Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éditorial > Pour une année pleine de sens !


Editorial du n° 566, « Co-intervention : à deux dans la classe »

Pour une année pleine de sens !

Cécile Blanchard

15 janvier 2021

Et voilà ! Il fallait que ça tombe sur moi, cet édito de janvier, dans lequel il faut bien, quand même, en passer par l’exercice des vœux pour l’année nouvelle ! Car au fond, le fait que les vœux de l’année dernière, pour une bonne année 2020, ont été assez inopérants, n’empêche pas qu’on souhaite le meilleur pour 2021. Peut-être va-t-on en revanche réviser un peu à la baisse nos ambitions, ou en tout cas se recentrer sur le «  bonne santé  » qui pouvait paraitre un peu désuet dans nos contrées jusqu’à cette année.

Que puis-je donc vous souhaiter, chers lecteurs, pour 2021 ?

De retrouver le sens du toucher, pour ceux qui sont privés de contacts à cause de la distanciation physique ? Le sens de l’ouïe et de l’odorat, pour ceux qui en ont été privés par le coronavirus ? Et le sens de l’humour, pour supporter l’année qui vient, et ne pas se résigner sous les coups du «  prof bashing  », des injonctions et des changements de programme, ou des tensions en salle des professeurs ou des maitres ?

De retrouver le sens des mots ? Celui du mot «  confiance  », du mot «  pédagogie  » ou plutôt du mot «  pédagogue  », le sens des mots «  égalité  » (qui n’est pas soluble dans l’«  égalité des chances  ») et «  réussite  » (qui ne se résume pas à celle des «  premiers de cordée  »).

De retrouver le sens du métier ? Un métier qui s’exerce en autonomie et dans le collectif, avec plaisir et professionnalisme.

De retrouver le sens de la marche, en tout cas, pour aller vers une école transformée, plus juste, plus démocratique, plus équitable, qui fasse réussir tous les enfants et émancipe chacun.

Nous souhaitons continuer à œuvrer en ce sens, aux Cahiers pédagogiques, après les forts remous économiques de 2020, pas encore résorbés, en continuant à publier vos articles dans la revue, les hors-séries, les Petits Cahiers, et sur le site. Écrivez-nous, écrivons 2021 et les années qui suivent, pour les enfants, pour changer l’école et la société, et réciproquement.

Sur la librairie

Voir le sommaire et les articles en ligne :

 

Co-intervention : à deux dans la classe
L’image d’Épinal veut que l’enseignant soit seul dans sa classe face aux élèves. Or, de nombreuses pratiques de co-intervention, régulières ou ponctuelles, existent au sein des classes. Ce dossier s’intéressera donc à la co-intervention et au coenseignement, à ces espaces-temps où on est deux en classe avec les élèves.