Accompagner tous et chacun

Souvent, quand on discute avec les collègues, on s'entend dire que l'hétérogénéité c'est une bonne chose parce que la diversité c'est aussi la richesse des échanges, de la rencontre, etc. Mais, dans une classe, c'est une difficulté pour le professeur qui doit « gérer » les élèves si différents, que souvent c'est la source de conflits ou de tensions peu propices au travail. En gros, chacun reste tiraillé entre une éthique a priori généreuse et une réalité souvent douloureuse. Alors comment concilier les deux ? Comment faire pour qu'il n'y ait plus de contradiction ?
tab_3.gif

Des stratégies de réussite, au fil des ans

Un parcours diversifié, à la recherche de solutions toujours stimulantes, toujours provisoires. Sûrement pas de « la » solution...

Pourquoi pas ses élèves ? Pourquoi pas nos élèves ?

Formateur en Belgique, Stéphane Hoeben propose ici ses réponses à quelques questions provocatrices, la provocation étant « une manière de remettre la réalité sur ses pieds » (Brecht)

Ce que nous disent les neurosciences sur les EIP

- Magnié M.N., Kahlaoui K., Bailet B., Richelme C. (2002). Cognitive maturation: an electrophysiological investigation in gifted children. International Journal of Psychophysiology, 45, 102. 11th World Congress of Psychophysiology, Montréal…

Les effets positifs de l’apprentissage vicariant

Depuis le rapport Delaubier, publié en 2002, le système scolaire français a franchi un pas vers la reconnaissance des spécificités cognitives des enfants à haut potentiel intellectuel (dits « surdoués » ou « intellectuellement précoces ») et les enseignants ont été sensibilisés à l'échec particulièrement injuste de certains d'entre eux. Jacques Bert nous apprend que la PMEV ferait particulièrement bon ménage avec la précocité.

La variation cognitive

Jacques Lautrey, auteur d'une remarquable étude sur « L'état de la de la recherche sur les enfants dits « surdoués » (CNRS) eépond aux questions des coordonnateurs du dossier, Christine Vallin et Jean-Michel Zakhartchouk, concernant la diversité des types d'intelligence et les façons de les prendre en compte.
courbe.jpg

L’intelligence des élèves, sa mesure et l’hétérogénéité des classes

L'intelligence est un concept flou dont la définition est fortement influencée par le sens commun, qui fait l'objet de débats à la fois scientifiques et idéologiques mais dont il très difficile de se passer. Les psychologues qui ont mis au point les premiers tests ne savaient pas définir l'intelligence et sur ce point on n'a pas beaucoup progressé depuis. A un niveau très général les spécialistes sont d'accord pour considérer qu'elle remplit une fonction d'adaptation. Les questions surgissent dès que l'on évoque les processus qui la constituent. Est-elle donnée à la naissance ou se construit-elle ? Existe-t-il une intelligence ou des intelligences ? Peut-on mesurer l'intelligence ? Comment et pourquoi ?

Les suites d’un atelier des Rencontres d’été du CRAP

Aux Rencontres 2006 du CRAP-Cahiers pédagogiques en Aveyron, un atelier animé par Jean-Michel Zakhartchouk et Sylvie Menet a réfléchi pendant une semaine sur les moyens de gérer au mieux l'hétérogénéité des classes. Il s'agissait aussi de produire des outils et d'ébaucher des séances de travail. A la fin, chacun a pris l'engagement d'essayer quelque chose. On sait combien il est loin « du projet à la chose » (Molière), mais c'est aussi à travers de modestes tentatives qu'on fait bouger les lignes, même si on se sent trop seul dans son établissement à innover, à chercher, à « bricoler »dans le bon sens du terme.
Echos de ces tentatives...

Quelques ouvrages indispensables

- Philippe Meirieu, L'école, mode d'emploi. Des méthodes actives à la pédagogie différenciée, ESF-Pédagogies, 1985. Un grand classique, un véritable manuel pour différencier la pédagogie. Commander cet ouvrage avec Alapage - Philippe…
tab_8.gif

Quelles compétences minimales en français ?

Dans le cadre de la rénovation de sa politique d'intégration, le précédent gouvernement a mis en place un « contrat d'accueil et d'intégration » (CAI)[[Loi du 24 juillet 2006 relative à l'immigration et l'intégration,décret d'application publié le 23 décembre 2006.]] qui précise les conditions dans lesquelles le ressortissant étranger bénéficie d'une formation de base à la langue française. Cette formation sera validée par le nouveau diplôme initial de langue française, le DILF. Il nous a semblé intéressant de faire connaître son contenu à nos lecteurs, dont nous espérons, à la suite de cette présentation très institutionnelle, des témoignages et réactions.

Le collège unique, pour quoi faire ? – Les élèves en difficulté au cœur de la question

Puiser dans trente années de textes règlementaires, de circulaires de rentrée et de rapports officiels sur le collège et la prise en charge des élèves en difficulté pour faire un état des lieux à la fois sans concessions et porteur…

Apprentissages et enseignement. Sciences cognitives et éducation

Philippe Dessus et Édouard Gentaz récidivent. Après le très intéressant Comprendre les apprentissages (2004), ils viennent de faire paraître un autre ouvrage conçu dans le même esprit. Treize chapitres, rédigés par des spécialistes…