L’humilité du chef d’orchestre

« Être bienveillant sans exclure l’exigence » Sébastien Tavergne, proviseur du lycée des métiers du bâtiment de Cormeilles-en-Parisis (Val-d’Oise), nous raconte son métier comme celui d’un chef d’orchestre soucieux de son établissement comme de tous ceux qui y vivent et l’animent.

«Mais madame, on est bête !»

Depuis la rentrée 2018, Anne Tradardi occupe un poste en section d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA), dans un collège de Quimper, dans le Finistère. Motivation, surprises et difficultés rencontrées : elle fait le point sur cette première expérience dans un environnement spécialisé.

Quand 20 mois de mesures sont censés faire politique éducative !

Le CAPE (Collectif des associations partenaires de l'école publique), dont est membre le CRAP-Cahiers pédagogiques, vient de publier une brochure d'analyse de la loi «Pour une école de la confiance», dite «loi Blanquer», adoptée par l'Assemblée nationale en première lecture le 19 février et qui arrive en discussion au Sénat le 13 mai.

Souvenirs pédagogiques

Comment ne pas être touché par l’incendie qui a ravagé, lundi 15 avril 2019, la cathédrale Notre-Dame de Paris ? Édifice religieux classé au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1991, il est le monument le plus visité d’Europe. Jean-Michel Zakhartchouk l'a utilisé comme support de travail et y a accompagné ses élèves, il y a quelques années. Des souvenirs qu’il partage aujourd’hui pour les actuels «passeurs culturels» que sont les enseignants.

Ce que disent les élèves après quatre années en classe coopérative

On entend souvent comme objection aux pédagogies alternatives qu'elles pourraient générer une transition difficile avec un retour dans des classes « plus classiques ». Mais que disent vraiment les élèves qui arrivent au lycée après quatre années en classe coopérative ? Voici quelques éléments de réponse sur cette transition et ce que les élèves retiennent de cette expérience alternative.
,

L’esprit critique : formation, outils et méthodes

Le réseau Canopé Provence-Alpes-Côte d’Azur et le CRAP-Cahiers pédagogiques organisent une Rencontre autour de la parution de deux publications. Un ouvrage intitulé : Esprit critique : outils et méthodes pour le second degré, éditions…

Enfants et écrans, et si on changeait de focus ?

L’Académie de médecine, l’Académie des sciences et l'Académie des technologies ont rendu public, ce mardi 9 avril 2019, un «appel à la vigilance raisonnée sur les technologies numériques». Bien qu’il compte vingt-six pages, il ne s’agit pas d’un rapport mais bien d’un appel, dont les auteurs ont voulu éviter qu’ils soit tout blanc ou tout noir, mentionnant à la fois les effets positifs et négatifs des écrans pour les enfants et les adolescents.

«Tout ce que nous apprenons au contact des enfants dys nous rend plus efficaces pour tous.»

Les troubles dys, on en parle beaucoup, en particulier pour les difficultés scolaires qu’ils engendrent. Entre sous-estimation ici et sur-estimation là, il est compliqué de chiffrer précisément le nombre de personnes – et d’enfants – concernés, mais ils sont bien là. Notre dossier fait le pari qu’avoir un élève dys dans sa classe n’est pas une catastrophe, plutôt l’occasion de réfléchir à ses pratiques au bénéfice de tous les élèves. Voici ce qu’en disent les deux coordinatrices.

Le jeu pour diversifier les apprentissages

Le métier d'enseignant est souvent solitaire. Pourtant, les collaborations et le travail en équipe sont sources d'apprentissages et de renouvellement des pratiques. Mélanie Fenaert, enseignante en Sciences de la vie et de la Terre, a enrichi son métier dans une salle des profs à la fois virtuelle et réelle. Elle a ainsi exploré la classe inversée, le jeu sérieux et les escape games, partageant à son tour son expérience. Rencontre avec une enseignante pour qui le jeu est une façon d'apprendre ensemble.

La coopération, une valeur libérale essentielle

Il est temps de dire la vérité. Nombreux sont ceux qui nous ont percés à jour. Nous devons l’admettre : les Cahiers pédagogiques, qui promeuvent la coopération entre élèves, la pédagogie de projet et les méthodes actives, sont en accord avec le MEDEF.