Accueil > L’actualité vue par le CRAP > L’actualité éducative > Éditorial > Xavier Darcos, nouveau ministre de l’Éducation


Xavier Darcos, nouveau ministre de l’Éducation


Enfin, pas si nouveau, puisqu’il l’a été, mais comme second de Luc Ferry. Xavier Darcos n’a pas la réputation d’un admirateur de la pédagogie telle que nous l’entendons, mais il a intelligemment dialogué avec Philippe Meirieu dans un ouvrage Deux voix pour une école paru en 2003. Il a en effet la réputation d’être un homme de dialogue et il connaît bien notre grande maison. Mais attendons. Nous n’avions pas mal accueilli la nomination de Gilles de Robien il y a deux ans et l’on sait ce qu’il en a été. Souvenons-nous de ses prises de position sur l’apprentissage de la lecture ou sur l’enseignement de la grammaire, sujet que nous traitons dans notre dernier dossier Étudier la langue.
Attendons donc, en espérant un ministre qui ne soit pas un idéologue, mais qui s’attaque aux vraies questions, celles que nous pointons dans notre appel De l’ambition pour l’école ! que chacun peut signer sur ce site. Un ministre qui ne remette pas en cause tout ce qui a pu être construit depuis de nombreuses années, et par exemple, les quelques moyens qui sont attribués aux mouvements pédagogiques comme le nôtre (lesquels nous permettent de fonctionner et de soutenir un bénévolat qui reste l’essentiel).
Notons aussi l’existence, à part, du ministère de la Recherche et de l’Enseignement supérieur. Cela peut poser quelque problème avec l’intégration de la formation des maîtres dans l’Université. Espérons que les passerelles existeront.
Nous sommes donc dans l’attente, disponibles comme force de proposition et d’action, mais aussi vigilants si des valeurs essentielles venaient à être mises à mal.