« Qu’est-ce qui vous amène aux Journées de l’innovation ? »

« Qu’est-ce qui vous amène aux Journées de l’innovation ? » C’est la question que j’ai posée à des  personnes croisées dans le hall de l’Unesco, en partance qui pour une conférence, qui pour un atelier. Ou là pour toute autre chose…

Comme tout le monde j’ai vu les figures de lumière, Claude Lelièvre, Roger-François Gauthier, Bruno Suchaut. Ou les équipes pédagogiques, enseignants, chefs d’établissements, inspecteurs. Ou bien encore les organisateurs, Arthur Muller, Bénédicte Robert, François Muller. Et puis peu à peu me sont apparus les visages de l’ombre et dans l’ombre, ceux que l’on oublie à force de les voir. Peu à peu j’ai compris l’importance et la richesse de ces invisibles sans qui aucune manifestation ne tient debout. Et j’ai voulu vous les montrer.

Je suis en stage de commission française pour l’Unesco. Précisément chargée d’observer l’image de l’Unesco sur l’affichage, la place du logo par exemple. D’ailleurs, vous, qu’en pensez-vous ?

Camille Larmoyer

 

Nous venons du collège Jacques Prévert de Saint-Pierre-sur-Dives. Notre projet s’appelle Proteus. En annualisant une partie du temps de service des enseignants, nous aménageons des projets interdisciplinaires. Les élèves se penchent à cette occasion sur des problèmes, comme celui-ci : « Pourquoi y a-t-il tant d’éruptions volcaniques en Italie ? »

 

 

Nous sommes élèves de seconde au lycée Sugère de Saint-Denis, en photographie. Nous prenons des vues du lieu, des personnes présentes. Et vous voulez nous prendre en photo ?

Julie, Jessica, Anaïs

 

Nous travaillons dans un collège de ZEP et nous sommes venus présenter notre projet d’opéra. Oui, nous montons « Carmen » sur deux ans, avec deux classes de 5e, l’une sur la musique, l’autre sur les décors. Ils travailleront avec des musiciens, chanteurs et autres professionnels. D’ailleurs un blog du Monde décrit notre projet…

Isabelle Guillamo chef d’établissement, Isabelle Heitz professeure d’éducation musicale, Sébastien Montanari professeur de français

 

Je suis technicien son au départ, mais ici je m’occupe de la technique de diffusion des vidéos, puisque nous webcastons les les tables rondes et les conférences. Je travaille pour l’Unesco, en surnuméraire et suis intermittent du spectacle. Je fais cela en France depuis 6 ans. Auparavant, j’ai travaillé en Espagne.

Jonathan Prada

 

 

Je suis venue pour voir. Je fais faire de la sophrologie à des enseignants volontaires de l’école dont je suis la directrice. Un projet plus construit permettrait de savoir si le bien-être des enseignants se retrouve dans le bien-être des élèves.

Joëlle Sigust

 

Nous sommes élèves au lycée Bartholdi de Saint-Denis. Nous sommes là pour accueillir, renseigner, guider et aider les gens.

Joyce et Olivia (photo de droite)

 

 

Je suis là pour découvrir les initiatives, rencontrer les gens qui les portent, assister à la conférence de Claude Lelièvre. Et je me pose des questions sur le terme « innovation ». Ce qui m’intéresse, c’est plutôt le progrès, l’amélioration, des personnes, des établissements, d’un système.

Olivier Rey

 

Nous travaillons à l’Unesco sur le sujet de l’innovation à l’école, précisément, nous nous intéressons à la manière dont la technologie intervient dans l’apprentissage. Ici nous avons des exemples concrets. Cela nous aide à répondre à cette question plus globale : « Quels objectifs pour l’éducation dans les prochaines années ».

Victor Nouis et Marion Poutrel

 

 

Nous participons à l’organisation de la manifestation, la signalétique, l’affichage, le matériel. Nous nous occupons aussi de la communication, de l’évènementiel, en partenariat avec le CRDP

Erwan Le Tallec et Anaïs Couty

 

Nous sommes responsables de l’entretien des salles, des toilettes, des bureaux, du hall, réparties en deux groupes. Nous sommes employées pour une entreprise travaillant pour l’Unesco.

Savic Vida (photo) et Gomis Compote Jose

 

Nous sommes venus parler de notre projet pour décrocheurs sur un collège de l’académie d’Orléans-Tours. Ce se passe avec les familles, des ateliers culturels, un atelier photo, du sport et des rencontres avec de potentiels employeurs pour ouvrir vers l’après.

Jacky de Barros principal adjoint, Alain Payen principal

 

Je suis journaliste reporter d’images et je travaille pour les chaines de télévision, des sociétés de production. Mes domaines sont le sport, la politique, l’animalier aussi. Ici je suis un des trois cadreurs.

Vincent Schaub

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>