Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du dimanche 16 juin 2019


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du dimanche 16 juin 2019

Du vrac, rien que du vrac

Une petite revue pour terminer ce week-end


Du vrac, rien que du vrac

Apprentissage de la lecture : jusqu’où peut aller l’injonction pédagogique ? Par Paul DEVIN
Ce dont les enseignants ont besoin pour mieux parvenir à démocratiser les compétences de lecture ne peut s’inscrire dans des allers et retours de consignes, variant au gré des alternances politiques et idéologiques. Apprendre à lire est un travail complexe qui ne peut en aucun cas se confondre avec une prescription méthodologique.”

Débat : Le bac de philosophie, ce rite républicain par Mazarine Pingeot, Professeur agrégée de philosophie, Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis, Auteurs fondateurs The Conversation France
La dissertation de philosophie est considérée par certains comme l’épreuve reine du baccalauréat : elle inaugure le grand rite initiatique de cette semaine d’examens, capte l’attention des médias et rappelle à chacun bon ou mauvais souvenirs. Tout au long d’une journée s’égrènent sur les ondes des corrigés improvisés, ramenant tous les Français à l’unisson à cette époque fébrile, mais pleine de promesses, de leurs dix-huit ans.”

Réforme du lycée : quels changements pour les classes prépas ?
La réforme du lycée va avoir des conséquences directes sur l’enseignement des classes préparatoires. De premiers éléments de réponse se dessinent autour des changements à venir en prépas scientifiques et économiques.”

« Le vrai coup de stress », c’est Parcoursup, plus le bacPar Mattea Battaglia et Camille Stromboni
La session 2019 de l’examen de fin de lycée commence lundi. Mais la vraie étape de l’évaluation, pour les élèves de terminale, est désormais le sort fait à leurs vœux pour la suite de leurs études.”

Victimes de leur succès sur Parcoursup, les écoles d’infirmiers doivent gérer de longues listes d’attente
Les établissements étaient pour la première fois inclus dans la plate-forme d’admission dans l’enseignement supérieur. Plus de 100 000 candidats doivent se partager 31 000 places.
C’est la surprise de l’année, sur Parcoursup. Alors que plusieurs établissements hospitaliers se plaignent, en ce moment, d’avoir des difficultés à recruter des infirmiers, en raison des conditions de travail et des rémunérations insuffisantes, les écoles qui forment ces professionnels sont prises d’assaut sur la plate-forme d’admission dans l’enseignement supérieur. Un engouement qui contredit ceux qui s’inquiètent d’un désamour généralisé pour ce métier éprouvant
.”

« L’oriention scolaire renforce les inégalités », entretien avec Agnès van Zanten, sociologue au CNRS. Un entretien d’un an qui circule à nouveau
Selon leur milieu social, les jeunes demeurent profondément inégaux dans leurs choix d’orientation. Agnès van Zanten, sociologue au CNRS et spécialiste des politiques éducatives, analyse le contexte dans lequel se réalisent ces choix. Entretien extrait de lejournal.cnrs.fr.”

Enseignement : "Il faut en finir avec la division entre formations intellectuelles et manuelles"
Olivier Marchal est directeur de la cité des métiers de Charleroi. Autant dire que sur la formation et l’orientation, il en connaît un rayon. Et pour lui, il faut en finir d’urgence avec le clivage entre enseignement général et qualifiant. Mais aussi en finir avec l’organisation par années scolaires. L’enjeu ? Moins de "gâchis" économique, sociétal, et dans les trajectoires personnelles. Et plus d’innovation et de compétitivité de la main-d’œuvre.” Peut-être pas seulement en Belgique...

Les 7 véritables privilèges du prof par Lucien Marboeuf sur site L’instit d’humeurs
Les profs ? Des privilégiés, tout le monde le dira. C’est vrai, je suis le premier à reconnaitre que je suis un privilégié. Tout dépend de ce qu’on entend par "privilège"… Oubliez les clichés, voici sept vrais privilèges de prof que je regretterais beaucoup si j’arrêtais d’enseigner, sept avantages qui font la valeur de mon métier malgré ses difficultés (laissons-les de côté, pour une fois).”

La scolarisation des élèves migrants en France in Migrations Société 2019/2 (N° 176) Pages : 196
Éditeur : Centre d’information et d’études sur les migrations internationales

Et puis, au cas où… Le bac 2019 débute lundi 17 juin et toujours sous la menace d’une grève
La philosophie ouvrira lundi 17 juin, le matin, le bal de la session 2019 du baccalauréat. C’est l’avant-dernière fois que cet examen se déroulera sous cette forme. Une réforme à laquelle s’oppose une partie de l’enseignement qui menace de faire des grèves de la surveillance.”

Bernard Desclaux


JPEG - 23.5 ko

Dans la librairie des Cahiers Pédagogiques

N° 552 - Les dys dans la classe
Dossier coordonné par Nicole Bouin et Émilie Pradel
mars 2019
L’accueil des élèves présentant des troubles des apprentissages, dont les «  dys  », ne va pas sans difficultés au quotidien pour les enseignants. Notre dossier propose des éclairages de chercheurs sur ces troubles et donne la parole aux praticiens de terrain, aux parents, aux anciens élèves dys, aux médecins, aux associations…

N° 551 - Expliciter en classe
Dossier coordonné par Andreea Capitanescu Benetti et Sylvie Grau
février 2019
L’enseignement explicite, de quoi s’agit-il exactement ? Le projet de ce dossier est de faire le point sur ce que disent les chercheurs, les formateurs, mais surtout d’aller explorer ce qui se passe dans les classes. Qui explicite ? Quoi ? Quand et comment ?