Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éditorial > Non sans émotion


Éditorial du n° 556 - Sujets à émotions

Non sans émotion

Agnès Berthe


Une raison d’être des Cahiers pédagogiques est le partage et la publication des expériences professionnelles.

Un coup d’œil dans le rétroviseur ne peut pas faire de mal : à l’origine (1945 quand même !), c’était le Bulletin de liaison des classes nouvelles. Les enseignants désireux de changer l’école, dans l’atmosphère d’un pays en reconstruction, éprouvaient le besoin de mutualiser leurs outils et réfléchir sur leurs pratiques.

En 1963 est apparue la nécessité de donner un statut au collectif qui s’était créé ipso facto autour de cette publication et qui avait perduré au-delà de l’abandon officiel des classes nouvelles. Ce fut la naissance d’une association loi 1901, assez vite dénommée Cercle de recherche et d’action pédagogiques (CRAP).

Dans la classe aussi, la nécessité de considérer la dimension relationnelle de la situation ne manque pas de surgir. L’enseignant pense d’abord aux connaissances et aux apprentissages et, à un moment donné (à la rentrée ou à l’occasion d’une crise), il rencontre ses élèves tels qu’ils sont. Il retrousse alors ses manches pour instituer au sein de la classe un collectif d’apprentissage capable d’accueillir les subjectivités des élèves, en particulier quand chacun est confronté à l’effort, à la déstabilisation suscitée par les connaissances nouvelles, à l’échec, à l’altérité. Un collectif dont il est lui-même partie prenante.

Le dossier de ce numéro est l’occasion de vérifier que la pédagogie, pour être efficace, ne peut se passer de la prise en compte du sujet et de ses émotions, sous peine de produire une plus ou moins grande souffrance chez les élèves comme chez l’enseignant.

C’est aussi ce qui donne du sens à ma nouvelle fonction de rédactrice en chef en charge des dossiers : derrière la réflexion pédagogique, donner droit à la parole subjective des professionnels de l’enseignement et la faire dialoguer avec celle des chercheurs, pour la rendre efficace sur le terrain.

Alors prenons soin de cette parole, dans les Cahiers, au CRAP et dans nos lieux de travail, gardons-la vive pour qu’elle soit source d’intelligence collective et de créativité sociale.

Sur la librairie

Cet article vous a plu ? Poursuivez votre lecture avec ce dossier sur le même thème...

 

Sujets à émotions
Même si les émotions et le vécu font partie du processus d’apprentissage, le sujet doit les dépasser pour devenir sujet apprenant ou enseignant. Quels moyens didactiques et pédagogiques permettent de surmonter ces peurs d’apprendre ou d’enseigner ? Comment se former pour prendre conscience des affects dans la classe ?

Voir le sommaire et les articles en ligne