« En faire un projet exaltant ! »

Glaciologue et climatologue, Jean Jouzel est désormais une voix essentielle dès lors qu’il est question de réchauffement climatique. Il soutient activement tout ce qui peut contribuer à faire que dans le domaine éducatif aussi, cela devienne « l’affaire du siècle ».

Penser l’après

Il y a depuis le début du confinement beaucoup de tentatives de « penser l’après ». Il y a ceux qui pensent que « plus rien ne sera jamais comme avant » et ceux qui rêvent que la vie reprenne, au contraire, « comme avant ». Sans doute peut-on préférer une voie médiane, entre intentions maximalistes et négation des changements évidemment déjà à l’œuvre. Pour Michel Develay, cela passe par l’introduction des compétences de vie dans l’école.

L’école en option

Et soudain, l’école ne fut plus « obligatoire ». Le président de la République et le ministre de l’Éducation nationale l’ont dit, le retour en classe des enfants à partir du 11 mai se fera « sur la base du volontariat ». Bien…
,

Le livre du mois du n°561 – Sortir de l’ère victimaire. Pour une nouvelle approche de la Shoah et des crimes de masse

Iannis Roder a plusieurs casquettes : responsable des formations au Mémorial de la Shoah, spécialiste de l’éducation au sein de la Fondation Jean-Jaurès et, the last but non the least, enseignant d’histoire en Seine-Saint-Denis. Il…

Le partage du plaisir : une morale sociale

Le précédent dossier des Cahiers pédagogiques consacré à l’éducation à la sexualité remonte à 1974, presque un demi-siècle, au moment où se dessinait la fin de la notion de chef de famille et où les femmes acquéraient le droit…

Précieuse littérature

Que ce soit par la lecture d’albums judicieusement choisis dans le cadre de l’école ou par le lent travail d’écriture d’une œuvre à l’âge adulte, la littérature semble un lieu privilégié pour mettre des mots sur les traumatismes et, peut-être, les surmonter. Par l’écriture d’une autofiction, une victime d’abus sexuels témoigne de sa reconstruction, mais aussi de la place de l’école dans son parcours.

« Est-on obligé de tomber amoureux ? »

L’auteure a recueilli les transcriptions orales de deux discussions à visée philosophique organisées en CM2 sur le thème de l’amour, ainsi que les écrits des élèves. Ce qu’ils disent de l’amour peut encourager les enseignants à oser aborder cette thématique.

Grossesses adolescentes

Voici le point de vue d’un psychologue travaillant dans un centre maternel pour adolescentes, qui accueille les jeunes femmes quand un éloignement d’avec la famille semble indispensable.

Le professeur de SVT, scientifique et éducateur

L’éducation à la sexualité se joue dans la complémentarité entre les espaces : les cours d’une part, des ateliers organisés par le CESC d’autre part. Enseignant de SVT, animateur d’ateliers : deux postures différentes qui s’étayent. Pour multiplier les occasions de dissiper les obstacles cognitifs...
La loterie nationale proposée par Fabien Crégut

Revue de presse du jeudi 14 mai 2020

Encore une copieuse revue en cette première semaine de reprise des écoles. Au delà des difficultés de cette reprise et de quelques réflexions plus générales, on retiendra que cette semaine sera marquée par deux brisures de l’unité…

Organiser un « Quoi de neuf ?»

Les élèves vont revenir en classe après une longue période de confinement, marqué par une distanciation physique et parfois sociale avec les camarades d’école. Ouvrir des espaces de parole libre cherche donc à ce que les élèves échangent sur leurs vécus de confinement, mais aussi redécouvrent leur appartenance à un collectif sécurisé. Les « Quoi de neuf ? » sont des exemples de dispositifs orientés vers ces intentions
capturelibrairie.jpg

Revue de presse du mercredi 13 mai 2020

Les premiers retours des enfants à l'école suscitent de nombreux commentaires. Les difficultés de cette reprise aussi. On commence à dresser un bilan de la continuité pédagogique et on débat. Drôle de reprise Masques, distance…