Accueil > Publications > Les hors-série numériques > Les articles en ligne > Une dimension de l’éducation à la citoyenneté


Éducation à la santé

Une dimension de l’éducation à la citoyenneté

Par Maryvonne Stallaerts, Bernadette Aubry, Dominique Berger (Réseau Unirés)

L’éducation à la santé en milieu scolaire est une mission inscrite dans un projet éducatif global. Une circulaire la fonde sur la capacité à faire des choix éclairés et responsables :

« À l’opposé d’un conditionnement, l’éducation à la santé vise à aider chaque jeune à s’approprier progressivement les moyens d’opérer des choix, d’adopter des comportements responsables, pour lui-même comme vis-à-vis d’autrui et de l’environnement. Elle permet ainsi de préparer les jeunes à exercer leur citoyenneté avec responsabilité, dans une société où les questions de santé constituent une préoccupation majeure. Ni simple discours sur la santé, ni seulement apport d’informations, elle a pour objectif le développement de compétences qui reposent à la fois sur l’appropriation de connaissances utiles pour comprendre et agir, la maitrise de méthodes de pensée et d’action, le développement d’attitudes telles que l’estime de soi, le respect des autres, la solidarité, l’autonomie, la responsabilité. »

Les finalités de cette éducation peuvent être organisées autour de trois pôles :

  • la transmission de connaissances relatives à la santé ;
  • l’acquisition d’un regard critique vis-à-vis de l’environnement ;
  • le développement des compétences individuelles, sociales et civiques. Il s’agit de donner aux élèves les moyens de prendre soin d’eux-mêmes, de porter un regard positif sur leur personne, de pouvoir gérer le stress, les risques, en exerçant leur part de responsabilité envers leur propre santé.

La santé au sens large

Si la santé est perçue, de façon globale, comme une ressource de la vie quotidienne et pas seulement comme un objectif en soi, l’éducation à la santé n’est-elle pas une éducation à la citoyenneté, à la responsabilité et au « vivre ensemble » ? Il sera aussi question dans nos articles d’apprendre à communiquer, à choisir, à décider d’une manière autonome et responsable, à affronter la réalité et à faire face aux conflits.

On peut alors penser que cette éducation ne relève pas uniquement du secteur sanitaire. Tous les enseignants y contribuent au quotidien dans leur pratique de classe ; tous ont leur rôle à jouer dans un projet d’éducation à la santé à l’échelle de l’établissement.

L’éthique, incontournable

Enfin, dans la mesure où il s’agit de conduire les élèves vers l’autonomie, de leur permettre de choisir des modes de vie bénéfiques tout en agissant sur l’environnement pour le rendre favorable à leur santé et à celle des autres, tout enseignant est confronté à des questions d’éthique, que nous abordons également.

Maryvonne Stallaerts, Dominique Berger, Bernadette Aubry


Pour en savoir plus sur… UNIRéS

Créé en 2005 sous la responsabilité de la Conférence des directeurs d’IUFM et avec le soutien de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé, de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie et de la Mutuelle générale de l’Éducation nationale, UNIRéS, ou réseau universitaire/IUFM pour la formation en éducation à la santé, s’est saisi de cette question pour enrichir la réflexion des nouveaux savoirs issus de la recherche et pour mettre à disposition des formateurs des ressources et des outils de formation qui nourriront leur pratique dans une période où la communauté scolaire est de plus en plus confrontée aux questions de santé.

UNIRéS développe donc ses missions sur l’ensemble du territoire national ;

  • il réunit les IUFM écoles intégrées aux Universités autour des questions d’éducation à la santé,
  • il développe de l’information et de la communication sur la formation en éducation à la santé par ses publications,
  • il organise un colloque national bisannuel avec, selon les thématiques abordées, ses divers partenaires (MGEN, INPES, MILDT, ACSé1),
  • il met en œuvre ou aide à la mise en œuvre des formations de formateurs,
  • il a élaboré en partenariat avec la MGEN, l’INPES, la MILDT et avec le soutien de la CDIUFM, du ministère de l’Education nationale et du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dans le cadre des nouveaux masters des métiers de l’enseignement, un module de formation à distance sur le thème de l’éducation à la santé, à la citoyenneté et la prévention des conduites addictives,
  • il produit des outils destinés aux formateurs d’enseignant : l’outil PROFEDUS a été lancé à l’occasion du troisième colloque national du réseau universitaire/IUFM pour l’éducation à la santé en octobre 2010,
  • il crée des liens entre la recherche et la formation

Site Internet : http://www.iufm.fr/education-sante-prevention

Contact : education.sante.prevention@listes.iufm.fr