Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > En Suisse, L’Éducateur


L’actualité éducative du N°477 de décembre 2009

En Suisse, L’Éducateur

Ailleurs dans le monde... les revues pédagogiques

Alors que notre revue est confrontée à des problèmes bien compliqués liés au développement du numérique et de la culture du gratuit sur Internet, alors que notre école navigue dans des eaux bien incertaines entre réforme et réaction, nous avons voulu voir comment s’en sortaient d’autres revues pédagogiques ailleurs dans le monde, à commencer par les francophones, au Québec, en Suisse romande ou en Belgique.

L’Éducateur en chiffres :

- près de 145 ans de publication sans interruption avec le même titre (le premier numéro est paru en janvier 1865),
- un tirage de 11 500 exemplaires vendus par abonnements,
- 14 numéros de 64 pages par an, dont un numéro spécial.

Les lecteurs de L’Éducateur sont principalement les membres des associations cantonales d’enseignants affiliées au Syndicat des enseignants romands (SER), soit la plupart des enseignants des degrés préscolaires et primaires et de nombreux enseignants des degrés secondaires de Suisse romande, ainsi que les autorités scolaires et des parents.

Quels auteurs ? Quel type d’articles ?

Chaque numéro comprend une partie pédagogique et une partie syndicale et corporative.
La première est composée d’un dossier sur un thème choisi – par exemple l’enseignement du fait religieux, le vécu des bibliothèques scolaires ou la planification de l’enseignement – et de pages « magazine » aux contenus variés : travail dans une classe, reportages, débats, éclairages divers et chroniques régulières. Ces pages fournissent des aperçus de pratiques, des suggestions de lectures, de sorties scolaires et de formations continues, et présentent des outils pédagogiques et des échos pédagogiques et syndicaux du monde enseignant.
Les auteurs sont essentiellement des enseignants, des étudiants et des chercheurs en éducation, suisses évidemment, mais aussi de toute la francophonie. Ils livrent leurs réflexions, leurs expériences, leurs découvertes. Les associations de parents et des professionnels de l’éducation aux médias, à l’environnement ou au développement durable sont aussi très régulièrement présentes dans nos pages.
La seconde partie de L’Éducateur est réservée aux associations cantonales d’enseignants qui informent sur les principaux évènements scolaires et syndicaux de leurs régions. Les enseignants de tous les cantons romands peuvent s’y exprimer.
Le numéro spécial est consacré à un thème unique : le dernier s’est penché sur les différences et ressemblances entre l’école publique et l’école privée.

Comment et pourquoi faire écrire des enseignants sur leurs pratiques, le quotidien des classes et des établissements ?

La politique scolaire suisse relevant avant tout des cantons et des communes, L’Éducateur a été créé pour contribuer à « réaliser un des buts que se propose la Société romande : le plus grand rapprochement possible des esprits et des cœurs », lit-on dans les archives. Aujourd’hui, l’école suisse et particulièrement romande est en voie d’harmonisation, notamment au niveau des programmes scolaires, mais l’échange d’informations entre enseignants reste primordial pour montrer ce qui distingue, et aussi ce qui rapproche.

Quelle place pour une revue pédagogique paraissant encore en papier dans le monde des ressources numériques, des sites pédagogiques, des forums et des listes de discussions ?

L’Éducateur a depuis plusieurs années un prolongement sur un site Internet, utilisé surtout comme complément à la version papier. Le transfert intégral de son contenu vers l’électronique, bien que parfois évoqué, n’est pas encore à l’ordre du jour. Les enseignants romands semblent en effet très attachés au format papier, peut-être pour la stabilité qu’il représente au milieu d’un monde toujours plus tourné vers le virtuel. Mais la question va se poser de plus en plus sérieusement, notamment en raison des couts d’impression et surtout des couts de distribution en hausse constante.

L’avenir de votre revue se présente-t-il bien ?

L’existence de L’Éducateur est intimement liée à celle du Syndicat des enseignants romands, dont il est aussi l’organe. Nous sommes donc tentés de dire que tant que le SER vivra, L’Éducateur aussi !

Nicole Rohrbach, rédactrice en chef.