Les parents et l’école, trente ans de réflexion

La question des relations entre les parents d’élèves et l'école n'est pas nouvelle. Les Cahiers pédagogiques en parlent et y réfléchissent depuis plus de quarante ans. Ce nouveau hors-série numérique est constitué d'articles tirés de nos archives des trente dernières années, pour mettre en perspective enjeux et débats d'hier et d'aujourd'hui, pointer les problématiques qui perdurent mais aussi des pistes pour aller vers plus de dialogue et de coéducation.

Que feriez-vous si vous saviez ?

Lui est un spécialiste pointu de El Nino, ce « facétieux » phénomène océanique qui a une influence importante sur le climat. Elle, sa sœur, est journaliste et n’a pas pu lire sa thèse écrite dans un style « chiantifique ».…

Les éducateurs s’engagent pour les Droits de l’homme

Chaque année, la journée mondiale des Droits de l’Homme est un temps fort pour la FFPU (Fédération française pour l'Unesco). Cette année ne fera pas exception ! Avec l’Unesco et le ministère de l’éducation, sous le parrainage attendu…

Choisir de piloter

Devenir personnel de direction, l'envie peut sembler saugrenue tant le rôle est chargé de représentations, de responsabilités. Pourtant chaque année, des enseignants franchissent le pas. Blandine Raoul-Réa est de ceux là. Néo principale-adjointe à Vitry-sur-Seine, en région parisienne, elle nous raconte ses impressions, ses envies et le parcours qui l'a menée là.

«L’école héritée du XIXe siècle n’est guère préparée à travailler sur les valeurs qui s’imposent au XXIe siècle»

Le collectif «Paris Education 2015» est à l’origine, à l’automne 2014, d’une tribune intitulée «Paris Climat 2015 : parlons aussi d’éducation». Celle-ci a décidé le gouvernement français, et en particulier le ministère de l’Éducation nationale, à consacrer aux enjeux de l’éducation au développement durable un «thematic day» à l’occasion de la COP21 organisée à Paris le 4 décembre 2015. Le collectif a répondu à nos questions.

Wadèlse?

Coup de colère d'un enseignant de SEGPA sur la mise à l'écart que ses élèves ont à vivre symboliquement, physiquement et socialement. Même dans la période immédiatement après les attentats.

Le jour où je me suis transformée en grand oracle

Aux États-Unis aussi, dans cette école française de Los Angeles, il a fallu expliquer, répondre aux questions des enfants sur les attentats du 13 novembre. Universalité des interrogations, des incompréhensions et des peurs.

Habiter le monde, habiter l’école

«L'instant Canopé» est le nouveau rendez-vous événementiel de la librairie Canopé, à Paris. La prochaine édition portera sur le thème :   Habiter le monde, habiter l'école   Le mercredi 25 novembre de 16h30 à 18h…

«Me souviendrai-je de tous les échanges?»

Les mots d'un enseignant de lycée «pour garder et partager quelques souvenirs de ces deux jours» à parler des attentats avec les élèves - car mardi 17, il fallait y revenir. Comme autant «de petits pansements sur notre mal-au-monde soudain».

«Je leur ai conseillé de bien recouper leurs sources»

Lundi 16 novembre, c'était le premier jour d'après. Pour les enseignants, après un week-end difficile comme pour toute la population, il s'agissait d'accueillir les élèves, leurs paroles, leurs angoisses ou leur révolte suite aux attentats de Paris et Saint-Denis le vendredi 13. Avec la crainte de ne pas savoir s'y prendre, de se confronter à des refus, à des refus. Voici les premiers témoignages qui nous sont arrivés. Plutôt positifs, parfois heureusement surpris. Et vous, comment ça s'est passé avec vos élèves?
,

Le livre du mois du n°524 – La classe multiâge d’hier à aujourd’hui. Archaïsme ou école de demain ?

Pourquoi n’y ai-je pas pensé plus tôt ? Pourtant, je cogite depuis pas mal de temps sur cette histoire. Mais voilà que Sylvie Jouan l’a réalisé, de manière particulièrement pertinente. Elle nous offre un ouvrage majeur sur le multiâge,…

De la pédagogie avant toute chose

Comme tout un chacun, au CRAP-Cahiers pédagogiques, nous avons été horrifiés par les attentats du 13 novembre commis à Paris et Saint-Denis. Alors, à la fois pour «tenir le coup», pour se sentir moins impuissant et pour préparer la journée du lundi avec les élèves, les échanges ont démarré très tôt le samedi matin sur la liste de diffusion interne à l'association. Et puis nous avons pensé utile de partager le fruit de ces échanges. Nous avons d'abord publié un article recensant les ressources en ligne pour parler des attentats et du terrorisme aux enfants, à destination des enseignants comme des parents. Cet article a dépassé les 200 000 vues, ce qui nous a confortés dans l'idée que nous répondions à un besoin. Nous avons continué par des articles plus pédagogiques puis par des témoignages sur ce que certains ont appelé «le lundi d'après». Voici l'ensemble de nos articles rassemblés ci-dessous, sous forme de liens, dans l'ordre inverse de leur publication.