Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Annonces et communiqués > Des religiosités africaines : conférence du CCEFR


Des religiosités africaines : conférence du CCEFR

Le 30 Mars 2005 à 20h00, à la mairie de Montreuil.

8 mars 2005
Le Centre Civique d’Etude du Fait Religieux propose le Mercredi 30 Mars 2005 à 20h00, à la Salle des fêtes de la mairie de Montreuil ( Métro ligne 9) cette conférence animée par André MARY, directeur de recherche au CNRS, anthropologue africaniste, membre du Centre d’Etudes Interdisciplinaires des Faits Religieux de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS).

Les religions "africaines" sont encore aujourd’hui trop souvent assimilées aux cultes traditionnels ou assignées au registre du fétichisme, de l’animisme ou de la sorcellerie.

Or l’Afrique religieuse contemporaine est plurielle et dynamique. Elle intègre désormais toutes les traditions religieuses et contribue au renouvellement des formes de religiosité. Parler de "religions africaines" ne fait plus aujourd’hui référence à une aire culturelle délimitée. L’ancrage imaginaire à la terre mère est sans doute au cœur de cette Afrique religieuse, mais les religions néo-africaines s’inventent (ou se réinventent) aussi bien en Amérique qu’en Europe, entre New York et Paris, etc.

Dans le même temps, le centre de gravité des "grandes religions" s’est déplacé du Nord vers le Sud. Si l’Islam est aujourd’hui principalement asiatique, le christianisme, et particulièrement ses nouvelles formes néo-protestantes ou pentecôtistes, est de plus en plus sud américain et africain.

Ces constats impliquent la nécessité d’une approche comparative et polycentrée, et l’urgence d’opérer un recadrage systématique par rapport à des problématiques religieuses (sécularisation, individualisation, spiritualisation, etc.) trop confinées à l’aire culturelle européenne. »

Un cycle d’approfondissement sur "les religions contemporaines de l’Afrique" sera également coordonné par André MARY. Il aura lieu les mercredis 6, 13 et 20 avril 2005 de 14 h à 17h (inscription préalable).
- Les cultes initiatiques africains à l’heure du village "global" : vodu, bwiti
- Prophétismes et pentecôtismes africains : traditions et entreprises transnationales
- Islam confrérique et réformisme musulman - Les contributions de l’Afrique de l’Ouest

Renseignements pour le public : http://www.ccefr.org ou 06 19 89 62 65


Le Centre civique d’étude du fait religieux a été créé à l’initiative de Jean-Pierre Brard, député et maire de Montreuil et de Mohammed Arkoun, professeur émérite d’histoire de la pensée islamique (membre de la commission Stasi sur la laïcité, élevé à la dignité de commandeur de la légion d’honneur). Il propose des conférences et des cours ouverts à tous sur le fait religieux appréhendé d’un point de vue historique et anthropologique dans ses répercussions politiques et sociales.