Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 14 février 2008


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 14 février 2008

Récidive...
« Vous m’offrez l’occasion de répondre aux multiples commentaires qui ont accompagné les discours que j’ai prononcés récemment au Latran puis en Arabie Saoudite. » Hier, au dîner du CRIF, Nicolas Sarkozy a reprécisé sa conception de la laïcité et de la place des religions dans la société.
« Je n’ai jamais dit que la morale laïque était inférieure à la morale religieuse. Je n’ai jamais dit que l’instituteur était inférieur au curé, au rabbin ou à l’imam pour transmettre des valeurs. Mais ce dont ils témoignent n’est tout simplement pas la même chose. »Mais au cas où un doute aurait plané, le président a précisé  : « Je persiste et j’ai le plaisir de signer. ». Sarkommence...

Franchissant d’ailleurs une étape supplémentaire, puisque même s’il s’est félicité que l’enseignement public de la morale religieuse ait été abandonné, Nicolas Sarkozy a défendu l’idée que "nos enfants aient aussi le droit de rencontrer à un moment de leur formation intellectuelle et humaine des religieux engagés qui les ouvrent à la question spirituelle et à la dimension de Dieu".

Récidive aussi car décidément, Nicolas Sarkozy s’intéresse à la mémoire et à l’histoire telle qu’elle est enseignée dans les salles de cours . Après avoir décidé, on s’en souvient, que la lettre de Guy Môquet soit lue dans les lycées, le chef de l’Etat a consacré une autre partie de son discours devant le CRIF à la mémoire de la Shoah, indiquant avoir « demandé au ministre de l’Education nationale de faire en sorte que, chaque année, à partir de la rentrée scolaire 2008, tous les enfants de CM2 se voient confier la mémoire d’un des 11 000 enfants français victimes de la Shoah ». «  Rien n’est plus intime que le nom et le prénom d’une personne. Rien n’est plus émouvant pour un enfant que l’histoire d’un enfant de son âge, qui avait les mêmes jeux, les mêmes joies et les mêmes espérances que lui », a-t-il ajouté..
Encore une fois, on mêle ici histoire, mémoire et sentimentalisme comme le souligne le Café Pédagogique. Pour avoir partagé cette expérience avec des personnes très proches, je sais aussi le poids très lourd que peut représenter la mémoire d’un tel événement lorsqu’elle se raccroche ainsi à l’intime.S’appuyer sur cette dimension peut être traumatisant et morbide et au final ne pas être la meilleure solution pour comprendre ce qui s’est passé.
Mais ici, on l’a compris, on ne parle pas de compréhension mais de ressenti...
Sur son blog, Samantdi, qui est prof de français à Toulouse, en qualifiant cette idée de “morbide et déraisonnable ne dit rien d’autre (mais elle le dit mieux que moi...) : “comment peut-on imaginer que c’est en imposant une sorte de parrainage posthume qu’on aidera les enfants de dix ans à comprendre les enjeux du temps dans lequel ils vivent ? Est-ce à un enfant de dix ans de faire vivre le souvenir d’une vie interrompue par la faute d’adultes aujourd’hui morts et enterrés ? 
Et s’il faut entrer dans une comptabilité macabre, pourquoi se cantonner à l’abominable Shoah ?
Laissons lui la conclusion : “Pour moi, je préfère apprendre à mes élèves le partage entre vivants, tellement plus difficile que la compassion envers nos chers disparus. Il est si facile d’aimer un mort.
Aimons-nous vivants.

Bonne Lecture...


Libération du 14/02/08

Au dîner du Crif, Sarkozy ressert son couplet sur la place des religions
« Vous m’offrez l’occasion de répondre aux multiples commentaires qui ont accompagné les discours que j’ai prononcés récemment au Latran puis en Arabie Saoudite. » Hier, Nicolas Sarkozy a profité de l’invitation que lui avait lancé le Conseil représentatif des institutions juives (Crif) pour repréciser sa conception de la laïcité et de la place des religions dans la société.
Lire la suite de l’article

A chaque enfant de CM2, la mémoire d’un enfant victime de la Shoah
Nicolas Sarkozy veut qu’à partir de la rentrée scolaire 2008, chaque enfant de CM2 connaisse le nom et l’existence d’un enfant mort dans la Shoah.
Lire la suite de l’article

Serge Klarsfeld : « Il s’agit d’armer moralement les enfants contre les idéologies extrêmes »
Le président de l’Association des fils et filles des déportés juifs de France, également historien et avocat, se dit très satisfait de la proposition de Nicolas Sarkozy de confier la mémoire d’un enfant déporté à chaque élève de CM2.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 14/02/08

Sarkozy précise sa conception de la laïcité
Le chef de l’Etat, qui se rendra en Israël au printemps, est revenu devant le Crif sur ses discours du Latran et de Ryad.
Lire la suite de l’article

Pierre Delion : “on ne peut pas prédire l’avenir psychique d’un enfant”
Chef De Service Au CHRU De Lille, signataire de la pétition Pas De Zéro De Conduite Pour Les Enfants De 3 Ans, Le Pr Pierre Delion dénonce dans un ouvrage (“tout ne se joue pas avant 3 ans”)une prise en charge de plus en plus simpliste des troubles de conduite chez les plus jeunes.
Lire la suite de l’article

« Donner aux enfants déportés une vie posthume »
Serge Klarsfeld, le président de l’association des Fils et filles des déportés juifs de France réagit à la proposition de Nicolas Sarkozy de confier aux CM2 la mémoire d’un enfant victime de la Shoah.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 14/02/08 (un jour de retard)

Mutinerie au lycée-caserne
Qui a dit que les nouvelles générations se moquaient de tout et n’avaient aucune conscience ? La révolte des lycéens du lycée hôtelier Condorcet, à Arcachon (Gironde), est bien la preuve du contraire. Depuis une semaine, 200 élèves de l’établissement sont en grève. Non pas contre la loi Pécresse, mais pour protester contre le nouveau règlement intérieur. Désormais, plus question de crêtes d’Iroquois, de piercing, de pantalons baggy, de baisers dans la cour ni de pause cigarette.
Lire la suite de l’article

Jouir d’un toit à soi
L’UNEF lance une affiche choc pour dénoncer les carences du logement étudiant. Entretien avec son président, Jean-Baptiste Prévost.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 14/02/08 ( payant)

Polémique autour d’un site internet de notation des profs
Le site « note2be.com », qui propose aux élèves de noter leurs enseignants en citant leur nom, provoque un vif émoi dans la communauté éducative, qui a reçu le « soutien total » du ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, après l’avoir interpellé.
Lire la suite de l’article

Concours reportés pour 16.515 candidats à l’enseignement professionnel
Deux concours de recrutement de l’enseignement professionnel, concernant 16.515 candidats, ont été reportés des 19 et 20 février aux 26 et 27 mars, du fait « de la grève de l’Imprimerie nationale » qui rend impossible l’impression des sujets, a annoncé mardi le ministère de l’Education.
Lire la suite de l’article

Sarkozy défend « sa » laïcité
Invité exceptionnel du dîner annuel des Juifs de France, le président de la République a justifié ses récents discours sur la laïcité et les religions, a réaffirmé son amitié avec Israël, où il se rendra en mai, et a dénoncé « la redoutable absence de Dieu ».
Lire la suite de l’article

Sarkozy : à chaque enfant de CM2, la mémoire d’un enfant victime de la Shoah
Nicolas Sarkozy a affirmé qu’il voulait qu’à partir de la rentrée de 2008 chaque enfant de CM2 se voie « confier la mémoire » d’un enfant français victime de la Shoah, lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF).
Lire la suite de l’article

Rappel de profs retraités pour pallier les manques à Créteil
L’académie de Créteil a décidé de faire appel à des enseignants retraités pour assurer des cours dans certaines matières afin d’« améliorer le problème des remplacements », explique le recteur de l’académie Jean-Michel Blanquer, confirmant une information du site internet d’information Mediapart.
Lire la suite de l’article


La Croix du 14/02/08

Sarkozy défend sa conception de la laïcité devant la communauté juive
Le président Nicolas Sarkozy a défendu sa conception de la laïcité mercredi au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), regrettant que ses discours de Latran et de Ryad aient donné lieu à des "approximations, amalgames et raccourcis".
Lire la suite de l’article


20 minutes du 14/02/08

Laporte lance un service civique sportif pour l’été
L’armée, c’est déjà du sport. Bernard Laporte, secrétaire d’Etat aux Sports, a présenté hier un projet de service civique sportif, qui pourrait s’ouvrir dès l’été aux jeunes de 18 à 25 ans. D’une durée de 100 heures minimum, ce bénévolat ne se limitera pas uniquement aux tâches sportives. Les volontaires pourront être affectés à des opérations de soutien scolaire, d’aide aux jeunes de quartiers difficiles, de sensibilisation à la citoyenneté...
Lire la suite de l’article

Chaque élève de CM2 se verra « confier la mémoire » d’un enfant victime de la Shoah
Décidément, Nicolas Sarkozy s’intéresse à la mémoire et à l’histoire telle qu’elle est enseignée dans les salles de cours. Après avoir décidé que la lettre de Guy Môquet serait lue dans les lycées, le Président a annoncé mercredi soir qu’il voulait qu’à partir de la rentrée scolaire 2008 chaque élève de la classe primaire de CM2 se voie « confier la mémoire » d’un enfant français victime de la Shoah. Il s’exprimait lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Une première pour un président de la République.
Lire la suite de l’article

Nicolas Sarkozy précise sa conception de la laïcité
Le dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juivees de France (Crif) a été l’occasion pour Nicolas Sarkozy, mercredi soir, de préciser sa conception de la laïcité. « Le drame du XXe siècle, de ces millions d’êtres projetés dans la guerre, la famine, la séparation, la déportation et la mort, n’est pas né d’un excès de l’idée de Dieu, mais de sa redoutable absence. »
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 14/02/08

Site de notation des profs : émoi des enseignants qui reçoivent le soutien de Darcos
Le site internet "note2be.com", qui propose aux élèves de noter leurs enseignants en citant leur nom, provoque un vif émoi dans la communauté éducative, qui a reçu le "soutien total" du ministre de l’Education nationale, Xavier Darcos, après l’avoir interpellé.
Lire la suite de l’article

Hollande approuve l’initiative de Sarkozy sur la mémoire de la Shoah
Le numéro un du PS François Hollande a approuvé jeudi l’initiative du chef de l’Etat de "confier la mémoire" d’un enfant victime de la Shoah à chaque élève de CM2, mais il s’est montré très critique sur la conception de la laïcité développée par Nicolas Sarkozy devant le Crif.
Lire la suite de l’article


Rue89 du 14/02/08

Sarkozy "persiste et signe" sur le rôle social des religions
En France, le culte juif est représenté par le Consistoire Central. Cette vénérable institution allant commémorer cette année son bicentenaire, on peut penser que Nicolas Sarkozy en a entendu parler. Pourtant, en prononçant hier soir son discours devant les invités du dîner annuel du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France), le président de la République a choisi, et cela ne peut être fortuit, de parler de religion à des laïcs, renforçant par là même la confusion qui existe entre religion juive et judéité.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 14/02/08

Rien vu...


Sud-Ouest du 14/02/08

Rien vu...


Le Journal du Dimanche du 14/02/08

La laïcité selon Sarkozy
Invité mercredi soir à s’exprimer lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Nicolas Sarkozy a précisé sa conception de la laïcité, alors que ses récentes déclarations sur la religion avaient créé la polémique. Par ailleurs, le président de la République a émis de nouvelles propositions pour honorer la mémoire des enfants victimes de la Shoah.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 14/02/08

Au dîner du CRIF, Nicolas Sarkozy défend sa conception de la laïcité
Premier président de la République à participer au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), Nicolas Sarkozy a défendu, mercredi 13 février au soir, sa conception de la laïcité.
Lire la suite de l’article

Chez les catholiques, le discours sur les croyants n’efface pas une vie privée critiquée
Des discours empathiques envers les religions ne suffisent pas à s’attacher durablement la confiance des croyants. Le désamour constaté entre le président de la République et les Français dans les sondages n’épargne pas les catholiques pratiquants réguliers, qui à 77 % avaient choisi Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle.
Lire la suite de l’article

Zéro pointé pour un site de notation des professeurs
Note2be.com, le site de notation des professeurs, aura réussi en très peu de temps à faire l’unanimité contre lui : après sa mise en ligne le 29 janvier, et quelques ratés au démarrage, des enseignants et plusieurs organisations syndicales se sont mobilisés pour sa fermeture.
Lire la suite de l’article

Sarkozy et Dieu
C’était écrit. Il suffit de relire La République, les religions, l’espérance (Ed. du Cerf, 2004). Dans sa "bible", écrite avec, entre autres, un père dominicain, Philippe Verdin, le président dévoilait sa volonté d’en finir avec ce qu’il appelle en privé la "laïcité de papa". Elu, il décline ses convictions à Rome, puis à Riyad : la religion est un fait de culture et d’identité. Elle fonde toute morale, et la laïcité n’est pas antireligieuse.
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 14/02/08

Nicolas Sarkozy défend sa conception de la laïcité
"Le drame du XXe siècle n’est pas né d’un excès de l’idée de Dieu, mais de sa redoutable absence", a réaffirmé le chef de l’Etat lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France. Il propose que chaque élève de CM2 se voie "confier la mémoire" d’un enfant français victime de la Shoah.
Lire la suite de l’article

Bayrou : les valeurs de Sarkozy mènent à un "choc"
Le président du MoDem estime que la France a "son propre modèle", qui ne peut s’aligner sur "la fascination pour le modèle américain bushien", "les puissances financières" et "l’atteinte à la laïcité".
Lire la suite de l’article

Un athée n’aurait-il ni vision de l’avenir ni espérance ?
Les deux discours de Nicolas Sarkozy, celui de Latran et celui de Riyad, ont suscité l’indignation de beaucoup de lecteurs.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 14/02/08

Laïcité : Sarkozy s’explique
Lors du dîner annuel du Crif, le président de la République a regretté mercredi que ses récents discours sur la religion aient donné lieu à des "approximations et amalgames". Il a affirmé que les "morales" laïques et religieuses sont "complémentaires".
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 14/02/08

Sarkozy : à chaque enfant de CM2, la mémoire d’un enfant victime de la Shoah
Le président Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi qu’il voulait qu’à partir de la rentrée scolaire 2008 chaque élève de la classe primaire de CM2 se voie "confier la mémoire" d’un enfant français victime de la Shoah, mercredi lors du dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de france (CRIF).
Lire la suite de l’article

Mantes-la-Jolie : grève générale des professeurs d’un collège du Val-Fourré
La totalité des professeurs du collège Paul Cézanne installé dans le quartier difficile du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont fait grève mercredi pour protester selon la FSU contre la suppression de postes, une information démentie par l’académie de Versailles.
Lire la suite de l’article

Un militant de RESF condamné à 800 euros d’amende pour avoir outragé Sarkozy
Un militant du Réseau éducation sans frontières (RESF) a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Paris à 800 euros d’amende pour avoir outragé en 2006 Nicolas Sarkozy en comparant sa politique en tant que ministre de l’Intérieur à celle de l’Etat français sous Vichy.
Lire la suite de l’article

Lien entre enfants juifs et ceux de CM2 : "faire confiance aux enseignants" (Darcos)
Le ministre de l’Education Xavier Darcos a estimé jeudi qu’il fallait "faire confiance aux enseignants" et "ne pas s’enfermer dans un moment de ferveur" pour mettre en oeuvre la volonté de Nicolas Sarkozy que chaque élève de CM2 se voie "confier la mémoire" d’un enfant victime de la Shoah.
Lire la suite de l’article

Enfants de la Shoah/CM2 : risque de "troubles psychologiques" selon le Snuipp-FSU
Le secrétaire général du Snuipp-FSU (majoritaire chez les enseignants du primaire), Gilles Moindrot, a estimé jeudi que "confier la mémoire" d’un enfant victime de la Shoah à un élève de CM2 comportait des risques de "troubles psychologiques" et pouvait avoir "un effet contraire à l’objectif recherché".
Lire la suite de l’article

Shoah : Sarkozy veut "infliger une cure de mémoire" à l’école (Mélenchon, PS)
Le sénateur PS Jean-Luc Mélenchon a vivement critiqué jeudi l’initiative du chef de l’Etat de "confier la mémoire" d’un enfant victime de la Shoah à chaque élève de CM2, jugeant que Nicolas Sarkozy veut "infliger une cure de mémoire" aux écoliers.
Lire la suite de l’article

Mantes-la-Jolie : grève générale des professeurs d’un collège du Val-Fourré
La totalité des professeurs du collège Paul Cézanne installé dans le quartier difficile du Val-Fourré à Mantes-la-Jolie (Yvelines) ont fait grève mercredi pour protester selon la FSU contre la suppression de postes, une information démentie par l’académie de Versailles.
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !