Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du jeudi 11 mai 2006


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du jeudi 11 mai 2006

"Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève"
Le Monde publie des extraits du projet de décret définissant le socle commun de connaissances et de compétences, [consultable dans son intégralité. sur le site du ministère de l’éducation nationale (www.education.gouv.fr)]

Le Monde, toujours lui, évoque aussi la publication par l’INSEE de Données Sociales on peut y lire que "trois ans après la fin de leurs études, de 20 % à 28 % des jeunes occupent un emploi salarié" pour lequel ils possèdent un "niveau de formation supérieur à celui normalement requis" pour cet emploi.
On retrouve le phénomène de « déclassement déjà évoqué dans cette revue de presse à travers les travaux et les tribunes de Marie Duru-Bellat et François Dubet. Ces statistiques nous confirment que l’inflation scolaire signifie aussi qu’aucun diplôme ne garantit totalement une protection contre le déclassement.

Enfin, on trouvera dans l’Humanité du 10 mai, un dossier assez complet sur la commémoration de l’esclavage. On y apprend qu’en principe, les programmes obligent depuis 2002 à évoquer cette question , mais le journal montre aussi que dans la pratique, tout cela semble optionnel et très partiel. De même, les manuels d’histoire font souvent preuve de négligence...

Bonne Lecture...


Libération du 11/05/06

Esclavage : Chirac joue la carte de la « cohésion nationale »
Le Président participait hier à la première commémoration nationale de l’abolition.
Lire la suite de l’article

Bordeaux retrouve sa mémoire
Le port négrier finit par ouvrir une page douloureuse de son histoire.
Lire la suite de l’article

Une histoire collective à faire
par Jean-Claude TCHICAYA porte-parole du collectif Devoirs de mémoires et maire adjoint à Bagneux.

La commémoration de la fin de l’esclavage est indispensable à la cohésion de la société.[...]Ce n’est pas une histoire de Noirs pour les Noirs, ou des Noirs contre les Blancs, mais l’histoire de tous. Ce doit être une histoire partagée. En tourner toutes les pages, même tristes, sombres et peu glorieuses, c’est mettre la vérité historique à la disposition de tous. Que chacun se l’approprie, afin de pouvoir trouver sa place dans notre nation et reconnaître celle d’autrui, afin de construire au présent, avec les autres, notre société. Il faut que l’histoire s’impose, que les faits parlent, non pour susciter complainte des uns et autoflagellation des autres, mais pour combler les trous de mémoire de tous.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 11/05/06

Robien dévoile les sept piliers du socle de connaissances
Apprentissage du civisme et développement de l’esprit d’initiative ont été ajoutés aux matières classiques prévues par la réforme Fillon [...]
Lire la suite de l’article

Délinquance : une loi pour la détection précoce
Le repérage précoce des troubles du comportement est au coeur du projet de loi que Nicolas Sarkozy défend aujourd’hui devant des députés réunis en commission.
Lire la suite de l’article

A Chanteloup-les-Vignes, on aide les tout-petits dès la crèche
Un bilan de santé, pratiqué sur les enfants de maternelle, permet de repérer des difficultés de développement et de combler des retards.
Lire la suite de l’article

Le regard critique d’anciens « sauvageons » devenus artistes
ILS S’APPELLENT Bernard Lavilliers, Nicoletta, Hervé Vilard, le rappeur Abd al-Malik... Ils ont connu des enfances ou des adolescences chaotiques, ponctuées par des séjours en maisons de redressement ou en familles d’accueil. Bravant un destin qui les jetait sur la voie de la délinquance, ils sont devenus des artistes reconnus.La détection précoce des troubles du comportement ? Ils s’en méfient, craignant qu’on apporte une réponse seulement médicale et administrative à des enfants en difficulté. [...]La jeunesse d’Abd al-Malik ne le prédisposait pas non plus à une vie d’artiste. « Je suis la preuve que le déterminisme n’existe pas », sourit le rappeur, ancien leader du groupe NAP. Voleur à la tire, petit dealer dans sa banlieue de Strasbourg, il avait, dit-il, « des braqueurs et des trafiquants » pour modèles. Et puis, il y a eu une enseignante, qui l’a poussé dans un collège privé. Ce fut le marchepied pour une autre vie
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 10/05/06 (un jour de retard)

Enseigner l’esclavage : obligatoire... si je veux
Depuis 2002, les programmes commandent d’enseigner la traite des Noirs. Ce qui, dans la pratique, semble optionnel et très partiel.
Lire la suite de l’article

Trente heures d’histoire et puis s’en vont...
Mal renseignés, mal illustrés, mal commentés : les manuels scolaires sont souvent les premiers à être accusés de négligence. «  Mais un manuel ne fait pas la loi en classe  », argumente Marie-Noëlle Audigier, présidente de l’association Savoir-livre . « C’est un outil que les enseignants peuvent choisir, compléter ou modifier et dont la matière première sont les programmes officiels. » S’il note que certains livres réservent encore des clichés concernant l’esclavage, Éric Maynar, enseignant à l’IUFM de Créteil, insiste d’ailleurs plus fermement sur les lacunes des cursus de formation des maîtres. « Un professeur des écoles stagiaire bénéficie de trente heures annuelles d’histoire-géo, censées couvrir la France dans l’Europe et le monde, depuis la préhistoire jusqu’à l’époque moderne. » [...]
Lire la suite de l’article

Vers l’émergence d’une mémoire partagée ?
L’occultation par la France des zones d’ombre de son histoire a encouragé l’émergence de « concurrences mémorielles ».
Lire la suite de l’article

« Si on occulte l’histoire, elle resurgit avec une violence inouïe »
Entretien avec la députée PRG de Guyane, Christiane Taubira. Elle est à l’origine de la loi qui désigne l’esclavage et la traite comme des crimes contre l’humanité.
Lire la suite de l’article

« L’histoire de l’esclavage est celle de toute une nation »
Entretien . Réunionnaise, professeure de sciences politiques à l’université de Londres, Françoise Vergès est vice-présidente du Comité pour la mémoire de l’esclavage.
Lire la suite de l’article

« La mémoire de l’esclavage concerne tous les Français »
Entretien . Lilian Thuram, champion du monde de foot 1998 et d’Europe 2000, défenseur de la Juventus Turin, explique ce que représente à ses yeux cette journée.
Lire la suite de l’article

Sarkozy brandit le péril jeune
Le ministre de l’Intérieur s’apprête à réformer l’ordonnance de 1945 sur la justice des mineurs, en privilégiant le répressif au détriment de l’éducatif.
Lire la suite de l’article

« L’ordonnance de 1945 est d’une grande modernité »
Pour le magistrat de Bobigny Jean-Pierre Rosenczveig, ce texte doit rester un équilibre entre l’éducation et la sanction.
Lire la suite de l’article

Une courte réflexion sur la délinquance des mineurs
Le rapport commandé à Arno Klarsfeld par Nicolas Sarkozy reprend nombre de certitudes du ministre de l’Intérieur.
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 11/05/06 ( payant)

Des acquis pour tous les élèves
FRANÇAIS (lecture, orthographe, grammaire...), mathématiques et sciences, culture humaniste (repères historiques, géographiques, artistiques...), langue étrangère, techniques informatiques et de communication, compétences sociales et civiques
Lire la suite de l’article


La Croix du 11/05/06

Droits d’auteur : texte adopté au Sénat
Les principales modifications introduites par les sénateurs sont : l’instauration d’une nouvelle exception au droit d’auteur, dite "exception pédagogique" destinée à l’enseignement et à la recherche, la mise en place d’une Autorité de régulation des mesures techniques de protection (MTP, verrous informatiques destinés à empêcher ou limiter les copies d’oeuvres protégées) chargée de réguler l’interopérabilité et de gérer le droit à la copie privée, la limitation de la portée du principe d’interopérabilité, la création d’un registre public des oeuvres protégées.
Lire la suite de l’article


20 minutes du 11/05/06

Robien présente son projet de socle commun de connaissances
Le contenu du socle commun de connaissances et de compétences à maîtriser en fin de scolarité obligatoire, mesure phare de la loi Fillon sur l’Ecole, a été détaillé mercredi, avec un nouvel accent mis sur les "capacités" d’application des savoirs, le "civisme" et l’"esprit d’initiative".
Lire la suite de l’article

Robien donne sa première leçon de socle de connaissances
Après le collège unique, la « culture commune ». Le ministre de l’Education a présenté hier son projet de décret qui définit le socle commun de connaissances et de compétences, prévu par la loi Fillon de 2005. L’enjeu est de taille, puisque « la République va indiquer, pour la première fois depuis Jules Ferry, le contenu impératif de la scolarité obligatoire ». En clair, plus question pour un enfant de quitter les bancs de l’école sans maîtriser français, maths, anglais (ou une autre langue vivante), informatique et « culture humaniste ». Sans oublier les deux nouvelles compétences que chaque élève devra acquérir entre la maternelle et le collège : les compétences sociales et civiques, et l’autonomie.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 11/05/06

Serge Bilé, bien dans sa couleur de peau
Comment faire pour que les Noirs aient les mêmes droits et les mêmes devoirs que les Blancs ? Pour Serge Bilé, présentateur sur RFO, la commémoration de l’abolition de l’esclavage, hier, ne peut suffire. Lui n’a pas beaucoup souffert du racisme. Mais il interroge dans un livre les attitudes et préjugés encore liés à la couleur de peau.
Lire la suite de l’article


Le Monde daté du 12/05/06

Les difficultés d’insertion des jeunes s’aggravent en France, selon l’Insee
Si l’on en croit les Données sociales de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiées, jeudi 11 mai, les difficultés des jeunes et des seniors à s’insérer sur le marché du travail français, à trouver des emplois stables ou à les conserver, s’aiguisent.[...]
Présentées tous les trois ans, les Données sociales proposent cette année, pour 37 euros, 70 études thématiques (emploi, logement, santé, patrimoine, etc.) sur 667 pages. Selon l’une de celles qui sont consacrées à "l’accès des jeunes à l’emploi", ces derniers "terminent leurs études de plus en plus diplômés", mais trouvent un emploi "plus souvent temporaire ou déclassé".
Ce déclassement touche un jeune sur quatre, si l’on considère que "trois ans après la fin de leurs études, de 20 % à 28 % des jeunes occupent un emploi salarié" pour lequel ils possèdent un "niveau de formation supérieur à celui normalement requis" pour cet emploi. Selon les auteurs de l’étude, "aucun niveau de diplôme ne garantit une protection absolue contre le déclassement", même si les diplômés de troisième cycle et des grandes écoles sont moins exposés à ce phénomène.
Lire la suite de l’article

Caroline Fourest, missionnaire de la laïcité
Pantalon noir, blazer rouge, frêle silhouette d’adolescente : Caroline Fourest a des airs de jeune fille rangée, ce samedi 25 mars, à l’Assemblée nationale, au moment de recevoir le Prix du livre politique 2006 pour La Tentation obscurantiste (éd. Grasset, 168 p., 9 €). Debout, les mains sagement posées sur son pupitre, elle s’exprime sans notes, sous les regards du président de l’Assemblée, Jean-Louis Debré, et du ministre de la culture, Renaud Donnedieu de Vabres : "Oui, l’islamisme est bien le représentant du nouveau danger totalitaire mondial, et non, nous n’avons aucune circonstance atténuante, ni tiers-mondiste, ni antiraciste, à lui trouver !", lance-t-elle.
Lire la suite de l’article

"Il s’agit de mettre en place un véritable parcours civique de l’élève"
Voici des extraits du projet de décret définissant le socle commun de connaissances et de compétences, consultable dans son intégralité. sur le site du ministère de l’éducation nationale (www.education.gouv.fr)
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 11/05/06

Les droits d’auteur adoptés au Sénat
Le Sénat a adopté de justesse le projet de loi. L’"exception pédagogique" instaurée et l’interopérabilité modifiée.
Lire la suite de l’article


L’Express Quotidien du 11/05/06

"Il faut revaloriser le métier de directeur d’école"
Les syndicats refusent de signer le protocole d’accord sur la direction des écoles primaires proposé par le ministère de l’Education nationale pour mettre fin à dix ans de conflit et six ans de grève. Gilles Moindrot, secrétaire générale du Syndicat national des instituteurs et professeurs des écoles ( SNUipp-FSU) explique à LEXPRESS.fr les raisons de ce refus
Lire la suite de l’article

Les mineurs dans le viseur
Le projet de loi sur la prévention de la délinquance de Nicolas Sarkozy est présenté aujourd’hui en commissions à l’Assemblée nationale. Renforcement du pouvoir du maire et prévention dès le plus jeune âge sont au cœur du projet
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 11/05/06

Socle : "confusion" au collège" et risque de baisse des exigences

La CSEN, fédération de l’Education classée à droite, a critiqué la "confusion" et la "baisse des exigences" que risque d’entraîner l’application du socle commun de connaissances que tout élève doit maîtriser en fin de 3e, telle que Gilles de Robien l’a définie mercredi. Selon la fédération, qui déplore une définition "uniquement sur des compétences", le socle, dont le ministre de l’Education nationale a présenté le projet de décrets mercredi, "aboutira dans l’enseignement secondaire à une confusion des champs disciplinaires et des genres, aggravée par la volonté d’assimiler les connaissances aux capacités et aux attitudes".
Lire la suite de l’article

Apprendre des langues sous hypnose, une histoire vraie
Apprendre en dormant est peut être encore un rêve, et pourtant une méthode s’en rapproche : l’apprentissage des langues sous semi-hypnose qui permettrait de rendre le cerveau plus réceptif à la compréhension sensorielle et globale d’une langue.
Lire la suite de l’article

Socle : "réduction de l’ambition pour une partie de la jeunesse" (Snes-FSU)
Le Snes-FSU, principal syndicat des collèges-lycées, a estimé jeudi que les décrets proposés par Gilles de Robien pour définir le socle commun de connaissances que tout élève doit maîtriser en fin de 3e, "réduit l’ambition pour une partie de la jeunesse".
Lire la suite de l’article

L’apprentissage de l’allemand progresse en France et vice-versa
Le ministre de l’Education nationale Gilles de Robien s’est félicité jeudi de la progression du nombre d’élèves français apprenant l’allemand, à l’occasion d’une réunion à Strasbourg de recteurs et de ministres de l’Education des Länder.[...] La progression au collège est attribuée au dispositif "6èmes bilangues" (bien "bilangues") qui permet d’apprendre à parité deux langues vivantes.
Lire la suite de l’article

Des chercheurs de l’Inria font la promotion des maths auprès de lycéens
Des chercheurs de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria) de Rocquencourt (Yvelines) vont régulièrement à la rencontre des lycéens de l’académie de Versailles, pour présenter leurs travaux et contrer la désaffection pour les disciplines scientifiques, a-t-on appris jeudi auprès de l’institut.
Lire la suite de l’article

Manifestation le 17 mai pour plus de moyens dans l’enseignement agricole
Une manifestation nationale est organisée le 17 mai à Paris à l’appel du Snetap-FSU, principal syndicat de l’enseignement agricole public, pour protester contre la baisse des moyens dans les lycées agricoles publics, a-t-il annoncé jeudi.
Lire la suite de l’article


Pour en savoir plus

L’indispensable café pédagogique

Le site de VousNousIls (Rubrique dépêches de l’éducation AFP)

La maison des enseignants

Les dépêches AFP-Éducation sur le site Voila.fr

Le site Yahoo Actualités, rubrique éducation