Monde », d’un projet de réforme des concours de recrutement des professeurs, qu’ils jugent « inefficace sinon délétère » et dont ils demandent l’abandon.”

Avec une très curieuse conclusion : “Le ministère serait par conséquent bien avisé de renoncer à une réforme dont tout indique qu’elle se montrera inefficace sinon délétère, et dont il est manifeste qu’elle est incohérente au regard des valeurs affichées. Il faut se tenir fermement au principe du recrutement des professeurs par leurs pairs, et maintenir le principe de deux épreuves orales à caractère pédagogique et disciplinaire si on souhaite recruter – et qui ne le souhaiterait pas ? – de bons professeurs. Ils seront de bons fonctionnaires parce qu’ils seront de bons professeurs.”

Le calendrier de Parcoursup 2021
“Parcoursup est l’un des rendez-vous incontournables de l’année de terminale, presque aussi important que le bac. Pour faire vos choix d’orientation dans le supérieur, la procédure se découpe en différentes phases importantes.”


Privé

Baisse des effectifs : l’enseignement catholique veut relever le défi
“Le privé constate une baisse des effectifs, surtout au niveau des classes du primaire.
Comme chaque année, le directeur de l’enseignement catholique de l’Aveyron fait le point sur la rentrée. Un retour sur les bancs de l’école que le contexte sanitaire a bouleversée. Quelques données sur les effectifs permettent d’en mesurer les effets : cette année, l’enseignement diocésain enregistre une baisse de 1 %. Les écoles perdent 150 élèves, alors que les collèges et lycées en gagnent 50. Au total, près de 13 200 élèves sont scolarisés au sein de 95 établissements et 65 associations, soit un tiers de l’offre d’enseignement du département.”

Une rentrée pleine de défis pour l’Enseignement Catholique, émission audio de 11 minutes.

L’enseignement catholique se découvre une fibre sociale… Par Charles Conte, Chargé de mission à la Ligue de l’enseignement
“...pour capter les moyens de l’éducation prioritaire. Un communiqué du Comité National d’Action Laïque.
La refondation de l’Education prioritaire initiée en 2014, prévoyait une révision de la carte des sites labellisés tous les 5 ans. Alors qu’une révision aurait dû avoir lieu en 2019, le ministre de l’Education nationale avait annoncé son report à la rentrée 2020, désormais décalé à la rentrée 2021 à cause de la crise sanitaire.
Le secrétaire général de l’enseignement catholique vient de déclarer, dans sa conférence de rentrée, vouloir poursuivre sa politique en faveur « d’une plus grande mixité sociale et scolaire ». Il a demandé à être pleinement associé à la nouvelle politique d’éducation prioritaire et ainsi bénéficier de moyens supplémentaires. Des fonds actuellement fléchés vers les réseaux d’éducation prioritaire, pourraient donc, en fonction des priorités académiques, être soustraits à l’enseignement public pour abonder les dotations des établissements privés.”


Ressources

Quand l’histoire fait dates, « Chaque épisode est en fait écrit de manière à anticiper sur une déclinaison pédagogique possible » Entretien avec Patrick Boucheron
“79, 1270, 1776, 1848... Comment ces dates se sont-elles glissées dans notre mémoire collective ? Qui a décidé lesquelles étaient mémorables ? Comment construit-on un événement, pourquoi, pour qui, et comment finit-il par entrer dans les manuels d’histoire ? Notre partenaire Educ’ARTE s’enrichit en cette rentrée d’une nouvelle saison inédite de la série « Quand l’histoire fait dates », qui revient sur quelques-unes de ces dates pour découvrir en quoi elles nous aident aujourd’hui à saisir le panorama d’une histoire globale. Entretien avec l’historien Patrick Boucheron, co-concepteur de la série.”

Lutte anticléricale, oui ;lutte antireligieuse jamais, jamais. Et l’Islam ?
Par Claude Lelièvre
“C’est la position classique des grands fondateurs en matière de laïcité. Et au moment où le Chef de l’Etat va sans doute clarifier sa position, il n’est pas inutile de réviser les gammes de la laïcité via Ferry, Jaurès et même Combes si l’on veut éviter de confondre la laïcité avec toute espèce de profession de foi, même d’athéisme .
https://blogs.mediapart.fr/claude-lelievre/blog/011020/lutte-anticlericale-oui-lutte-antireligieuse-jamais-jamais-et-lislam”

Le dessinateur argentin Quino, père de l’héroïne Mafalda, est mort
“Il a marqué des générations entières avec les aventures de la fillette à l’imposante chevelure noire, qu’il a croquées entre 1964 et 1973. Il était âgé de 88 ans.”
Mafalda et Charly Brown sont désormais tous les deux orphelins, et Quino a rejoint Charles Monroe Schulz

Géraldine Duboz et Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Sur la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 563 : Actualité de la métacognition
septembre-octobre 2020
Dossier coordonné par Marc Romainville t Jacques Crinon
À quelles conditions la connaissance de sa propre pensée peut-elle aider à mieux apprendre ? Quelle place pour les émotions, la confiance en soi, les stéréotypes ? Le point sur les nouvelles approches métacognitives.
N° 562 :Profs, exécutants ou concepteurs
Dossier coordonné par SABINE COSTE ET NICOLE PRIOU
n° 562 juin 2020
Comment les enseignants, individuellement et collectivement, interprètent-ils des textes officiels apparemment intrusifs de manière à stimuler leur créativité ? Comment s’approprient-ils des situations matérielles, organisationnelles, sociales fortement contraignantes ?