Accueil > Ressources > Nous avons lu > Interdisciplinarité, polyvalence et formation professionnelle en (...)


Recension parue dans le N° 398 de novembre 2001

Interdisciplinarité, polyvalence et formation professionnelle en IUFM

Sous la direction de Gilles Baillat et Jean-Pierre Renard. Actes et Rapports pour l’éducation, CRDP de Champagne-Ardenne.

11 novembre 2001

Cet ouvrage constitue les Actes d’une université d’été qui s’est déroulée en novembre 1999 à Reims, sur deux thèmes à la fois proches et distincts : la coopération entre disciplines et la polyvalence des enseignants. Il a été en particulier question de la formation possible en IUFM afin que les pratiques évoluent vers le décloisonnement.

Deux contributions ont attiré tout particulièrement notre attention. Avec finesse et clarté, François Audigier s’interroge dans son intervention : « Le monde n’est pas disciplinaire, les élèves non plus, et les connaissances ? ». En partant surtout des sciences humaines et de l’éducation civique, il fait apparaître les difficultés de l’interdisciplinarité, y compris lorsqu’il s’agit de disciplines proches, enseignées par la même personne en France. Il montre les logiques à l’œuvre et rappelle que c’est « au troisième personnage, l’élève, de construire du sens, d’habiller de sens les savoirs et les compétences qui lui sont enseignés. »

Jean-François Berthon, lui, évoque l’émergence de la notion d’interdisciplinarité, un accouchement difficile comme le prouvent les aléas de projets mis en place dans l’Académie de Lille (ou comment par exemple des professeurs se brouillent quand il s’agit de confronter le rôle de l’image dans la construction du savoir, chacun défendant « son » approche disciplinaire). La polyvalence, enjeu pour la formation, est traitée surtout dans la contribution de G. Baillat et J.-P. Renard qui se demandent comment former des enseignants du second degré de façon moins « disciplinaire », tout en réfléchissant à une formation du premier degré qui ne recloisonne pas sous prétexte de réduction de la polyvalence.

Un document utile à l’heure où se mettent en place des expériences interdisciplinaires (TPE, travaux croisés) et où on réfléchit sur les compétences disciplinaires des enseignants du premier degré.