Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Les revues de presse > Revue de presse du 27 au 31 octobre 2007


JPEG - 26.3 ko

Revue de presse du 27 au 31 octobre 2007

Après le mammouth, le sumo (tori).
« [...] Les enseignants devront apprendre à travailler différemment. L’école doit devenir un athlète et non plus un sumo  ». C’est ce que les journaux ont surtout retenu des propos de Xavier Darcos, dimanche soir à RTL.
En dehors de cette déclaration qui risque de fâcher tous les sumotori (ce qui n’est pas prudent...) et les enseignants (ce qui ne l’est pas moins...), le ministre n’a pas dit que cela. Il a notamment annoncé une nouvelle réforme de l’enseignement primaire  : « L’écriture, la lecture, le français sont des objectifs prioritaires. Il faut que nos programmes se concentrent dessus, on se disperse trop. » Pour justifier son discours qui va faire plaisir à Sauver les lettres et toute la mouvance “conservatrice”, il s’appuie sur une enquête internationale (PIRLS) à paraître fin novembre. Il s’agit de la plus importante comparaison internationale jamais réalisée sur les progrès en lecture des élèves de 9-10 ans dans 40 pays, dont les 27 de l’UE. Selon cette étude, la France, est parmi les 27 pays européens, l’un des six pays les plus mal notés en matière d’apprentissage de la lecture et de l’écriture chez les élèves de 9-10 ans. La Bulgarie serait désormais mieux classée que nous.
Si la réforme de l’enseignement primaire ne sera officiellement dévoilée que dans deux ou trois semaines, M. Darcos a néanmoins révélé que les élèves de CM1 et CM2 «  dont on voit qu’ils ne seront pas capables de suivre en sixième  » se verront « proposer un stage de remise à niveau  » durant les vacances de printemps ou d’été. Il entend par ailleurs « clarifier » les programmes afin qu’ils tiennent « sur quelques pages », que «  tout le monde les comprenne » et qu’ils puissent être remis aux familles. Enfin, le ministre a confirmé que, à partir de la rentrée 2008, les deux heures libérées par la suppression du samedi matin seront effectuées par les enseignants au cours de la semaine et consacrées aux 15% d’élèves en grande difficulté.

La question de la réduction des horaires est traitée dans un article assez complet du Monde qui montre que les enseignants sont divisés sur cette question.”Laurent Lafforgue, mathématicien et tenant de la thèse du déclin de l’école affirme : “Prétendre que l’on apprendra mieux en travaillant moins est un impudent mensonge, dont le tour paradoxal vise à désarmer notre bon sens. Il est désolant d’avoir à rappeler une évidence : plus on consacre de temps à l’étude, mieux on apprend."”. Alors que pour JM Zakhartchouk, “Mieux vaudrait travailler sur le temps efficace en classe. [...] Et puis, ce qui fatigue les élèves, c’est l’inaction, la passivité. Lorsqu’ils sont en éveil, en activité, ils oublient la longueur et le poids des heures".. Plutôt qu’une question purement quantitative, le problème est aussi qualitatif et renvoie également au nombre d’élèves en classe et à la lourdeur des emplois du temps engendrés par les réductions de postes

Beaucoup de travail reste à faire ”, c’est le bilan que dresse 20 minutes dans un dossier consacré à l’intégration des handicapés à l’école. On peut y lire le témoignage d’Aurélie 11, élève à l’école élémentaire d’Alfortville et qui souffre de handicaps l’obligeant à des séances de kiné le midi au sein de l’établissement. Si les choses ne se passent pas trop mal dans son école,qu’en sera t-il quand elle arrivera au collège ?
L’accessibilité n’est pas encore une réalité dans tous les établissements. Pour donner un peu d’espoir, on pourra lire aussi le témoignage très énergique de Nabila qui fait une licence d’informatique à Paris IV tout en étant en fauteuil roulant

«  Il suffit d’un rien pour que ça dégénère  », déclare un chef d’établissement du 93 à L’Express.Deux ans après les émeutes dans les banlieues, des enseignants s’inquiètent du regain de violence dans certains établissements scolaires de la région parisienne.
A noter aussi plusieurs assemblées générales étudiantes et des manifestations dans plusieurs villes de province contre la loi sur l’autonomie des universités.
Novembre sera t-il chaud ?

Bonne Lecture...


Libération du 27/10 au 31/10/07

Réforme de l’école primaire : le ministre brandit le programme
Prudent sur une question qui divise, le ministre a tout de même donné des pistes : « L’écriture, la lecture, le français sont des objectifs prioritaires. Il faut que nos programmes se concentrent dessus, on se disperse trop. » Un tel discours va faire plaisir à toutes les associations, comme Sauver les lettres, qui dénoncent la dramatique baisse de niveau général et réclament un retour aux programmes classiques. En revanche, cela va conforter les craintes des syndicats enseignants et de certaines fédérations de parents d’élèves.
Lire la suite de l’article

Lecture d’Etat, état de la lecture
Par Pierre Marcelle

D’abord, débriefer Guy Môquet, et les singeries prétendument pédagogiques auxquelles sa commémoration, le 22 octobre, fournit le prétexte. Au soir venu, le ministre Darcos (1), campé sur un extravagant taux d’approbation de « 95 %», évoquait dans des contorsions rhétoriques diverses lectures de « la lettre » esquissant à peine un gazon pour dissimuler, de « l’hommage », la forêt tropicale des protestations, refus et boycottages. A propos de ceux-ci, évidemment, pas un mot...
Le silence ne surprend pas, et non plus celui, symétrique, des syndicats enseignants. Le ministre ignora donc superbement la manifestation d’une centaine d’élèves du lycée Carnot où renonça à se rendre le super-chef de l’Etat. De leur « résistance », il faut pourtant donner témoignage, tant ceux qui s’en réclament auront entendu de beaux esprits les inciter à mesurer leur propos et à ne pas insulter la mémoire du pays en s’appropriant celle du héros du jour.
Lire la suite de l’article


Le Figaro du 27/10 au 31/10/07

Un plan pour réduire l’échec scolaire en primaire
Pour diviser l’échec scolaire par trois en cinq ans, le ministre de l’Éducation Xavier Darcos entend engager une réforme en profondeur de l’école primaire.
Lire la suite de l’article

Xavier Darcos : « Les enseignants doivent apprendre à travailler différemment »
Invité du « Grand Jury » RTL-Le Figaro-LCI, le ministre estime que les profs sont aujourd’hui prêts à accepter des réformes.
Lire la suite de l’article

Nicolas Vanier va mettre du vert dans les programmes
- L’idée est née de la rencontre entre le ministre Xavier Darcos et le trappeur cinéaste et écrivain Nicolas Vanier. Tous deux étaient venus inaugurer une école portant le nom de l’aventurier, organisateur d’expéditions en chiens de traîneau.
Lire la suite de l’article


L’Humanité du 27/10 au 31/10/07 (un jour de retard)

Des enfants allergiques refusés en centre de loisirs
Allergiques, ils vont devoir passer les vacances de la Toussaint à la maison. Trois enfants ont été refusés au centre de loisirs Victor-Hugo de Gagny (Seine-Saint-Denis), selon LCI.fr. La raison ? Leurs parents refusent de signer le « Protocole d’accueil individuel » que leur propose la mairie, en raison de deux clauses qu’elles jugent « abusives » et « discriminatoires ».
Lire la suite de l’article


Le Parisien du 27/10 au 31/10/07 ( payant)

L’alcool tue encore trop de jeunes sur les routes
Pour les 15-24 ans, les routes restent la première cause de mortalité. La raison : l’alcool, dont la consommation ne cesse de croître dans les soirées. La Prévention routière lance une grande campagne de sensibilisation.
Lire la suite de l’article


La Croix du 27/10 au 31/10/07

Rien vu...


20 minutes du 27/10 au 31/10/07

Le handicap fait une rentrée timide
Beaucoup de travail reste à faire. Fin août, le ministère de l’Education avait vanté son « action volontaire » en faveur de la scolarisation des enfants handicapés. Deux mois plus tard, les associations tempèrent le propos. La puissante Association des paralysés de France (APF) décrit une rentrée « mi-figue, mi-raisin ». « Des situations ont été réglées au cas par cas pour les familles qui se sont emparées du nouveau numéro azur*, mais globalement, on attend des mesures pérennes », estime Philippe Miet, de l’APF.
Lire la suite de l’article

« Tout est beaucoup plus facile pour moi cette année »
Les élèves du CM2 C sont libérés par leur institutrice. Direction, la cour de récréation, puis la pause déjeuner. Il est 11 h 30, ce mardi à l’école élémentaire Montaigne d’Alfortville (Val-de-Marne). Aurélie, 11 ans, file au milieu de ses copines respirer l’atmosphère ensoleillée de cette journée.
Lire la suite de l’article

Nabila satisfaite de ses études à Paris-VI, une fac en pointe
A la Maison du Mexique de la Cité universitaire de Paris, tout le monde connaît Nabila Zidane. Cette jeune femme de 38 ans, atteinte d’une maladie neurologique circule en fauteuil roulant. Pas question pour autant de rester cloîtrée dans sa chambre. Elle arpente régulièrement les couloirs à la recherche d’un camarade pour discuter. Un dynamisme et une curiosité que l’on retrouve dans son parcours universitaire.
Lire la suite de l’article


Métro (Paris) du 27/10 au 31/10/07

L’école française n’est pas à la hauteur
L’Hexagone est, des 27, l’un des six pays les plus mal notés en matière d’apprentissage de la lecture et de l’écriture chez les élèves de 9-10 ans. La Bulgarie est désormais mieux classée que nous. Cette révélation fracassante, c’est Xavier Darcos, le ministre de l’Education nationale, qui l’a faite dimanche soir sur RTL, se fondant sur l’enquête PIRLS à paraître fin novembre. Il s’agit de la plus importante comparaison internationale jamais réalisée sur les progrès en lecture des élèves de 9-10 ans dans 40 pays, dont les 27 de l’UE.
Lire la suite de l’article

"Il faut vérifier les acquis tout au long du parcours scolaire"
Interview d’Alain Bentolila, conseiller de l’Agence nationale de lutte contre l’illettrisme
Lire la suite de l’article

Des retours de soirée plus sobres chez les jeunes
Les jeunes désignent de plus en plus souvent un capitaine de soirée censé rester sobre jusqu’au bout de la nuit. Mais les risques de l’alcool au volant persistent
Lire la suite de l’article


Rue89 du 27/10 au 31/10/07

Les parents sont plus attentifs à la scolarité des garçons
Bleu ou rose ? Foot ou dessin ? Anglais ou italien ? Les parents s’impliquent différemment dans la scolarité des filles et dans celle des garçons. Même si les filles ont de meilleurs résultats, les parents investissent davantage d’espoir dans le cursus de leur fils.
L’Insee se penche depuis quinze ans sur la question. Et deux études, l’une de 1992, l’autre de 2003, montrent que l’ambition parentale pour les filles n’a pas vraiment gagné du terrain. Les critères ? Pas tant le fait d’avoir (ou pas) le bac : les chiffres, assez proches à partir du collège, placent même les filles en tête. Mais plutôt l’orientation.
Les parents suivent en effet de plus près les devoirs des garçons, et plus encore leur orientation. Et privilégient notamment soit des filières plus élitistes, soit des cursus réputés offrir de meilleurs débouchés, quitte à ce qu’ils soient plus courts. Des "études plus rentables", dit l’enquête Insee.
Lire la suite de l’article


Ouest-France du 27/10 au 31/10/07

Rien vu...


Sud-Ouest du 27/10 au 31/10/07

Rien vu...


Le Journal du Dimanche du 27/10 au 31/10/07

Rien vu...


Le Monde daté du 27/10 au 31/10/07

Xavier Darcos dévoile plusieurs aspects de la réforme de l’enseignement primaire
L’annonce par Xavier Darcos d’une réforme de l’enseignement primaire attendra encore "deux ou trois semaines", a indiqué, dimanche 28 octobre, l’entourage du ministre de l’éducation, qui venait de s’exprimer sur ce projet dans l’émission le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro. Alors qu’elle était initialement prévue pour la fin octobre, le cabinet du ministre a fait valoir l’actuelle "poursuite du dialogue" avec les syndicats et souligné que cette annonce serait plus appropriée après les vacances de la Toussaint. Dans les trois zones du calendrier scolaire, celles-ci ont commencé le 27 octobre et s’achèveront le 8 novembre.
Lors de l’émission, M. Darcos a néanmoins donné plusieurs informations nouvelles. Les élèves de CM1 et CM2 "dont on voit qu’ils ne seront pas capables de suivre en sixième" se verront "proposer un stage de remise à niveau" durant les vacances de printemps ou d’été. Le ministre a indiqué que la dernière enquête du programme international de recherche en lecture scolaire sur les compétences des élèves en lecture et en écriture, dont les résultats seront publiés dans quelques semaines, devrait montrer une dégradation des résultats de la France : celle-ci passerait "dans les 6 dernières places sur 40" et serait désormais placée "derrière la Bulgarie".
Lire la suite de l’article

Premiers pas en lecture dans une école de la Goutte-d’Or, à Paris
L’école primaire de la Goutte-d’Or, dans le quartier de Barbès, à Paris, est en zone d’éducation prioritaire (ZEP). Les familles de ses élèves sont majoritairement africaines. A la veille des vacances de la Toussaint, alors que le ministre de l’éducation nationale, Xavier Darcos, doit annoncer, dimanche 28 octobre, ses mesures pour le primaire, Noëlla Germain, enseignante de cours préparatoire (CP), est très satisfaite de leurs premiers pas dans l’apprentissage de la lecture.
Lire la suite de l’article

La réduction des horaires divise les enseignants
L’affaire est entendue : dès la rentrée 2008, les élèves du primaire ne travailleront plus le samedi matin, ce qui abaissera leur horaire hebdomadaire de classe de 26 à 24 heures. Xavier Darcos, le ministre de l’éducation, l’a confirmé, dimanche. Objectif : "recentrer l’école primaire, [où] on se disperse beaucoup, selon lui, sur l’écriture, la lecture, le français, la maîtrise de la langue." Les écoliers français battent, de fait, des records de présence en classe avec leurs 936 heures annuelles, contre une moyenne OCDE de 769 heures pour les 7-8 ans et de 814 heures pour les 9-11 ans. Pour des résultats pas forcément meilleurs : selon une enquête internationale citée par le ministre, portant sur les compétences des élèves en lecture et en écriture, la France serait tombée "dans les 6 dernières places sur 40", désormais placée "derrière la Bulgarie".
Lire la suite de l’article

Agitation persistante dans une dizaine d’universités contre la loi sur l’autonomie
Bien que très minoritaire à ce jour, l’agitation se développe dans une partie du monde étudiant contre la "loi Pécresse" sur l’autonomie des universités, adoptée en août. Prônant la "convergence des luttes" avec les salariés, les militants et sympathisants de différents mouvements d’extrême gauche - SUD-étudiants, JCR, FSE (Fédération syndicale étudiante) CNT (anarcho-syndicaliste) - ainsi que des "inorganisés" cherchent à propager le mot d’ordre d’"abrogation" de cette loi.
Lire la suite de l’article

Où supprimer 11 200 postes en 2008 ?
Dans la logique de réduction du nombre de fonctionnaires par non-remplacement d’un départ sur deux, imposée par Nicolas Sarkozy, où Xavier Darcos va-t-il pouvoir supprimer les 11 200 postes qu’il va perdre sur le budget 2008 de l’Education nationale ?
Lire la suite de l’article


Le Nouvel Obs Permanent du 27/10 au 31/10/07

Darcos : faire de l’école "un athlète, plus un sumo"
Le ministre de l’Education nationale Xavier Darcos a jugé dimanche 28 octobre qu’il fallait faire de l’école "un athlète et non plus un sumo", souhaitant un recentrage des programmes en primaire pour se concentrer sur la maîtrise de la langue. Invité du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, il a par ailleurs confirmé la suppression des cours le samedi dans les écoles primaires à la rentrée prochaine et au collège dès l’année suivante.
Lire la suite de l’article


L’Express.fr du 27/10 au 31/10/07

Etudiants et lycéens appelés à manifester le 20 novembre
Après l’appel à la grève le 20 novembre lancé lundi dernier par l’Union nationale lycéenne (UNL), l’Unef, principal syndicat étudiant, a exhorté les étudiants à se joindre à la mobilisation des syndicats de la fonction publique.
Lire la suite de l’article

La tension monte dans les banlieues
Deux ans après les émeutes dans les banlieues, des enseignants s’inquiètent du regain de violence dans certains établissements scolaires de la région parisienne.
Lire la suite de l’article


Une sélection dans les dépêches du 27/10 au 31/10/07

Simplification des programmes : effet "illusoire" sur la réussite des élèves (syndicat)
"Laisser croire à l’opinion que c’est en rendant les programmes du primaire plus clairs qu’on va réduire l’échec scolaire est illusoire", a déclaré lundi à l’AFP le secrétaire général du SNUipp-FSU, Gilles Moindrot.
Lire la suite de l’article

Cours suspendus à la faculté de lettres d’Aix-en-Provence jusqu’à lundi
Les cours ont été suspendus mardi à la faculté des lettres et sciences humaines d’Aix-en-Provence jusqu’à lundi après que des étudiants eurent installé un barrage filtrant à l’entrée des bâtiments, a-t-on appris auprès de l’Unef et de l’université.Les étudiants avaient installé ce barrage pour distribuer des tracts, a indiqué l’Unef.
Lire la suite de l’article

Les étudiants de l’Unef appellent à la mobilisation le 20 novembre
L’Unef, syndicat leader du mouvement de contestation du CPE (Contrat première embauche), a appelé mardi les étudiants à "amplifier la mobilisation" le 20 novembre aux côtés des fonctionnaires.
Lire la suite de l’article

Manifestation d’étudiants dans les rues de Rouen
Quelque 300 étudiants des facultés de lettres et de psycho-socio de Rouen bloquées depuis lundi ont manifesté mardi après-midi dans les rues de la ville pour dénoncer "le manque de moyens et la loi sur l’autonomie des universités", selon l’UNEF.
Lire la suite de l’article

Nouvelles assemblées générales étudiantes mardi dans huit universités
Des assemblées générales étudiantes se sont tenues mardi dans huit universités réunissant de plusieurs dizaines à plusieurs centaines de personnes et conduisant parfois à des barrages filtrants, a-t-on appris de sources concordantes.
Lire la suite de l’article

Les lycéens de l’UNL appellent à la mobilisation le 20 novembre
L’Union nationale lycéenne (UNL) a appelé lundi les lycéens à "participer massivement à la mobilisation du 20 novembre" aux côtés des principales fédérations de l’Education "contre la casse du service public d’éducation".
Lire la suite de l’article


La démocratie a besoin de la presse.
La presse a besoin de lecteurs pour vivre...
Lisez et achetez des journaux !