,

Le livre du mois du n°564 – L’orientation scolaire. Paradoxes, mythes et défis

Après une carrière dans les services d’orientation et une participation au cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, Frédérique Weixler est inspectrice générale de l’Éducation nationale. La première phrase de son livre donne le ton :…

Revenir à la raison

La peur et la précipitation sont très mauvaises conseillères, dit-on. Ça n’a pas empêché un nombre invraisemblable de gens de se précipiter sur des diagnostics hâtifs dès les premières heures qui ont suivi la mort de Samuel Paty,…

Le bien commun numérique

Pix se généralise à la rentrée 2020 dans les collèges et lycées à partir de la 5e. Mais connaissez-vous Pix ? Présentation d’un nouveau service public par son directeur, Benjamin Marteau.

«  J’ai choisi la médecine par élimination ! »

Axel Kahn est un médecin qui s’intéresse aux questions philosophiques posées par la médecine. S’entretenir avec lui vous amène donc à parler bien sûr de sciences, mais aussi d’éthique, de démocratie, d’éducation et de prévention, et de responsabilité.

Conceptualiser en sciences humaines et sociales, c’est difficile

Au quotidien, l’expérience première qui est faite d’un concept, d’un objet de pensée général et abstrait, est chargée d’intentions et de valeurs : « mondialisation », « liberté », « réseau » ne sont pas que…

Harmonie coéducative

Lamento « Si ses parents s’impliquaient plus dans sa scolarité, leur enfant réussirait ! » Derrière cette assertion, et ses dérivées que l’on peut encore régulièrement entendre en salle des professeurs ou sur les réseaux…

Côte à côte ou à côté ?

Ce dossier arrive dix ans après l’appel de Bobigny (voir p. 23). Véritable manifeste pour « la mobilisation de tous autour de l’éducation et de la formation, dès la petite enfance et tout au long de la vie », il associait l’ensemble…

La coéducation sous conditions

Principe omniprésent dans les discours officiels, la coopération avec les parents se traduit souvent, sur le terrain, par des injonctions de l'école envers l'éducation familiale. La volonté d'ouverture est pourtant sincère. Comment se fait-il alors qu'une dissonance forte prenne si souvent la place de la coéducation rêvée ?

N° 564, La coéducation permanente

Que pouvons-nous faire ensemble pour aider tous les enfants à grandir et mieux apprendre à l’école ? Pour ne pas se contenter d’une cohabitation plus ou moins forcée mais réfléchir à la place de chacun, croiser les regards et conjuguer les actions au bénéfice des enfants ?

Parents, engagez-vous !

Un projet éducatif alternatif, centré sur le développement de l'enfant, dans cette école où les parents ont une place tellement importante que cela a suscité un débat avec la rédaction des Cahiers. Merci aux auteurs d'avoir accepté cette discussion, qu'on lira à la suite de l'article.

Ni vous sans moi, ni moi sans vous

Un maitre mot : complémentarité, et un vibrant plaidoyer pour la mettre en œuvre entre tous les acteurs de l'éducation des enfants.

École et famille en temps de confinement. Et après ?

Suite à la fermeture des établissements scolaires et des universités de France en vue d’endiguer l’épidémie de Covid-19, la circulaire du 13 mars 2020[[https://www.education.gouv.fr/sites/default/files/2020-03/circulaire-du-13-mars-2020-52017.pdf]]…