Accueil > Le Cercle de recherche et d’action pédagogiques > L’association > Les évènements > Fête de l’internet : faites des maths !


Evènement en régions

Fête de l’internet : faites des maths !

Voici la présentation d’un formidable travail collectif en mathématiques et informatique de primaire, sur tout un département. Plus de 160 classes ont participé ! Mais il s’agit aussi de partager un site intéressant toutes vos écoles primaires et même classes de collège. Ici à la rédaction, nous nous sommes bien remué les neurones de la logique en tout cas...

À l’occasion de la Fête de l’Internet 2013, les écoles de Saône-et-Loire ont participé du 14 au 22 mars à des défis mathématiques mis en ligne par le groupe départemental TUIC (technologies usuelles de l’information et de la communication). Banale en apparence, cette opération est remarquable par ce qu’elle a permis de mettre en jeu dans les classes, tout en fédérant un vrai travail d’équipe autour de sa conception et de sa réalisation.

JPEG - 140.4 ko

Au départ un dispositif simple : un site Web où les élèves trouvent des défis à relever et échangent durant toute une journée avec des « maîtres du jeu » qui reçoivent par messagerie électronique leurs réponses, les guident, les encouragent et valident leur travail. Cela fonctionne ainsi depuis plusieurs années, à chaque fois sur un thème particulier. Les mathématiques cette fois-ci.

Le groupe départemental TUIC (Technologies Usuelles de l’Information et de la Communication) a monté l’opération avec l’objectif premier d’amener les élèves à utiliser le numérique pour rendre compte de leurs travaux. Ils sont encouragés à expliciter leurs démarches et à produire des documents, médias et textes. C’est ainsi l’occasion pour les enseignants de faire travailler les compétences du B2i et éventuellement d’en valider certains points.

JPEG - 33.3 ko

Cette année les choses ont pris une nouvelle ampleur. Par le public visé, de la maternelle à la 6e. Par le nombre de participants, plus de 160 classes. Par la mise en ligne durant 5 jours de problèmes à résoudre pour « s’entraîner » et dont on pouvait trouver les solutions le lendemain. Si l’essentiel de la conception et de la mise en place a été assuré par l’équipe TUIC, des conseillers pédagogiques ont participé à la sélection et la rédaction des défis. Le jour J, les forces vives des circonscriptions se sont retrouvées en un même lieu pour communiquer en temps réel avec chacune des classes et les accompagner.

Ce moment-là est déjà remarquable. Des gens, censés travailler ensemble mais trop souvent éloignés les uns des autres par la spécialité ou la spécificité de leurs tâches, se sont rassemblés pour partager un travail en lien direct avec des élèves. Animateurs TUIC, conseillers pédagogiques, inspecteurs, enseignants référents, animateurs science ou maître formateur, ce sont plus de 20 personnes qui ont toutes pris plaisir, non seulement à l’indéniable convivialité de la journée, mais à ce lien direct et cette synchronie avec la vie de plusieurs classes.

JPEG - 29.5 ko
JPEG - 77.8 ko

En amont, une solide préparation technique et la réalisation d’un site de qualité ont été essentielles. La réussite de l’opération tient aussi au rôle fédérateur que les animateurs TUIC ont joué. Du côté des écoles, où ils se rendent souvent aussi bien pour résoudre des problèmes d’informatique que pour apporter une aide pédagogique aux usages du numérique. Du côté institutionnel où ils se trouvent à la croisée des champs d’intervention de chacun.

Sur le plan pédagogique, les classes ont été amenées à vivre un moment particulier. Le premier effet du dispositif est de décentrer l’enseignant. Il n’est ni le vecteur des consignes et des informations, ni vraiment l’instance validante. Il joue pleinement son rôle d’accompagnateur ou de facilitateur alors que l’initiative du travail peut tout à fait revenir aux élèves. Se sentant acteurs, sinon de leurs apprentissages mathématiques proprement dit, mais sûrement de leurs investigations et productions, ceux-ci se découvrent de toutes nouvelles dispositions pour accomplir leur travail d’élèves. En témoigne par exemple la remarque d’une maîtresse qui constate que même les « allergiques aux maths » se mettent à en faire avec plaisir… Pour le moins cela peut interroger sur la manière dont on enseigne le reste du temps.

JPEG - 104 ko

Se pose la question de la suite. Le site reste ouvert et les classes peuvent l’exploiter comme elles l’entendent pour résoudre des problèmes qu’elles n’auraient pas eu le temps de faire. Des projets de communication entre classes pour continuer à travailler ensemble se manifestent. Mais surtout le groupe TUIC va être amené à réfléchir à d’autres actions, sur des domaines différents par exemple, et à inventer des formes nouvelles permettant de pérenniser les dispositifs. Le premier enjeu sera certainement de fédérer davantage encore un travail d’équipe au niveau départemental, associant entre autres les conseillers pédagogiques. Cette réflexion doit être menée en prenant en compte l’évolution des équipements des classes, en particulier avec la multiplication des TNI, et celle des outils en ligne collaboratifs. Un chantier des plus motivants, pour que continue la fête !

François Malliet
ATUIC de la circonscription de Tournus
atuic.tournus@ac-dijon.fr

Site de la fête de l’internet et des maths en Saône-et-Loire

C’est quoi un ATUIC ?

L’animateur pour les technologies usuelles de l’information et de la communication est chargé de développer à l’école primaire les usages du numérique dans les pratiques d’apprentissage, d’enseignement, de gestion et d’administration. Il aide les équipes pédagogiques à intégrer les technologies dans leurs pratiques professionnelles. Ses tâches, aussi bien d’ordre technique que pédagogique, se partagent entre l’information, le conseil, la production et la formation. Il est placé sous la responsabilité d’un IEN dont il est un collaborateur direct.