Du changement dans l’école

C’est toujours un grand plaisir intellectuel d’écouter ou de lire Antoine Prost. On trouve chez lui ce qu’on aime trouver dans les écrits d’historien : un langage clair pour évoquer des choses complexes, de la rigueur qui permet de séparer l’énoncé des faits d’éventuels commentaires, l’alliance de l’analyse fine toujours indispensable et de la synthèse qui se garde d’être trop généralisante. C'est bien le cas pour son dernier livre.
Régis Félix, ©François Phliponeau, ATD Quart Monde

ATD Quart Monde, un entredeux

Le CRAP-Cahiers pédagogiques s’était entretenu avec Bruno Tardieu, délégué national du mouvement ATD Quart Monde, dans le numéro 500 de la revue. Ce sont deux autres personnes, engagées autrement, engagées fortement dans le mouvement, que nous avons dernièrement rencontrées : il s’agit de Régis Félix, membre du secrétariat d’ATD Quart Monde, et de Marie Verkindt intervenant sur Lille, qui ont participé tous deux au livre Tous peuvent réussir.

Changement prioritaire ?

Depuis quelques semaines, le ministère a lancé les assises de l'éducation prioritaire. Depuis 1981 et un empilement de dispositifs (ZEP, RAR, RRS, ECLAIR), quelques réussites mais un échec relatif ressort du bilan dressé pour l'occasion par Guillaume Caron, qui se dit que sans ces moyens le constat serait plus noir, mais aussi que l'on doit en profiter pour modifier le service des enseignants.

L’ESPÉ : un cas d’école

Nous avions parlé dans les actualités éducatives du numéro 507 de la revue de difficultés rencontrées au moment de la mise en place des ESPÉ (Ecoles supérieures du professorat et de l'éducation). D'espoirs que les enseignants portaient pour la suite aussi. Illustration ici d'une ouverture bien difficile.

La refondation :
« en cours d’acquisition »

Où en est la refondation de l’école ? En marche ou en panne ? Combien de pas en avant et combien en arrière ? Et s’agit-il de distribuer des bons et mauvais points au ministre ou de s’impliquer aussi dans une transformation de l’école qui ne peut se faire seulement, loin de là, dans les salons dorés de la rue de Grenelle, sous les portraits de Jules Ferry et de ses plus ou moins glorieux successeurs ?
,

Deux jours pour préparer l’avenir

Lundi 21 et mardi 22 octobre, à Lyon où le festival Lumière et Tarantino venaient de briller, le CRAP prenait la relève et lançait les festivités autour de ses 50 ans : une assemblée générale, des ateliers, la conférence de Sandrine Nicourd sur le militantisme dans les associations et une table ronde de haut vol.
,

Philippe Watrelot : «Le CRAP, c’est nous tous !»

Voici le discours de Philippe Watrelot écrit pour les 50 ans du CRAP, mais décrivant aussi, avec beaucoup de sensibilité, le rapport d'un président avec l'association et ses militants, et le rapport d'un militant avec son engagement.

Les clés pour savoir chercher

"Apprendre à chercher, chercher pour apprendre". La formule sonne bien. Mais le dossier n'est pas qu'un bruit. Il montre comment aujourd'hui dans les établissements les habitudes, les méthodes pour apprendre à chercher ont changé, comment aussi on se préoccupe de l'essentiel : que les élèves apprennent. Lydie Heurdier-Deschamps et Jean-Michel Zakhartchouk, les coordonnateurs du dossier, répondent à quelques questions.
,

« Aider, c’est d’abord écouter pour comprendre »

Ancien secrétaire général de la CFDT, aujourd’hui inspecteur général des affaires sociales (IGAS) en charge du dossier de la lutte contre la pauvreté, François Chérèque a bien voulu nous raconter ce qu’apprendre représente pour lui. Un parcours pas si lisse.

Les débats actuels sur l’école en Suède

Marianne Molander Beyer est maitre de conférences à l’université de Göteborg. Elle répond à quelques questions sur le système éducatif suédois, traversé lui aussi par des interrogations sur les compétences, la formation des enseignants notamment.

Haro sur l’école

Voilà bien une idée saugrenue : augmenter le temps passé à l’école pour les élèves du primaire. Quelle mouche a piqué le ministre ? Les enfants ont tellement mieux à faire en rentrant chez eux : regarder à leur aise des programmes…

Les murs ont la parole

L’apposition de la « charte de la laïcité » sur les murs des écoles publiques voulue par le ministre de l’Éducation nationale constitue un magnifique objet d’enseignement, au croisement de l’histoire et de l’éducation civique. On…