Accueil > Appels à contribution > Co-intervention, être deux dans la classe


Co-intervention, être deux dans la classe

Un dossier coordonné par Rachel Harent et Céline Walkowiak


La co-intervention est une pratique courante, de l’école à l’université, mais qui évolue souvent à bas bruit. On pense alors aux binômes enseignant-Atsem, enseignant-AESH, enseignant-maitre E des Rased, mais aussi aux dispositifs « plus de maitres que de classes », à l’Accompagnement personnalisé (AP), aux Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI), à la co-intervention enseignant-animateur socio-culturel ou sportif, ou encore à la récente réforme des lycées professionnels où l’enseignement pluridisciplinaire demande aux professeurs d’enseignements généraux et aux professeurs d’enseignements professionnels de co-enseigner.

L’image d’épinal veut que l’enseignant soit seul dans sa classe face aux élèves. Or, de nombreuses pratiques de co-intervention, régulières ou ponctuelles, existent au sein des classes. Ce dossier s’intéressera donc à la co-intervention et au co-enseignement, à ces espaces-temps où on est deux en classe avec les élèves. Il sera l’occasion de questionner les effets sur l’apprentissage des élèves, sur le développement professionnel des co-intervenants et sur l’évolution des pratiques de chacun. Il sera aussi l’occasion de témoigner de la façon dont les contraintes et difficultés sont dépassées (ou pas) au niveau organisationnel, au niveau pédagogique, au niveau émotionnel : emploi du temps, répartition des espaces et territoires, préparation du cours, qui dit quoi, qui fait quoi en classe, comment on échange et partage des attentes ou des gestes professionnels différents, etc.

Et la formation dans tout ça ? Avez-vous été formé au co-enseignement ? Peut-on former au co-enseignement ? Si oui, comment ?

Pour ce dossier, nous souhaitons recevoir des articles d’enseignants des 1er, 2nd degrés et du supérieur, d’Atsem, d’éducateurs, d’AESH, mais aussi de personnel de direction qui doivent mettre en place ces dispositifs et des témoignages d’élèves qui vivent ces co-interventions.

Dans un premier temps, merci de nous envoyer votre proposition d’article (5 à 10 lignes) avant le 15 mai 2020. Ensuite, si vous le souhaitez, nous pourrons vous aider à mettre en forme votre article.

celine.walkowiak[at]cahiers-pedagogiques.com
rachel.harent[at]cahiers-pedagogiques.com