Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > « Par tous les moyens... »


Actualité éducative du n° 420 - janvier 2004

« Par tous les moyens... »

Par Alain L., documentaliste en lycée

Échos des débats... tels qu’en eux-mêmes, au mois de décembre

Au lycée, il y a eu une réunion intersyndicale avec l’intention pour certains d’appeler au boycott du débat.

Je suis intervenu en disant que même si je n’avais pas confiance dans la bonne foi de Ferry, cela faisait des années que je souhaitais un débat sur l’école qui associe tous les partenaires : professionnels, usagers, collectivités territoriales, entreprises, associations... Plus rien ne va de soi (comme disait Gérard Mendel) en particulier sur la place de l’école en tant qu’institution dans la société mais aussi sur le rôle des parents... Entre nous il y a beaucoup de non-dits : place des TPE, école lieu de vie (?). Les collègues ont parfois des discours contre les TPE, les activités interdisciplinaires et pourtant, dans la pratique s’y engagent !...

On ne peut bouder un temps d’échange au moins local.

Au conseil d’administration, il a été décidé d’organiser deux demi-journées : un soir après 17 h 00 pour le personnel et pour tous, un samedi matin. J’ai été le seul à défendre la consultation et à m’exprimer dessus en souhaitant que l’une des deux demi-journées se fasse sur le temps de travail comme cela a pu être le cas dans le passé. La loi d’orientation vaut bien une demi-journée de travail ? Silence de mort...

Les choses ont bougé un peu par la suite : un collègue « républicain » m’a annoncé que finalement il participerait au débat pour aider Ferry à redonner à l’école sa vraie mission, donc à remettre en cause la loi d’orientation de 89 !...

Il faut la relire : beaucoup de ce à quoi nous tenons est dedans. Je crois que la restauration nous guette et qu’en même temps cela vaut le coup de remettre à plat ce à quoi nous tenons : institut universitaire des maîtres (IUFM) (à améliorer), zone d’éducation prioritaire (ZEP), formation continue, travaux personnels encadrés (TPE), itinéraires de découverte (IDD)...

Je crois qu’il faut que, par tous les moyens, nous valorisions, défendions ce à quoi nous croyons. On ne sait pas ce qui peut sortir de ce débat.

Alain L., documentaliste en lycée.