Accueil > Appels à contribution > Et chez toi, ça va ?


Et chez toi, ça va ?

Rubrique animée par Rachel Harent


« Et chez toi ça va ? », c’est une rubrique des Cahiers pédagogiques ; celle que beaucoup d’entre vous aiment lire tout de suite quand le numéro arrive : de petits textes, des récits du quotidien dans l’école ou pas, centrés sur des élèves, des enfants, des jeunes, des moments de la vie de la classe, de formation, de jeu, de loisir, toujours autour de ce qu’est apprendre, grandir, se former. La rubrique accueille aussi bien des joies que des colères, des espoirs que des déceptions, des situations critiques, tendues ou comiques, des moments d’euphorie pédagogique (mais si !), exprimés avec toujours le respect des autres et l’envie de leur faire partager ce qui nous a fait réfléchir. Et aussi pourquoi pas de petites fictions, des rêves autour de l’école…

Des idées de thèmes :
- un lieu, une personne rencontrée
- un élève, un enfant (attachant, énervant, formidable, rêveur, curieux, etc.)
- mon fils (ma fille) est revenu de l’école et m’a dit...
- je me souviens... 
  - la rentrée, la sortie, la cour de récréation
  - j’ai eu envie d’essayer... et voilà ce que ça a donné...
- ce qui me surprend toujours
- ce que je n’avais jamais vu, et que j’ai vu hier
Et tous les autres qui vous viennent...

Enseignants, bien sûr, mais aussi élèves, jeunes, parents, formateurs, animateurs du périscolaire ou de loisir, je suis sure que vous avez tous une idée, au moins...

Un texte pour « Et chez toi », c’est de 1500 à 3000 signes, (une demi page), sur le mode du récit, du conte, du poème, pourquoi pas ! Et si vous n’avez jamais écrit pour les Cahiers, c’est l’occasion de vous lancer, je vous donnerai un coup de main !
Il suffit de m’envoyer votre texte et je vous dirai merci, pour tous nos lecteurs.
A très bientôt !

Pour envoyer vos textes :
rachel.harent[at]cahiers-pedagogiques.com
(remplacer le [at] par @)

Contraintes éditoriales

  • La dimension de nos articles est comprise entre 4.000 et 12.000 signes, espaces compris, incluant signatures, notes de bas de page et bibliographie. Elle est négociée avec chaque auteur. N.B. : La rédaction se réserve la possibilité de modifier le titre, le chapô et les intertitres.
  • Les sigles sont développés.
  • La signature de l’article précise le nom de l’auteur, son métier, sa structure d’exercice et donne une indication géographique.
  • La bibliographie éventuelle se limite à quelques ouvrages ou articles en français, présentés sous la forme suivante :

Prénom, Nom de l’auteur, Titre complet, Éditeur, Année d’édition.

Ex 1 : Jacques Dupont et Jean Dupond, Titre de l’ouvrage, Casterman, 1937.

Ex 2 : Jacques Dupont, « Titre de l’article », Titre de la revue, n°125, 1957.

Ex 3 : Jean Dupond, « Titre de l’article », dans : Germaine Martin et Georges Rémi (dir), Titre de l’ouvrage, Casterman, 1962.

NB : N’utiliser la majuscule qu’en première lettre des noms propres et donner le prénom en entier.