Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Le bon braquet


La chronique de Nipédu du n° 554

Le bon braquet

Régis Forgione, Fabien Hobart, Jean-Philippe Maitre


En franchissant le poste frontière désert entre Les Fourgs et Sainte-Croix, c’est bien plus qu’un col encore enneigé que nous venions de traverser. Et si les amateurs de cyclisme que nous sommes imaginaient aisément les changements de braquet nécessaires à une telle ascension, nous ne réalisions pas encore que d’autres changements de braquet, pédagogiques ceux-là, sont souvent tout aussi nécessaires lorsqu’on parle de numérique éducatif.

Alors que nous vivons, enthousiastes, les premières heures de LudoviaCH, manifestation consacrée aux ressources numériques en éducation à Yverdon-les-Bains [1] (Suisse), refuge pestalozzien [2] s’il en est, nous prenons rapidement la mesure du décalage qui existe entre la France et la Suisse dans les usages pédagogiques du numérique. Comme si le franchissement du col nous avait projetés des années auparavant.

Les initiatives présentées par les praticiens, les questionnements des participants, etc., à un air de déjà-vu se mêle l’envie de crier que nous avions, nous autres, de l’autre côté du col, depuis bien longtemps expérimenté et validé tout cela, et que nous pouvions contribuer à accélérer la cadence, à changer de plateau, à franchir ce col en forme de fossé technique et pédagogique.

Nous ne sommes pas les seuls. Ici, un cadre de l’Éducation nationale propose à un responsable pédagogique vaudois un partenariat entre classes pour l’aider à implanter des pratiques qui ont fait leurs preuves. Là, un directeur d’atelier Canopé offre son aide à un chef d’établissement qui décrit les obstacles rencontrés lors d’une expérimentation d’intégration de tablettes. Entre résignation et crispation, les homologues suisses déclinent poliment les invitations. Observateurs, nous nous disons que la circonspection des Helvètes répond à la hauteur française.

Mais si le grand plateau pédagogique français est efficace en plaine, les Suisses ont montré qu’ils disposent d’un redoutable pignon de 30 : l’engagement de la recherche sur le terrain. Le bon braquet, c’est ici le juste rapport entre le petit plateau et le grand pignon.

En tête de l’ascension, l’équipe du Laboratoire d’innovation pédagogique de l’université de Fribourg démontre que l’on peut mêler accompagnement des enseignants et rigueur scientifique dans la ludicisation [3] des supports et situations d’apprentissage. Des initiatives dans l’enseignement de l’histoire, du droit, des langues, dans la prise de conscience par les élèves des mécanismes discriminatoires, etc., autant d’interventions dans lesquelles chercheurs et enseignants témoignent de leur recherche scientifique et pédagogique au service des élèves dans une relation de confiance, horizontale et respectueuse des expertises de chacun et chacune.

À chacun son histoire, à chaque territoire sa topographie. Connaitre et savoir apprécier l’un et l’autre, chez soi et ailleurs, être à l’écoute des régionaux de l’étape pour déterminer le bon braquet, c’est sans doute cela le juste rapport pour franchir le col.


[1Nipédu épisode 104 : «  Ressourcer ses pratiques avec des ressources numériques  »,
https://tinyurl.com/y4t5wogr

[2Johann Heinrich Pestalozzi (1746-1827) était un pédagogue, éducateur et penseur suisse.

[3Le terme «  ludicisation  » (et non ludification) renvoie à l’idée qu’il est possible de transformer une situation en jeu, dans une approche qui conduit à définir le jeu par le sens que le joueur donne à la situation plutôt que par les actes qu’il est amené à effectuer.

Sur la librairie

Cet article vous a plu ? Poursuivez votre lecture avec ce dossier sur le même thème...

 

L’économie à l’école
L’économie, c’est à la fois un enseignement et un environnement. Comment les faire découvrir aux élèves ? Par quels moyens déconstruire leurs représentations du monde économique et leur faire prendre conscience de leur rôle d’acteurs économiques, de lecteurs critiques de l’information économique et donc de citoyens ?

Voir le sommaire et les articles en ligne