Flash spécial : le 494 est arrivé !

On l’avait annoncé ici.

On vous avait dit « Courez l’ouvrir, courez l’acheter, du beau monde a écrit dedans ! » Mais nous, au local, on le guettait toujours…

On ne sait pas s’il est dans vos boîtes-à-lettres, le transport de courrier est tellement aventureux de nos jours, entre brigands et loups de grands chemins. Mais ça y est on l’a reçu ! Le numéro 494 des Cahiers pédagogiques. Dossier « L’erreur pour apprendre ». Coordonné par Stéphanie De Vanssay et Anthony Lozac’h. Roulements de tambour. C’est là-bas que ça se passe, tout au fond du couloir…

Oui, là-bas. Entre Catherine et Fatou…

Attention attention, la vedette c’est…

Mais non, pas vous monsieur, même si vous êtes très costaud. 540 kg ? Ah quand même…

Devant Catherine, journaliste facebook. Devant Fatou, cutter affûté. Le voilà…

Oui, c’est lui !

Et moi j’ai des petits frissons. Je revois en tournant les pages l’édito conçu en papotant dans un TGV, les colonnes d’infos qui m’ont pris des heures et des heures qu’on le croirait tellement pas qu’on ne les voit à peine, mon petit échange de mail mensuel avec Charb, oui himself, le coup de fil à Jean-Pierre Obin, un matin à 9h alors que j’étais encore en pyjama heureusement il n’en a rien vu, et puis ah, la rédaction épique et pique du billet de Ticeman (salut Ticeman, sans rancune !), notre blogueur du mois. And so on.

Le dossier, c’est Patrice Bride qui l’a suivi.

Tu sais quoi Patrice ? Avec Catherine et Fatou, on a compté sur nos doigts combien tu avais suivi de numéros. Ca a commencé avec le 475 sur l’entrée en 6e. Alors ça fait vingt. Vingt numéros… Tu t’en es pas vanté, hein ! D’ailleurs tu ne te vantes jamais de rien. Pourtant, comme on dit chez moi, tu aurais la place…

Moi je vois d’un peu plus près que tout le monde ou presque, le travail que cela a pu représenter, avec les doutes que ça fait monter, les coups de grisous qui mettent une pression pas possible, les scrupules à intervenir ou à ne pas intervenir sur les textes, les tensions à droite et à gauche à gérer parce que ça fait partie du boulot. Et puis la joie de voir les gens se réunir pour les Cahiers et pour le CRAP, et le souci qu’on a tous de l’avenir et que ça continue, longtemps, longtemps après nous. Et les frissons de voir arriver, donc, un numéro, et d’y lire d’une part ce que les auteurs y ont apporté et d’autre part tout ce qu’on a vécu entre les pages, avant les pages.

 

Alors voilà,

au meilleur collègue que j’aurais pu souhaiter pour m’accompagner aussi bien dans cette fonction, mobilisante, passionnante, unique

au rédacteur en chef formidable autant dans le pointillé des heures que sur la ligne des années

Bravo !

Et merci. Merci. Merci Patrice…

2 commentaires sur “Flash spécial : le 494 est arrivé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>