Accueil > L’actualité vue par le CRAP > Congrès et projet éducatif de la FCPE


Congrès et projet éducatif de la FCPE

Par Jean-Michel Zakhartchouk

13 mai 2008

La FCPE a tenu son congrès annuel à Epinal lors du week-end de Pentecôte. En dehors des questions d’actualité (opposition aux nouveaux programmes de l’école primaire, soutien aux lycéens, représentés lors de ce congrès), il s’agissait avant tout de travailler sur le nouveau projet éducatif de la première fédération de parents d’élèves (rappelons qu’elle représente 54% des parents au niveau collège), projet qui sera adopté dans un an après une élaboration collective.


La FCPE a eu, à cette occasion, l’excellente idée d’organiser une table ronde riche et stimulante, pourvoyeuse sans doute d’idées pour ce futur projet, avec quatre intervenants, qui ont été et sont toujours engagés dans la transformation du système éducatif : deux anciens recteurs qui n’ont pas leur langue dans leur poche et qui ont prouvé leur attachement aux idées novatrices, Philippe Joutard et André Legrand, ainsi que Philippe Meirieu et Jean-Michel Zakhartchouk qui représentait le CRAP-Cahiers pédagogiques, également représenté lors de l’atelier sur l’école primaire par Laurent Nembrini.

Comment construire une école qui refuse l’exclusion et aide les jeunes à entrer dans le monde complexe du XXIe siècle ? Certainement pas en cultivant la nostalgie d’une école d’autrefois mythifiée, certainement pas en cédant à un libéralisme échevelé, avec la mise en concurrence comme recette miracle pour obtenir la qualité. Cependant, il nous faut réfléchir à un vrai service public rénové et refuser la crispation sur un statu quo qui n’est pas satisfaisant, à bien articuler quantitatif et qualitatif, savoir naviguer entre deux pièges : refuser toute réforme d’un côté, ou se retrouver à cautionner une diminution drastique de moyens au nom d’un changement qui peut être de la poudre aux yeux (les récentes déclarations du ministre sur la rénovation du lycée). Autant de questions soulevées par les intervenants. Il est certain que le choix de ces intervenants par la FCPE, n’amènerait pas beaucoup de controverses, comme l’a fait remarquer André Legrand. Mais il était important plutôt que d’ouvrir des polémiques de réfléchir collectivement sur des questions loin d’être simples, loin de se réduire à une logique binaire (le méchant gouvernement contre les bons opposants, toutes tendances confondues !). On peut remercier la FCPE de se situer ainsi dans le débat éducatif, mais aussi de son accueil chaleureux envers notre mouvement et notre revue, bien présente dans les stands du hall d’accueil, entre confitures de bleuets et images d’Epinal...

Une prochaine étape de la collaboration entre le CRAP et la FCPE, ce sera la sortie fin août du livre coordonné par Pierre Madiot L’école expliquée aux parents (et aux autres) chez Stock. Nous en reparlerons.

Jean-Michel Zakhartchouk